Navigation – Plan du site

AccueilVolumes117Autres enseignements et recherchesII. Professeurs honorairesÉtude de la création littéraire e...

117 | 2019
Annuaire du Collège de France 2016-2017
Résumé des cours et travaux 117e année
Autres enseignements et recherches
II. Professeurs honoraires

Étude de la création littéraire en langue anglaise (2002-2008)

Michael Edwards
p. 605-606

Texte intégral

Recherche

1Suite à la publication de Bible et poésie, j’ai reçu plusieurs invitations à parler ou à écrire dans ce nouveau domaine. J’y ai vu la possibilité de développer un nouveau livre sur le christianisme, ayant pour titre provisoire Pour un christianisme intempestif. Il s’agit de « défamiliariser » la Bible afin d’en montrer l’étrangeté par rapport à la lecture théologique habituelle et à la pratique religieuse que celle-ci entraîne. « Foi et savoir », pour l’Association des philosophes chrétiens, explore le phénomène hors-philosophie qu’est la foi, don de Dieu et « folie » qui n’acquiesce pas, par raisonnement et preuves, à une somme de doctrines, mais qui constitue pourtant un savoir actif et assuré. « De la joie », une Grande conférence catholique donnée à Bruxelles, cherche à montrer que la vraie joie, comme la foi, est un don surnaturel, une obligation qui nous ouvre à autrui et à la joie de l’univers-création enthousiaste, et que, définitivement mystérieuse, elle est inséparable de la souffrance. « Incarnation et culture », conférence de Carême à Notre-Dame de Paris, étudie la culture européenne comme à la fois étrangère à la religion chrétienne et comme sondant le même sentiment de l’exclusion d’une harmonie édénique et le même désir d’un renouveau, le Christ éclairant la culture par son approfondissement absolu de la vie, de la mort et de la résurrection. Dans « Des paroles (peu) nombreuses », pour la revue Communio, une analyse prosodique et syntaxique du poème qu’est le Notre Père permet de faire ressortir le monde démesurément agrandi que révèle ce petit texte et le changement radical du moi qu’il suppose. « Je suis la vérité », finalement, travail en cours, révèle le bouleversement total de toutes nos façons de penser et de faire qu’implique cette déclaration de Jésus.

2Ayant publié Dialogues singuliers sur la langue française, j’ai continué de réfléchir sur la nécessité et la difficulté de comprendre de l’intérieur l’autre et en particulier l’étranger, dans mon discours d’introduction à un colloque sur André Maurois, académicien anglophile, à Oxford. Ayant publié L’Infiniment proche, recueil de poèmes en français, j’ai terminé At the Brasserie Lipp, recueil en anglais à paraître en Angleterre chez Carcanet, et bien avancé un nouveau recueil, également en anglais.

3Comme chaque semaine depuis fin 2014, j’ai participé au travail de la Commission du dictionnaire de l’Académie française.

Publications

4Edwards M., Dialogues singuliers sur la langue française, Paris, PUF, 2016.

Edwards M., Molière et Shakespeare ou Les frères amis, Paris, Anne Rideau Éditions, 2016.

Edwards M., « Poetry human and divine », in M.S. Burrows, J. Ward et M. Grzegorzewska (dir.), Poetic Revelations. Word Made Flesh Made Word: The Power of the Word III, Londres/New York, Routledge, 2017, p. 19-28.

Edwards M., « Angleterre, des origines à nos jours », in S. Parizet (dir.), La Bible dans les littératures du monde, Paris, Les éditions du Cerf, 2016, p. 188-204.

Edwards M., « Foi et savoir », Réflexions chrétiennes, n° 1, 2017, p. 5-18.

Edwards M., « Incarnation et culture », in O. Boulnois (dir.), Culture et évangélisation, le Christ et la culture, Les Plans-sur-Bex, Parole et silence, 2017, p. 31-44.

Edwards M., « Shakespeare et la douceur », in L. Boulègue, M. Jones-Davies et F. Malhomme (dir.), La Douceur dans la pensée moderne : esthétique et philosophie d’une notion, Paris, Classiques Garnier, 2016, p. 104-110.

Edwards M., « De l’inspiration en poésie », Bulletin de la Société Paul Claudel, n° 221, 2017, p. 11-27.

Edwards M., « Seul le poète… », in P. Brunel et G. Lomné (dir.), Yves Bonnefoy, un poète, Les Matelles, Éditions Espaces 34, 2017, p. 13-25.

Edwards M., « De la joie », NUNC, n° 42, 2017, p. 97-103.

Edwards M., « Shakespeare et Verdi », in Y. Bonnefoy et O. Bombarde (dir.), Shakespeare et quelques autres, Paris, Hermann, 2017, p. 221-237.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Annuaire du Collège de France 2016-2017. Résumé des cours et travaux 117e année, Paris, Collège de France, septembre 2019, p. 605-606. ISBN 978-2-7226-0489-6

Référence électronique

Michael Edwards, « Étude de la création littéraire en langue anglaise (2002-2008) », L’annuaire du Collège de France [En ligne], 117 | 2019, mis en ligne le 04 juin 2020, consulté le 21 juin 2021. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-cdf/14617 ; DOI : https://doi.org/10.4000/annuaire-cdf.14617

Haut de page

Auteur

Michael Edwards

Membre de l’Académie française, professeur émérite

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Collège de France

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search