Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Histoire
Histoire et civilisations des Amériques

Histoire contemporaine de l’Amérique latine

Yves Saint-Geours
p. 213-214

Texte intégral

Yves Saint-Geours, maître de conférences

Des États nationaux en Amérique latine au XIXe siècle

1L’objet de cet enseignement est de mettre en lumière les créations historiques que représentent et produisent la naissance et l’organisation d’États nationaux, dès le début du XIXe siècle, dans des sociétés traditionnelles, empreintes de représentations anciennes mais qui, à travers leurs élites, ont opté pour les modèles de la modernité politique.

2Après une brève analyse de l’état de l’historiographie portant sur les interprétations de l’indépendance en termes de continuités et de ruptures, c’est sur les révoltes de la fin du XVIIIe siècle, en tant qu’expression d’une société coloniale et non en tant que prémisses de l’indépendance, que l’accent est mis. Parallèlement, est évoquée la place des Lumières - y compris les « Lumières catholiques » - dans les Andes et sont étudiés les vecteurs de leur arrivée et de leur diffusion.

3Le rôle de l’indépendance est analysé à travers trois approches, essentielles à la compréhension des structures politiques qui, alors, se mettent en place : guerre, guérilla et pouvoirs guerriers ; les villes, lieu des élites et de la représentation politique ; l’Indien : vision et place dans la société. Ces aspects s’inscrivent dans un cadre nouveau, partiellement dicté par les structures socio-économiques de la post-indépendance, notamment le rôle tenu par la terre, la rupture des complémentarités économiques, l’apparition d’un néo-féodalisme, la fin provisoire d’une accumulation fondée sur la mine et le commerce.

4Ces données créent une situation de négociation permanente entre le pouvoir rural et le théâtre politique urbain. Ainsi peut-on analyser les rapports, essentiels à la « production » des États nationaux, entre pouvoir local, pouvoir régional et pouvoir national. C’est aussi sur cette base que peut se fonder la compréhension des différents projets de construction nationale, projets « piémontais », projets « régionaux », ou même « utopie andine ».

5En ce sens, la recherche porte actuellement sur le rôle de la fiscalité dans l’édification de l’appareil d’État, et sur les mouvements de désarmortisation des biens de mainmorte.

6Enfin, une attention particulière est portée au caudillisme, perçu plutôt dans son contexte économique et social que dans ses avatars politiques, durant la période allant des guerres de l’indépendance à l’intrusion des masses sur la scène politique au début du XXe siècle. Sont de cette façon étudiés les effets politiques de l’intégration au capitalisme mondial des économies et des sociétés régionales.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Yves Saint-Geours, « Histoire contemporaine de l’Amérique latine », Annuaire de l’EHESS,  | 2002, 213-214.

Référence électronique

Yves Saint-Geours, « Histoire contemporaine de l’Amérique latine », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2002, mis en ligne le 01 février 2015, consulté le 23 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/15165

Haut de page

Auteur

Yves Saint-Geours

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals