Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Géographie

Géographie culturelle

Augustin Berque
p. 127-128

Entrées d’index

Index thématique :

Géographie
Haut de page

Texte intégral

Augustin Berque, directeur d’études

Entretiens japonais sur l’habiter, le lieu, le paysage

1À l’issue d’une délégation de deux années (avril 1999-mars 2001) à l’Université du Miyagi (Japon), l’enseignement a repris en avril 2001. Le thème était fourni par une série de dix entretiens réalisés avec des architectes et des urbanologues invités successivement à cette fin, de juin à décembre 2001 par l’Université du Miyagi : Ashihara Yoshinobu, Okishio Sôichirô, Miura Atsushi, Ôoka Toshiaki, Jinnai Hidenobu, Suzuki Hiroyuki, Doi Yoshitake, Mochizuki Teruhiko, Maki Fumihiko, et Kitagawa Furamu. Ces entretiens étaient centrés sur un thème dominant l’œuvre, ou une œuvre, de chacun de ces interlocuteurs. Soit respectivement l’ordre caché, le sens actuel de l’urbanité traditionnelle, milieu et habitat traditionnel au Japon, l’espace de la banlieue, le sens de l’espace urbain, le génie du lieu, langage et architecture, machinologie et architecture, le sens du lieu dans l’architecture moderne et contemporaine, art et lieu. Ces dix thèmes étaient mis en regard de la problématique générale de l’écoumène, ou mésologie (étude des milieux humains, en japonais fûdoron, intitulé de la chaire instituée pour cette délégation). Ces entretiens, édités par Chiba Masatsugu, ont été publiés en 2001 par les Presses de l’Université du Miyagi. Le cours donné à l’EHESS d’avril à juin 2001 reprenait l’argumentation de certains d’entre eux.

Publications

  • Toshi, kenchiku kûkan no bashosei. Toshi wo meguru gyusutan Beruku renzoku taidan (Le sens du lieu dans l’espace architectural et urbain. Entretiens d’Augustin Berque à propos des villes), Sendai, Miyagi Daigaku, 2001, 333 p.
  • « Suisen no kotoba - Fûdogaku kara fûdo kôgaku e no messêji (De la mésologie à l’ingénierie mésologique)/Advocating mesotechnics » (bilingue), dans Fûdo kôgaku e no shôkai (Invitation à l’ingénierie mésologique), sous la dir. de Fûdo kôgaku kenkyû bukai, Tokyo, Sankaidô, 2000, p. IX-XV.
  • « Raison trajective et dépassement de la modernité. En hommage à Nakamura Yûjirô », Furansu tetsugaku shisô kenkyû (Revue de philosophie française), 5, 2000, p. 29-48. Partiellement repris dans La Lettre de l’Association pour la recherche à l’EHESS, 23, 2000, p. 21 -25.
  • « Tendance, médiance, paysage », Azimuts, 17, juin 2000, p. 14-15.
  • « Cybèle et Cyborg : les échelles de l’écoumène », Urbanisme, 314, sept-oct. 2000, p. 40-42.
  • « Bashosei no sonzairon » (Ontologie du lieu), résumé d’une conférence donnée le 4 juil. 2000 à la Société des architectes japonais (Ninon Kenchiku Gakkai), suivi de « Shintaisei no fukken : modânizumu wo koeru tame ni » (Le retour de la corporéité : pour dépasser le modernisme), débat avec Unami Akira et Fukui Jun, Kenchiku Zasshi, 115,1459, p. 4-11.
  • « Fûkei to kindai no chôkoku - Sôhei no genri » (Paysage et dépassement de la modernité - le principe de Zong Bing), Shisaku/Méditations, 33, 2000, p. 63-86.
  • « Urbs dat esse homini ! La trajectivité des formes urbaines », dans Paisagem e arte, sous la dir. d’H. Angotti Salgueiro, Sâo Paulo, Comité brasileiro de historia de arte, 2000, p. 41-47.
  • « Watsuji Tetsurô’s definition of mediance as “the structural moment of human existence” and its meaning for geography today », Tôhoku Chirigakkai (The Tohoku Geographical Association), Kikan Chirigaku (Quarterly Journal of Geography), 52, 3, 2000, p. 239-244.
  • « Fûdo to ma » (Milieu et ma), non paginé, dans Ma Espace-Temps du Japon, catalogue de l’exposition Ma - 20 nen go no kikan ten (Le ma, retour au pays vingt ans après), Tôkyô Bijutsu Daigaku, 3 oct.-26 nov. 2000.
  • « L’appareillage de l’ici vers Tailleurs dans les jardins japonais », Extrême-Orient Extrême-Occident, 22, 2000, p. 115-123.
  • « Wareware ga funde iru daichi » (La terre que nous foulons), Nakamura Yûjirô chosakushû dai ni kl gepp, 7, 2000.11, Tokyo, Iwanami Shoten, 2000, p. 6-8.
  • « Tsûtaiteki risei to kindai no chôkoku » (Raison trajective et dépassement de la modernité), Nihon genshô gakkai, Genshôgaku nenp, 16, 2000, p. 83-98.
  • « Techniques d’encadrement : des tropiques à la banquise », dans Un géographe dans son siècle. Actualité de Pierre Gourou, sous la dir. d’H. Nicolaï, P. Pélissier et J.-P. Raison, Paris, Karthala/Nanterre, Géotropiques, 2000, p. 41-44.
  • « Toshi to kenchiku ni uchûsei wo torimodosô » (Rendre leur cosmicité à la ville et à l’architecture), Re-Building maintenance & management, 129, 1, 2000, p. 33-35.
  • « Quan el paisatge era una moral » (Quand le paysage était une morale), préface à Francese Roma i Casanovas, Els Pirineus maleïts, Barcelone, 2000, p. 5-16.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Augustin Berque, « Géographie culturelle », Annuaire de l’EHESS,  | 2002, 127-128.

Référence électronique

Augustin Berque, « Géographie culturelle », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2002, mis en ligne le 01 février 2015, consulté le 20 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/15113

Haut de page

Auteur

Augustin Berque

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals