Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Sociologie

Sociologie des homosexualités

Françoise Gaspard et Didier Eribon
p. 566-567

Entrées d’index

Index thématique :

Sociologie
Haut de page

Texte intégral

Françoise Gaspard, maîtresse de conférences
avec Didier Eribon, écrivain

Écrire l’histoire des homosexualités

1Cette troisième année de séminaire consacré aux recherches encore peu présent dans le champ académique français s’est révélée stimulante et a été suivie par un nombre important d’étudiants et d’enseignants. Les lieux de recherche sur le sujet demeurent en effet relativement rares à Paris, alors qu’il existe une importante demande des étudiants dans les domaines de l’histoire et de la sociologie des sexualités. De nombreux jeunes chercheurs, français et étrangers, souvent isolés lorsqu’ils travaillent sur les homosexualités, ont donc continué d’affluer, certainement intéressés par le thème de cette année.

2Le séminaire a permis de croiser les différentes disciplines convoquées dans les débats sur les sexualités, les modalités d’institutionnalisation, au sein des systèmes universitaires de divers pays, des études sur les sexualités et les théories émergentes (notamment la théorie dite queer) dans le domaine.

3Les participants réguliers ou occasionnels du séminaire, dont de nombreux enseignants et chercheurs français et étrangers qui sont intervenus au cours des précédentes années comme Daniel Borillo (Université de Paris-X), David Halperin (Université du Michigan, Ann Arbor), Diane Lamoureux (Université de Laval, Québec), ont permis aux jeunes chercheurs d’établir des contacts avec des équipes de recherche françaises et étrangères et de discuter leurs travaux en cours. Ont en outre participé au séminaire les professeurs Léo Bersani (Université de Californie à Berkeley), Michael Lucey (Université de Californie à Berkeley), Carolyne Dinshaw (New York University), Michael Chauncey (Université de Chicago).

4Françoise Gaspard est en outre intervenue dans des séminaires dans diverses universités sur les questions de parité hommes/femmes dans la vie publique et de mouvements en faveur de la suppression des discriminations dans le droit français et européen en raison de l’origine nationale, du sexe et de l’orientation sexuelle. Elle a également participé aux séminaires de l’équipe de recherche européenne « Genre et développement local » qui ont eu lieu à l’Institut d’Études politiques de Paris, à l’Université de Padoue et à celle de Lisbonne.

5Elle a, à la suite de son élection comme experte du comité de l’ONU pour l’Élimination de la discrimination à l’égard des femmes, participé aux deux sessions annuelles du comité à New York, représenté le comité à la table ronde sur « Racisme et sexisme » organisée par la Commission de la condition de la femme de l’ONU, à New York, et à la session préparatoire de la Conférence mondiale contre le racisme, à Genève. Elle a enfin assisté, en tant qu’experte, le Parlement du Rwanda pour la rédaction de sa nouvelle Constitution.

Publications

  • « La conférence de New York », Lunes, 13, oct. 2000, p. 6-13.
  • « Les femmes dans les relations internationales », Politique étrangère, 3-4, 2000, p. 731-741.
  • « Pékin plus cinq, l’égalité des chances en question », Pour, 168, déc. 2000, p. 215-219.
  • « Du fratriarcat à la parité, une révolution française », dans La parité est l’avenir de l’homme, Luc Pire, Bruxelles, 2001, p. 89-95.
  • « Lutter conjointement contre le sexisme et le racisme », ProChoix, été 2001, p. 33-37.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Françoise Gaspard et Didier Eribon, « Sociologie des homosexualités », Annuaire de l’EHESS,  | 2002, 566-567.

Référence électronique

Françoise Gaspard et Didier Eribon, « Sociologie des homosexualités », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2002, mis en ligne le 01 février 2015, consulté le 25 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/15339

Haut de page

Auteurs

Françoise Gaspard

Articles du même auteur

Didier Eribon

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals