Navigation – Plan du site
Conférences complémentaires
Démographie

Dynamique des populations et développement durable

Francis Gendreau et Jacques Véron
p. 718-720

Entrées d’index

Index thématique :

Démographie
Haut de page

Texte intégral

Francis Gendreau, directeur de recherche à l’IRD
Jacques Véron, chargé de recherche à l’INED

1Cette année, le séminaire, dont le thème général est la question des relations entre la population et le développement dans les pays du Sud, traitait des relations entre les dynamiques des populations et le développement durable.

2Depuis Malthus, la question des relations entre population et développement suscite de nombreux débats. Ces débats restent d’actualité, tant du point de vue scientifique que par rapport à la mise en œuvre des politiques de population puisque les divers gouvernements et la communauté internationale ont des perceptions diversifiées de cette question. En outre, depuis quelques années, l’accent est mis sur la « durabilité », ce qui renforce la nécessité d’une vision à moyen et long terme.

3Partant de ce constat, le séminaire se proposait de mener une réflexion sur l’évolution des populations et les transformations en cours dans le monde contemporain en développement, et sur les relations entre les dynamiques démographiques, les différents aspects du développement (développement rural, gestion des villes, politiques de population et de santé, etc.) et les transformations de l’environnement induites par cette croissance démographique et par ce développement. Dans cet esprit, et dans une perspective interdisciplinaire, les grandes tendances de la population mondiale ont été analysées ainsi que la diversité des situations nationales et de leurs perspectives d’évolution dans les différentes régions du monde. On a traité des politiques de population mises en œuvre et de leur cohérence avec les politiques de développement et les politiques de préservation de l’environnement. Cette approche générale a été complétée par l’analyse de la situation particulière de certains pays.

4Le séminaire s’est déroulé sur dix-neuf séances et a été organisé en deux parties. Une première partie (dix séances) a présenté la problématique générale du séminaire. La seconde partie (sept séances) a permis l’examen approfondi de la situation de quelques pays pour mettre en évidence la diversité des situations. De plus, une séance au début de l’année 2001 a été consacrée à un tour de table sur les mémoires préparés par les étudiants et sur les exposés qu’ils étaient invités à préparer pour la fin de l’année dans le cadre du Séminaire, exposés qui ont fait l’objet de la dernière séance (neuf exposés au total). Ces exposés portaient sur des sujets s’articulant avec le thème de l’une des séances, dont ils constituaient un prolongement.

5Dans la première partie, on a donné une vue d’ensemble de la problématique générale « population-développement-environnement ». Quelques séances ont permis tout d’abord de faire le point sur les différents éléments du débat : le développement (« Le développement peut-il être durable ? »), la croissance démographique (« La population mondiale, de l’emballement à la relaxation » et « Les transitions démographiques, au Nord comme au Sud ? ») et les relations entre population et environnement (séance assurée par Frédéric Sandron, de l’IRD). Le séminaire est ensuite entré dans le débat proprement dit, dans ses dimensions scientifiques et politiques : « Dynamique de la population et limites de la planète : le débat scientifique », « De Stockholm au Caire, le débat politique », « Politiques de population, politiques de développement, libéralisme et mondialisation ». Enfin, trois thèmes particulièrement importants pour l’avenir de nos sociétés ont été abordés : la question alimentaire (« Nourrir la terre »), l’urbanisation (« Urbanisation et développement durable ») et le vieillissement (« Jeunesses et vieillesses, enjeux de société »).

6Dans la seconde partie, certaines des grandes thématiques précédentes ont été examinées dans le cadre précis d’une région du monde ou d’un pays. Il s’est trouvé que, cette année, l’Asie a été à l’honneur puisque cinq séances lui ont été consacrées : une sur la Chine (par Isabelle Attane, de l’INED), deux sur l’Inde (« L’Inde : un siècle de dynamique de la population » et « La régulation démographique en Inde : offre et demande ») et deux sur le Viêt-nam (« Population et développement au Viêt-nam » et « Pression démographique, migrations et urbanisation au Viêt-nam »). Les deux autres séances, assurées par André Quesnel (IRD) ont porté sur le Mexique (« Dynamiques de peuplement et développement régional au Mexique : le cas du Vera Cruz ») et sur l’Afrique de l’Ouest (« Peuplement rural, dynamiques agricoles et régimes fonciers : exemples en Afrique de l’Ouest »).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Francis Gendreau et Jacques Véron, « Dynamique des populations et développement durable », Annuaire de l’EHESS,  | 2002, 718-720.

Référence électronique

Francis Gendreau et Jacques Véron, « Dynamique des populations et développement durable », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2002, mis en ligne le 01 février 2015, consulté le 21 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/15435

Haut de page

Auteurs

Francis Gendreau

Articles du même auteur

Jacques Véron

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals