Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Économie

Structures macroéconomiques

Georges de Ménil
p. 678-680

Entrées d’index

Index thématique :

Économie
Haut de page

Texte intégral

Georges de Ménil, directeur d’études

Politique macroéconomique et transition en Europe de l’Est et en ex-URSS

1Au-delà de la fin d’une mission d’analyse de politique macroéconomique et sociale auprès du gouvernement roumain - commencée au lendemain des élections de 1996 -, les difficultés de la transition post-communiste et les enjeux, pour les pays de l’Europe de l’Est, de la réforme de la sécurité sociale restent deux axes centraux de ma recherche. La place d’une retraite par capitalisation dans la restructuration, devenue inévitable, de la sécurité sociale, ainsi que ses implications pour la réforme des marchés financiers, est, depuis dix ans, l’objet d’un large débat dans plusieurs pays en transition. L’étude de précédents en Amérique latine, en Pologne, en Hongrie et ailleurs permet de conclure que la Roumanie peut adopter cette réforme et en recevoir les effets bénéfiques, malgré la faiblesse initiale de ses marchés financiers et la faiblesse des revenus de ses citoyens, tant que se manifeste une volonté politique forte de régulation stricte. Poussé par ce raisonnement, j’ai dirigé en Roumanie pendant deux ans une équipe multidisciplinaire qui a préparé un texte de loi destiné à organiser l’introduction de fonds de pensions privés, et à structurer leur surveillance par une autorité de régulation. Le projet fut adopté par le gouvernement en 2000, et transformé en loi : quoique mis à l’écart par le gouvernement suivant, il reste une référence à laquelle la Roumanie reviendra.

2En octobre 2000, la Yougoslavie a connu un bouleversement politique profond, à la fois comparable et très différent des événements qui avaient mené à l’exécution de Ceausescu, onze ans auparavant. Le nouveau gouvernement s’est lancé dans un programme ambitieux de réformes économiques. J’ai dirigé, peu après, une mission sur la restructuration du système bancaire.

3Leurs redevances rongées par l’hyper-inflation et leurs avoirs laminés par onze années de survie dans un environnement criminel, les banques yougoslaves sont devenues des cimetières financiers. Paradoxalement, l’étendue de la destruction financière est un atout potentiel parce qu’elle crée une tabula rasa et permet une reconstruction en profondeur.

4Malgré la similitude de leurs indices macroéconomiques respectifs, la situation de la Yougoslavie en 2001 était l’inverse de la situation de la Roumanie en 1997 (au lendemain de sa deuxième transition démocratique). En Roumanie, sept années de croissance économique sans réformes avaient consolidé la position des nouveaux oligarques, et donc renforcé l’opposition à l’ouverture. En Yougoslavie, la profondeur de la débâcle rend possible une chirurgie radicale.

5Ces deux situations révèlent, chacune à sa façon, l’enjeu de l’affrontement - répandu dans la région - entre intérêts occultes et volonté de réforme.

6Par ailleurs, je continue mon activité de co-président du conseil d’administration de la revue Economic Policy.

7Communications aux colloques: « Structural change and productivity in the European transition countries: what lessons for the analysis of growth? », présenté à une conférence sur le thème « Analytical country studies on growth », Kennedy School of Government, Université Harvard, 20-21 avr. 2001; « Old age security. Market and state provision: an international perspective », présenté à une conférence sur le thème, « Visions of governance in the 21st Century », organisée par la Kennedy School of Government à Bretton Woods, Vt, 22-25 juil. 2001.

Publications

  • Avec A. Aslund, dir., Economic reform in Ukraine. The unfinished agenda, New York, M. E. Sharpe, 2000, 287 p.
  • « From hyperinflation to stagnation », ibid.
  • Avec A. Aslund, « The Dilemmas of Ukrainian Economic Reform », ibid.
  • « A comment on the place of funded pensions in transition economies » International Tax and Public Finance, 7, 4-5, août 2000, p. 431-444.
  • « Comment on “Monetary Policy and Transition in Southeast Europe”, by Gligor Bishev », dans Reconstruction and integration in Southeast Europe. Economic aspects, Vienne, The Vienna Institute for Comparative Economics, 2000.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Georges de Ménil, « Structures macroéconomiques », Annuaire de l’EHESS,  | 2002, 678-680.

Référence électronique

Georges de Ménil, « Structures macroéconomiques », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2002, mis en ligne le 01 février 2015, consulté le 25 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/15404

Haut de page

Auteur

Georges de Ménil

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals