Skip to navigation – Site map

Comptes rendus

L’Année du Maghreb, en partenariat avec la revue Lectures, vous propose une veille de l’actualité la plus récente des publications sur le Maghreb : vous pouvez cliquer sur les liens pour lire les derniers comptes rendus que nous venons de publier. Vous pouvez également vous abonner au flux RSS de cette page pour suivre l’actualité des comptes rendus des publications récentes sur le Maghreb. Bonnes lectures !

Latest articles

RSS
  • Lucie Wicky

    12 November 2018

    Dans cet ouvrage, l’auteur observe la construction de masculinités hégémoniques à travers une lecture normative de l’hétérosexualité chez de jeunes hommes Marocains immigrés en France ou en Italie, ses deux terrains d’enquête. Vulca Fidolini tente de comprendre comment les expériences sexuelles participent à construire des identifications de genre et comment celles-ci se hiérarchisent. Pour ce faire, il s’inscrit dans un cadre théorique vaste et mobilise brillamment plusieurs théories de la s...

  • Antoine Marsac

    05 November 2018

    Disons-le d’emblée, L’espace des sociologues constitue une contribution majeure à l’étude des espaces en sociologie. Cet ouvrage collectif, qui a pour objectif de discuter des apports de l’œuvre du sociologue belge Jean Remy à la sociologie contemporaine, est coordonné par Emmanuelle Lenel qui rend ainsi hommage à l’œuvre du pionnier de ce courant. Ce faisant, le livre revient sur les apports de la pensée de ce chercheur qui a conceptualisé avec son équipe, les formes de transactions sociales...

  • Audrey Colonel

    18 September 2018

    Ce numéro de la revue Histoire de l’Éducation analyse l’enseignement technique aux XIXe et XXe siècles à travers ses lieux et espaces. Stéphane Lembré, dont les recherches portent sur l’histoire de l’enseignement technique et sur l’histoire économique et sociale, et Guy Lambert, spécialiste de l’histoire de l’architecture, coordonnent ce dossier dont les sept articles mêlent histoire de l’architecture et histoire de l’éducation. L’alliance de ces deux disciplines permet de mieux comprendre l...

  • Hyppolyte Kouao

    12 September 2018

    La migration peut se définir comme le déplacement d’un individu ou d’un groupe social d’un lieu à un autre, afin de s’y établir de façon temporaire ou définitive. Ainsi défini, le fait migratoire est soumis à l’influence du temps. Ce dernier a en effet un poids considérable sur les projets et expériences migratoires de telle sorte qu’il réussit à les faire varier de façon « monochrome ou polychrome ». De même, parler de migration aujourd’hui dans les sciences sociales relève d’un procédé inte...

  • Enki Baptiste

    15 July 2018

    Cet ouvrage de Constance Arminjon retrace l’évolution historique de la pensée juridique de l’État et du pouvoir en islam chiite et sunnite. La préface de Gilles Kepel annonce la question centrale que pose l’ouvrage : dans un monde musulman désormais « articulé » au reste du monde globalisé, des voix ne cessent de s’élever pour la défense d’un particularisme islamique, prétendument opposé à la pensée philosophique du politique et aux conceptions étatiques occidentales (p. 7). Comment explique...

  • Benjamin Lepetit

    15 May 2018

    Que peut-on apprendre aujourd’hui de l’histoire des Belhoumi, une « famille algérienne ordinaire de France » ? C’est la question à laquelle Stéphane Beaud répond brillamment à travers cette étude fouillée sur l’histoire de deux parents émigrés en France et de leurs huit enfants qui s’installent dans une petite ville de province dans les années 1970. En suivant chacun des membres de la famille pendant plus de cinq ans d’enquête afin de reconstituer leurs parcours respectifs, l’auteur entend «...

  • Jennifer Bidet

    11 May 2018

    Composée en 2013 de 760 000 immigrés et de plus d’un million de descendants d’au moins un parent immigré, la population d’origine algérienne vivant en France témoigne de l’ancienneté et du dynamisme toujours actuel des flux migratoires reliant l’Algérie à la France. Immigration jugée à la fois « singulière » (en lien avec le statut colonial particulier de l’Algérie, et l’extrême concentration des flux d’émigration vers la France) et en même temps « exemplaire » (précurseure des migrations co...

  • David Noël

    04 May 2018

    Le réalisateur Gaël Morel, révélé en 1994 pour son rôle dans Les roseaux sauvages d’André Téchiné, signe avec Prendre le large un film qui fait écho à l’actualité. Basé sur un scénario du romancier et metteur en scène marocain Rachid O., le film est un drame social qui traite de licenciement économique, de migration et d’intégration, au travers d’un beau portrait de femme, joué avec beaucoup de justesse par Sandrine Bonnaire.

    Ouvrière dans une usine textile de Villefranche-sur-Saône,...

  • Anne-Laure Counilh

    19 March 2018

    Avec ce premier ouvrage, Jean Beaman fait le choix périlleux, mais utile, de décentrer son regard de sociologue américaine pour étudier la question raciale en France. Elle situe d’emblée sa position dans la préface en tant que « Noire américaine ayant à la fois le privilège d’être américaine et les difficultés d’être noire » (p. x). Elle s’attache pendant la centaine de pages de ce court ouvrage à décortiquer les notions complexes et largement discutées de race, d’ethnicité et d’identi...

  • Jérémy Guedj

    03 March 2018

    C’est de longue date maintenant que l’histoire de l’immigration a acquis ses lettres de scientificité – et, par là même, de légitimité. Elle n’est plus, en France, cette « histoire en friche » dont parlait Gérard Noiriel, même si des sillons de recherche attendent encore d’être creusés. Un tel constat est encore plus ancien concernant les États-Unis, dont les origines font de l’histoire de l’immigration un élément central – et non périphérique, comme ce put être le cas de ce côté de l’Atlant...

  • Romain Bijeard

    27 February 2018

    La Révolution du Jasmin, qui eut lieu entre le 17 décembre 2010 et le 27 février 2011, a initié une transformation profonde du paysage tunisien. Habib Saidi propose ici une lecture de l’histoire contemporaine de la Tunisie, de son indépendance à nos jours, sous le prisme d’une analyse des politiques touristiques et patrimoniales mises en œuvre par les différents « représentants du peuple » au pouvoir. Cet ouvrage d’anthropologie se veut multiple ; en effet, l’auteur y produit une analyse dis...

  • Gaia Gondino

    22 February 2018

    L’exigence qui a guidé Ghislaine Gallenga et Laure Verdon dans la direction de cet ouvrage collectif paraît double : d’un côté essayer, de lire la crise de l’autorité politique qui intéresse les pays des deux rives de la Méditerranée à travers le prisme du service public et, de l’autre, grâce à un regard pluridisciplinaire, identifier les instruments heuristiques pour traiter un sujet si transversal aux sciences sociales. Leur tentative, plutôt courageuse, est déjà en soi un effort qui devra...

  • Abderrazak El Missi

    29 January 2018

    Dans cet ouvrage, Gilbert Meyniera revisité le passé colonial de la France en Algérie, histoire dont il était familier et pays qu’il connaissait bien, avec un regard dégagé de toute passion, non pas dans une logique passéiste ou dans un registre nostalgique, mais pour mieux connaitre ce passé afin de comprendre le présent et de construire l’avenir. Il décolonise l’histoire officielle du colonialisme français en Algérie et déconstruit les catégories du roman national sur l’Algérie française. ...

  • Jamal Afghane

    05 December 2017

    Cet ouvrage analyse les différents enjeux de la circulation des productions culturelles dans le monde arabe et musulman. Ouvrage collectif, il se présente en quinze chapitres organisés en trois parties. La première partie, dont l’objet est les récentes transformations des flux transnationaux de l’information et des usages journalistiques, s’ouvre sur un premier chapitre de Tourya Guaaybess qui fait office de synthèse des changements qui ont affecté les champs médiatiques dans la région arabe....

  • Khalid Mouna

    30 November 2017

    L’histoire politique du Maroc a fait l’objet de plusieurs recherches. L’intérêt de la dynastie Alawite qui règne aujourd’hui au Maroc réside dans le fait qu’elle fait partie des plus anciennes dynasties au monde (1631). L’essai de Raymond Jamous cherche à saisir la spécificité historico-poltique de cette dynastie et sa particularité par rapport aux autres dynasties qui l’ont précédée. Le sultan des frontières. Essai d’ethnologie historique du Maroc se propose d’ethnologiser l’histoire.

    ...

  • Guy Burgel

    13 November 2017

    Sous un titre banal et un sous-titre sibyllin, c’est un livre important, par les informations qu’il apporte sur quatre villes maîtresses du bassin méditerranéen (Beyrouth, Le Caire, Alger, Istanbul), mais surtout par les perspectives générales de leurs expériences urbaines, ouvertes par le coordonnateur de l’ouvrage, Dominique Lorrain, assisté en conclusion par Eric Verdeil. Car il s’agit de s’interroger sur une des boites noires des études urbaines contemporaines : les formes de « gouvernem...

  • Nicolas Lepoutre

    06 November 2017

    Les quelques images de la rencontre entre le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev, et le président de la République algérienne, Abdelaziz Bouteflika, diffusées par la télévision publique algérienne en octobre 2017 n’ont pas dissipé les interrogations quant à une éventuelle « vacance du pouvoir » à Alger. Gravement affecté par un AVC en 2013, le chef de l’État algérien n’apparaît plus en public et ne reçoit quasiment plus ses homologues étrangers, au point que certains opposants au régime ...

  • Aline Henninger

    05 July 2017

    Cet ouvrage collectif est le fruit du symposium international « écoles de filles, écoles de femmes » qui a eu lieu à l’École normale supérieure de Lyon les 1er et 2 septembre 2014. Les auteurs, pour la plupart sociologues, font en sorte d’actualiser les données et questions posées par la sociologue Marie Duru-Bellat en 2004 dans la seconde édition de L’École des filles : quelles formations pour quels rôles sociaux ? .Ces recherches remettent en perspective l’apparente meilleure réussite scol...

  • Alain Messaoudi

    27 June 2017

    Avec L’Algérie, terre de tourisme, Colette Zytnicki nous offre un livre d’accès aisé, qui présente une synthèse informée sur un thème qui n’attire l’intérêt des historiens de langue française que depuis relativement peu de temps : le tourisme en situation coloniale. Il se fonde sur une recherche de plusieurs années, entamée alors que les pratiques touristiques de l’époque coloniale pouvaient encore sembler constituer un objet mineur, superficiel, dans l’étude d’une société caractérisée par de...

  • Marie Duru-Bellat

    21 June 2017

    Dans ce livre collectif publié par les éditions de l’Institut national d’études démographiques (INED), c’est un éventail relativement ouvert de spécialistes qui se penche sur l’enfance et le genre : certes, les démographes sont en majorité, mais on compte autant de contributions d’anthropologues et de sociologues, le plus souvent spécialistes des pays francophones d’Afrique. Huit des dix contributions portent sur ces pays (ce que le titre n’indique pas !, même si une ambition de l’ouvrage est...

  • Marc André

    13 June 2017

    Claire Mauss-Copeaux est une historienne qui buissonne tant dans les « chemins du présent » que dans ceux du passé. Elle est libre. Livre après livre, elle tisse une œuvre singulière, toute en finesse et en originalité, loin de l’académisme. Sa démarche est rare. Connue pour ses travaux sur les appelés en Algérie durant la guerre, puis sur les massacres du Constantinois, elle a notamment démontré la précocité des violences durant cette guerre d’indépendance en utilisant une méthode qu’elle a ...

  • Christophe Premat

    17 May 2017

    Jamais l’adage Si vis pacem, para bellum n’aura été aussi bien illustré que par l’ouvrage synthétique de Noam Chomsky portant sur la qualification de la politique étrangère des États-Unis. Précis et étayés sur des enquêtes bien répertoriées, les huit articles qui constituent ce livre sont au service du même diagnostic mettant en relief la nature belliqueuse de la politique étrangère américaine, contrairement au discours classique de défense des libertés et des droits de l’homme mis régulièrem...

  • Marie-Carmen Smyrnelis

    18 April 2017

    En quelque sorte, rédiger un compte rendu des Mélanges offerts à Robert Ilbert est aussi une manière de rendre hommage à l’historien et à son œuvre, en particulier à son magistral ouvrage (version remaniée de son doctorat d’État) intitulé : Alexandrie 1830-1930. Histoire d’une communauté citadine. Il y reconstitue un « espace urbain dans sa croissance, dans ses rythmes et dans son statut de production sociale » (p. XXX) à partir d’une périodisation qu’il construit minutieusement pour mettre e...

  • Soraya Laribi

    22 March 2017

    Biographie collective des Algériennes arrivées dans l’agglomération lyonnaise avant l’indépendance, cet ouvrage est issu d’une thèse de doctorat. Marc André aborde la problématique de la « catégorisation » et de la « réification » (p. 11) des Algériennes, dont les parcours ont bien souvent été « tronqués » (p. 12) dans les archives et la presse où elles apparaissent comme des figures secondaires. Il s’agit donc pour l’historien, qui complète le travail majeur de Djamila Amrane, de mettre d’ab...

  • Thierry Robin

    14 March 2017

    Ce dossier tire sa substance à la fois de communications présentées lors d’un colloque à Istanbul en 2014, dans le cadre d’un programme de recherche ANR (Agence nationale de la recherche), « Marges et villes : entre exclusion et intégration. Cas méditerranéens », et de travaux de recherche complémentaires, sur le thème commun des « pratiques de résistance urbaine aux marges » (titre de l’appel à contributions pour un des workshops du colloque). De quoi est-il question par cette dernière formu...

  • Yasmine Berriane

    06 March 2017

    Cet ouvrage aborde de manière fine et différenciée le lien entre les révoltes qui ont secoué l’Afrique du Nord et le Moyen Orient en 2011 et la question du changement. Ces mobilisations protestataires ont donné naissance à une littérature foisonnante qui s’est surtout penchée sur les effets politiques des révoltes, mesurant la « réussite » de ces dernières à leur capacité à renverser les régimes en place. Face à la résilience de ces régimes, au retour en force d’anciennes élites et à l’émerge...

  • Jean-Claude Zancarini

    22 November 2016

    Jean-Marc Salmon fait dans ce livre le récit de « la première révolution du XXIe siècle ». Le 14 janvier2011, après vingt-neuf jours de soulèvement populaire qui suivent l’immolation de Mohammed Bouazizi, à Sidi Bouzid, le président Zine el-Abidine Ben Ali quitte la Tunisie. Salmon retrace les événements jour après jour, en s’appuyant sur une lecture minutieuse des sources existantes (presse écrite, télévisions transnationales, web et articles savants) à laquelle il ajoute l’analyse d’entreti...

  • Igor Martinache

    01 November 2016

    La survenue d’une alternance au pouvoir est considérée de nos jours comme l’un des principaux marqueurs du caractère démocratique d’un régime politique. Véritable sens commun du commentaire politique, une telle association est pourtant loin d’aller de soi en réalité dès lors que l’on prend un peu de recul historique ou géographique. Comme le rappelle ainsi justement Brigitte Gaïti dans son avant-propos, « il est peu probable que les troisième et quatrième républiques françaises ou que la prem...

  • Fabien Escalona

    21 July 2016

    L’ouvrage collectif dirigé par Jean-Louis Laville et José Luis Coraggio est important pour tous ceux qui s’intéressent à l’histoire et à l’actualité des gauches. Son apport est triple. Premièrement, il offre au public francophone un accès aux thèses de nombreux auteurs peu ou pas traduits, dont les contributions aux sciences sociales ou à la théorie critique sont pourtant substantielles. On pense par exemple à l’un des co-directeurs lui-même (José Luis Coraggio), au sociologue américain Fred ...

  • Samuel Everett

    26 April 2016

    Belleville library today

    The Bibliothèque de Couronnes, renamed Bibliothèque Neguib Mahfouz in 2014 after the famous Cairene writer, can be found on the corner of rue de Couronnes and rue Julien Lacroix, two central axes of a neighbourhood called Belleville in the 20th arrondissement in the North East of Paris. Commensurate to its size and scale, the library’s collection has a significant Arabic language and literature focus, reflecting the Maghrebi heritage of Belleville. The spac...