Navigation – Plan du site

AccueilLecturesComptes rendus

Comptes rendus

L’Année du Maghreb, en partenariat avec la revue Lectures, vous propose une veille de l’actualité la plus récente des publications sur le Maghreb : vous pouvez cliquer sur les liens pour lire les derniers comptes rendus que nous venons de publier. Vous pouvez également vous abonner au flux RSS de cette page pour suivre l’actualité des comptes rendus des publications récentes sur le Maghreb. Bonnes lectures !

Derniers articles

S'abonner à ce flux
  • Marie Duru-Bellat

    28 septembre 2022

    Dans cet ouvrage collectif, des économistes et des sociologues canadiens proposent des éclairages sur l’évolution de l’enseignement supérieur et des perspectives professionnelles des étudiants, en d’autres termes une « sociographie des diplômés universitaires » (p. 10). Alors qu’au Canada, comme dans la plupart des pays riches, le choix a été fait de « massifier » l’enseignement supérieur au nom de l’égalisation des chances et de la croissance économique, la question que soulèvent les auteurs...

  • Yesmine Karray

    17 août 2022

    Rassemblant les contributions d’une quinzaine d’auteurs, cet ouvrage collectif aborde la question de la perception de l’Islam en France des Croisades à l’ère coloniale en éclairant ce sujet très actuel par une contextualisation historique. Le choix de faire appel à des spécialistes de périodes et d’aires géographiques différentes, afin de souligner la permanence multiséculaire de certains préjugés envers cette religion, fonde l’originalité de ce travail qui se distingue par son décloisonnemen...

  • Daniel Mesa Villegas

    22 juillet 2022

    Voici un livre qui, soixante ans après la signature des accords d’Évian, se propose d’éclaircir les répercussions, les traces et les enseignements que l’expérience algérienne a laissés sur l’œuvre et sur la trajectoire biographique de Pierre Bourdieu et d’Abdelmalek Sayad. En pleine guerre de libération d’Algérie, l’un des épisodes les plus marquants du XXe siècle, ces deux penseurs ont forgé leurs théories sur le monde social tout en interrogeant la nature et la portée de l’engagement intell...

  • Aubin Peaudeau

    22 juin 2022

    Un lieu commun occidental voudrait qu’au XIXe et XXe siècle en Tunisie, et plus généralement dans le monde musulman, la consommation d’alcool serait inexistante en raison de l’interdit alimentaire. La présente publication de Nessim Znaien, fruit de près de 10 années de recherches doctorales en histoire, vient renverser cet apriori. À l’instar d’autres études majoritairement menées par des chercheurs anglo-saxons, l’auteur s’intéresse ici à la Tunisie comme « poste d’observation du monde colon...

  • Dimitris Fasfalis

    18 mai 2022

    Rompant à la fois avec l’ethnocentrisme et le conservatisme des études révolutionnaires, centrées sur 1789 ou 1917 et érigeant le fait révolutionnaire en repoussoir, Yadh Ben Achour cherche dans cette leçon inaugurale à appréhender la révolution démocratique qui a bouleversé (et continue de bouleverser) la Tunisie et le monde arabe depuis 2011. Pour ce faire, l’auteur s’intéresse à l’horizon éthique et à l’espérance que porte la révolution tunisienne afin de montrer en quoi il s’agit d’une ru...

  • Ninon Chavoz

    02 mai 2022

    Montaigne fut-il postcolonial avant l’heure ? S’il ne l’avance pas explicitement, l’ouvrage de Florian Alix pourrait nous inciter à le penser, tant il démontre éloquemment l’adéquation du « genre ambigu » (p. 5) de l’essai aux défis et enjeux de ce qu’il est désormais convenu d’appeler les littératures postcoloniales – comprenons : des littératures surgies « après le phénomène de la colonisation », dans un moment de reconfiguration des institutions étatiques et des « rôles sociaux » assignés ...

  • Nicolas Lepoutre

    27 avril 2022

    De la torture érigée en « système » par l’armée française en Algérie au massacre des Algériens de métropole du 17 octobre 1961, de nombreux aspects de la répression des indépendantistes algériens par les autorités françaises sont désormais connus du grand public. En dépit de leur ampleur, d’autres pratiques de la guerre d’Algérie (1954-1962) demeurent quant à elles quelque peu oubliées ou reléguées en arrière-plan : c’est le cas des camps de regroupement sur lesquels se penche l’historien Fab...

  • Bouba Latyr Seck

    25 avril 2022

    Institution clé de l’effort colonial, l’institution postale (d’abord nommée « la poste » puis « P&T » et encore « PTT ») offre à l’analyse un tableau riche et complexe des processus coloniaux ainsi que des relations entre la France et l’Algérie au fil des années. L’étude d’Annick Lacroix, historienne du Maghreb, s’éloigne de l’historiographie habituelle, proposant d’observer l’État colonial par les services de postes et de télécommunications. Les PTT, en « prise directe avec le quotidien et a...

  • Nicolas Duval-Valachs

    05 avril 2022

    Vivons-nous dans une société « scolarisée » ? C’est ce que soutient Guy Vincent dans L’éducation prisonnière de la forme scolaire, pour qui la « forme scolaire », définie comme une forme de transmission visant à soumettre méthodiquement les apprenant·es à des règles impersonnelles, a tendance à s’étendre au-delà de l’école. La logique pédagogique infiltrerait ainsi les familles, les activités extra-scolaires, les associations, les stages de formation, nous empêchant de penser l’éducation autr...

  • Atmane Aggoun

    17 mars 2022

    Cet ouvrage publié avec l’appui de l’équipe de DREAM (DRatfing and Enacting the Revolutions in the Arab Mediterranean) et financé par le Conseil européen de la recherche (ERC-CoG DREAM) s’inscrit dans le sillage des recherches en sociologie des révolutions, dont il sait faire fructifier les apports. Il offre l’exemple accompli d’une histoire en train de se faire dans l’Algérie contemporaine et repose sur une analyse processuelle qui rend compte des évolutions des contextes, des univers socio-...

  • Inès Baude

    17 février 2022

    Soixante ans après l’indépendance algérienne, comment faire et écrire l’histoire de celles et ceux qui l’ont vécue comme une révolution ? Malika Rahal se propose de combler le vide historiographique laissé par les historiens de part et d’autre de la Méditerranée. Sur la rive algérienne, c’est surtout à partir de la crise politique interne au Front de libération nationale (FLN) que l’histoire de l’indépendance a été écrite. Sur la rive française, les travaux ont avant tout porté sur le rapatri...

  • Éric Marlière

    17 janvier 2022

    Tiré de sa thèse portant sur les vacances d’enfants d’immigrés Français en Algérie, l’ouvrage de Jennifer Bidet présente une enquête ethnographique originale sur un sujet complexe, les phénomènes migratoires transnationaux. Il s’agit plus précisément d’analyser les pratiques de vacances dans le pays d’origine des parents (« le bled »), en l’occurrence l’Algérie, pour saisir les formes d’appartenance nationale (sociale, sexuée, familiale ou amicale) et les enjeux de positionnement dans les rap...

  • Olivier Mouginot

    06 janvier 2022

    Le numéro 86 de la Revue internationale d’éducation (édité par France éducation international à Sèvres) propose un remarquable dossier d’environ cent-vingt pages consacré à « l’oral dans l’éducation ». Coordonné et présenté par Daniel Coste et Roger-François Gauthier, il rassemble neuf contributions d’enseignants, enseignants-chercheurs ou experts en éducation issus de différentes disciplines et venant d’horizons géographiques divers (Angleterre, Argentine, Côte d’Ivoire, France, Inde, Italie...

  • Jean-David Richaud

    22 novembre 2021

    Dans la lignée de ses travaux sur l’Algérie, et notamment sur les mémoires de l’histoire algérienne, Benjamin Stora propose, dans cette bande dessinée illustrée par Nicolas Le Scanff, une vulgarisation de l’histoire de la communauté juive en Algérie, depuis les premières implantations durant l’Antiquité jusqu’à l’exode qu’elle a connu dans les années qui ont suivi l’indépendance algérienne en 1962. Le récit est construit de façon à s’adresser à un public très large : le lecteur est conduit, p...

  • Paul Mayens

    23 août 2021

    La chicotte est ce fameux fouet à lanières tressées devenu l’emblème des sévices infligés aux travailleurs en milieu colonial. Le pécule est quant à lui une somme d’argent économisée sur le produit du travail. C’est autour de ces deux réalités, métonymies de la répression et de la protection de la main d’œuvre coloniale, que s’articule l’ouvrage dirigé par Jean-Pierre Le Crom et Marc Boninchi. Les dispositifs de mise au travail des populations colonisées ne se résument en effet pas à l’esclav...

  • Charlotte Gaudreau

    19 août 2021

    Cet ouvrage collectif explore plusieurs des révoltes populaires qui se sont développées dans les États du Sud durant la période 2018-2020. Les chapitres, organisés par continent, sont constitués de traductions de textes publiés précédemment, de contributions originales ou d’entrevues. Tous exposent les éléments clefs pour analyser ces soulèvements : leur historicité, les griefs, revendications et contraintes qui les motivent, leurs protagonistes ainsi que leurs dynamiques et répertoires d’act...

  • Sara Tonsy

    26 mai 2021

    « La tyrannie peut durer, et dure de fait, pendant des années et des décennies quand l’appareil coercitif se consacre au statu quo » (p. 3). Dans son livre sur les réactions des militaires aux soulèvements populaires de 2011 dans quatre pays arabes Hicham Bou Nassif pose la question suivante : pourquoi les réactions des militaires aux manifestations ont-elles été différentes dans ces pays ? Il y répond en se focalisant sur les stratégies de « coup-proofing », ou « contrecoup », comme détermin...

  • Marc Joly

    20 avril 2021

    C’est une expérience de lecture sans doute assez courante. Au fur et à mesure qu’on prend connaissance d’un travail original portant sur tel objet ou telle thématique, on ne peut s’empêcher de penser : « Ah, si seulement les choses avaient pu être faites différemment, si seulement quelqu’un d’autre avait traité du même objet, ou de la même thématique, mais avec des méthodes plus ajustées, de meilleurs outils de pensée, davantage de rigueur conceptuelle, etc. » Parfois, on doit s’en remettre à...

  • Victor Mercier

    13 avril 2021

    En dépit du renouvellement des études historiques sur le Maghreb depuis les années 2000, il n’existait pas de recueil proposant une entrée par les sources sur cette région elles-mêmes. C’est ce manque que cherchent à pallier Charlotte Courreye (chercheuse postdoctorale à l’École normale supérieure), Augustin Jomier (maître de conférences en histoire moderne et contemporaine du Maghreb à l’INALCO) et Annick Lacroix (maîtresse de conférences en histoire contemporaine à l’Université Paris-Nanter...

  • Bénédicte Champenois Rousseau

    01 avril 2021

    Fin avril 2006, Caroline Grillot est dans la ville de Hekou, dernière bourgade avant la frontière sino-vietnamienne, pour y effectuer une recherche ethnographique sur le trafic transfrontalier de « fiancées vietnamiennes ». Alors qu’elle essaie d’engager la conversation avec de possibles informatrices, elle est interpellée par une jeune femme qui lui affirme être française. Troublée par la coïncidence, la chercheuse essaie de recueillir, par bribes, l’histoire de la dénommée Dung, tout en lui...

  • Delphine Ruiz

    10 février 2021

    Nos mères, co-écrit par Karine Bastide et Christine Détrez, s’appuie sur l’étude des trajectoires biographiques de deux jeunes femmes mariées et institutrices dans les années 1960 en France. L’ouvrage permet d’explorer les tensions et limites inscrites de concert dans l’occupation d’une position professionnelle tendanciellement dominée dans l’ordre des savoirs scolaires et dans l’expérience d’une condition genrée subordonnée. Mettant en avant une double identité littéraire, cet ouvrage mobili...

  • Jean-David Richaud

    29 janvier 2021

    L’Association des Oulémas musulmans d’Algérie (Aoma) est un groupe qui a accompagné l’Algérie contemporaine tant durant la colonisation qu’après l’indépendance. C’est cette association, créée en 1931, mise en sommeil à la fin des années 1950 et refondée en 1991, qui est l’objet de l’ouvrage de Charlotte Courreye. Cette dernière fait le choix de suivre l’AOMA depuis ses débuts jusqu’à sa renaissance. Le terme français d’« ouléma » vient du mot arabe « ‘ulamā’ », lui-même pluriel d’« ‘ālim » qu...

  • Aubin Peaudeau

    06 janvier 2021

    Partant du postulat selon lequel l’historiographie de l’Empire colonial et celle de Vichy sont trop souvent hermétiques l’une à l’autre, le dernier numéro de la revue Genèses constitue une recherche originale à bien des égards. Depuis une vingtaine d’années, l’importance stratégique des colonies pour Vichy et l’exportation outremer des principes de la Révolution nationale ont fait l’objet de travaux scientifiques très documentés. Adhérant à ce mouvement, les directeurs de la publication, Eden...

  • Juliette Deloye

    25 novembre 2020

    Que désigne le court intitulé de ce double numéro des Annales, « Archives », sans déterminant ni complément d’objet ? Tout d’abord, un domaine de la recherche historique très dynamique depuis les années 1990, « les archives », qui pourrait, estiment plusieurs contributeurs du volume, faire dialoguer davantage historiens et archivistes. Le projet du volume est de « rendre compte de ce moment historiographique de réinvention entre les sciences des archives et la science de l’histoire » (Étienne...

  • Florian Besson

    03 novembre 2020

    Dans cet ouvrage, traduit de l’anglais par le médiéviste Jacques Dalarun, William Chester Jordan étudie l’un des aspects peu connus de la politique du roi français Louis IX : la façon dont celui-ci a, durant sa croisade en Orient, converti de nombreux musulmans, puis les a ramenés en France avec lui pour les établir dans diverses villes de son royaume. L’ouvrage, très court et rédigé dans un style volontairement accessible, se compose de quatre parties.

    Dans son introduction, l’auteur...

  • Maryam Kolly

    22 octobre 2020

    Dans l’avant-propos de l’ouvrage, titré « Pour libérer les langues de la hogra », Kenza Sefrioui annonce que la problématique des langues au sein de la société marocaine recouvre celle d’un mépris (hogra) entre les composantes de la population, cela d’hier à aujourd’hui. Viscérale, la question linguistique serait en effet pour l’histoire de ce pays un baromètre des divisions sociopolitiques internes. Ce constat de base pose l’âpreté d’un débat que le livre édité par Touriya Fili-Tullon vise à...

  • Nicolas Lepoutre

    27 mai 2020

    En dépit de l’image enfantine et inoffensive qui lui demeure trop fréquemment associée, le cinéma d’animation a parfois une dimension profondément politique. Il peut ainsi servir de pur instrument de propagande (à l’instar de Blitz Wolf), nourrir une réflexion politique (tel Le Roi et l’Oiseau) ou encore participer à un travail sur la mémoire des conflits (comme Valse avec Bachir), pour ne prendre que quelques exemples saillants. Cette relation du cinéma d’animation au politique dans le conte...

  • Alain Messaoudi

    20 janvier 2020

    Cet ouvrage est l’un des fruits d’un travail collectif de longue haleine, initié par un historien, Pierre Schill, qui a voulu partager avec quelques artistes l’intérêt et l’émotion suscités par la découverte d’une série de trente tirages photographiques non légendés qui témoignaient des violences d’une répression coloniale. Réveiller l’archive rassemble les résultats de l’enquête de Pierre Schill, qui a identifié le contexte et la date de production des images (la guerre italo-tripolitaine où...

  • Matthieu Demory

    12 novembre 2019

    Depuis près d’une décennie, avec le déploiement massif des outils numériques, les mouvements sociaux contestataires prennent des formes diverses et inédites. Toutefois, les usages de Facebook, Twitter et bien d’autres réseaux sociaux n’en constituent pas uniquement des facilitateurs et ne résolvent pas tous les problèmes que les dissidents politiques rencontrent pendant leurs mobilisations. Une problématique sociale complexe que Zeynep Tufekci, activiste et professeure à l’Université de Carol...

  • Jean-David Richaud

    02 septembre 2019

    Cet ouvrage collectif est le fruit d’une recherche internationale et transdisciplinaire menée au long cours sur la question du tourisme dans le Maghreb colonial. Le résultat se présente sous la forme de treize contributions réparties en trois sections : « Préserver et visiter le patrimoine antique de la Tunisie », « Les relectures du patrimoine local dans l’architecture de tourisme » et « Des usages culturels des biens religieux ». Chacune des parties est précédée d’une introduction qui propo...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search