Navigation – Plan du site
115 | 2016
Annuaire du Collège de France 2014-2015
Résumé des cours et travaux 115e année
VI. Conférenciers invités

Quatre conférences

Pavel Lurje
p. 877-878

Notes de la rédaction

Les quatre conférences ont été prononcées les 3, 10 17 et 24 mars 2015 (invitation sur proposition du Pr Frantz Grenet) et sont disponibles en audio et en vidéo sur le site internet du Collège de France : http://www.college-de-france.fr/site/frantz-grenet/guestlecturer-2014-2015__1.htm

Texte intégral

Panjakent (Pendjikent), la plus étudiée des villes sogdiennes : quelques nouveaux résultats

1On rappelle l’histoire de l’étude de la ville et en particulier de la fouille depuis 1947, les grandes figures qui y ont présidé, puis on résume plus précisément les résultats acquis en 2009-2014. On discute l’organisation spatiale de la ville, la chronologie, la stratigraphie, les trouvailles monétaires, un certain nombre d’objets de type rare, et enfin les peintures murales mises au jour ces dernières années.

Hisorak, l’ancienne Martushkat, une ville dans les montagnes du Tadjikistan. Principaux résultats des campagnes 2010-2014

2On présente la situation générale et l’importance du site (à 2260 m, au débouché de l’un des plus hauts cols menant du Zarafshân vers le sud), son identification avec Martushkat mentionné dans les documents du Mont Mugh, l’état exceptionnel de conservation des restes organiques (notamment un lévrier « afghan » dont les restes sont en cours d’analyse) et des bois sculptés (à l’exécution très proches de ceux trouvés dans les sites de l’Ustrushana, plus au nord), les techniques architecturales, l’organisation spatiale de la ville, les quelques documents administratifs sogdiens écrits sur planchettes de bois, qui paraissent plus tardifs que ceux de Pendjikent et du mont Mugh. On prête une attention particulière aux supposées « chapelles domestiques » identifiées aussi sur d’autres sites sogdiens et bactriens : l’architecture et les contextes des nouveaux exemplaires retrouvés confirment tout à fait l’interprétation profane qu’avait proposée Paul Bernard dès 1980.

Quelques mots sogdiens et les realia qu’ils désignent

3Cette conférence est sur « Wörter und Sachen »: les réalités culturelles derrière certains mots sogdiens (ou parfois chorasmiens). La légende du poisson « Kara », désignation ancienne du silure, reflète probablement la traversée du Iaxarte (Syr-darya) par la communauté proto-avestique, tandis que le mot sogdien pour « fourmi » révèle que les précurseurs des Sogdiens sont venus des régions septentrionales. On examine les noms sogdiens de quelques réalités archéologiques bien établies : « brique » (étymologiquement « fait dans une forme », origine du russe kirpitch) ; « figurine de terre cuite » ; « encensoir » ; « barrage » ; etc. Il existe des emprunts au sogdien ou au chorasmien dans les langues turques, et de là, en slave ancien : « charrue », « argent », « musulman ». On propose de nouvelles identifications entre des images de divinités sogdiennes et des noms attestés dans les textes sogdiens : Mahākala, Khshum, ainsi qu’une double origine pour Vrēshman (1 : l’indien Vaishravana ; 2 : le syriaque Baal Bar Shamin).

Les Sogdiens à l’intérieur et à l’extérieur de la Sogdiane. Remarques sur leur histoire et sur leur culture

4On présente quelques remarques mettant en rapport le matériel archéologique de la Sogdiane propre et les textes du Turkestan oriental, en abordant notamment la question des activités sogdiennes à Khotan et autour. On conclut que des Sogdiens s’y étaient établis dès l’époque des Anciennes Lettres (313 de n. è.), et que les marchands juifs du ixe s. connus par les documents judéo-persans avaient un substrat sogdien distinct.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Annuaire du Collège de France 2014-2015. Résumé des cours et travaux 115e année, Paris, Collège de France, novembre 2016, p. 877-878. ISBN 978-2-7226-0453-7

Référence électronique

Pavel Lurje, « Quatre conférences », L’annuaire du Collège de France [En ligne], 115 | 2016, mis en ligne le 22 juin 2018, consulté le 18 juillet 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-cdf/12686

Haut de page

Auteur

Pavel Lurje

Conservateur au musée de l’Ermitage (Russie)

Haut de page

Droits d’auteur

Collège de France

Haut de page