Navigation – Plan du site
Conférences complémentaires
Économie

Inégalité et redistribution des revenus

Patrick Moyes
p. 787-788

Entrées d’index

Index thématique :

Économie
Haut de page

Texte intégral

Patrick Moyes, directeur de recherche au CNRS

1Une première partie est consacrée à l’évaluation des distributions de revenus du point de vue du bien-être social et de l’inégalité. Ces différents critères sont alors utilisés dans une seconde partie pour apprécier et caractériser les systèmes de taxation directe du revenu.

2Dire qu’une distribution est meilleure qu’une autre constitue par essence un jugement de valeur et il n’est pas exclu par conséquent que deux individus aient des opinions contradictoires quant à la façon de classer ces deux distributions. Loin de nier la possibilité d’opinions antagonistes, nous cherchons dans un premier temps à réconcilier les différents points de vue possibles quant à l’appréciation du bien-être social et de l’inégalité. Après avoir défini les grandes classes d’indicateurs de bien-être social, nous introduisons le critère des quantiles et le critère de Lorenz généralisé qui représentent en quelque sorte le point de vue de l’unanimité pour ces différentes classes d’indicateurs de bien-être social. Une démarche similaire est appliquée à la mesure de l’inégalité et nous conduit à introduire les critères de Lorenz relatif et absolu.

3Nous considérons dans un second temps des familles d’indicateurs d’inégalité spécifiques afin de lever l’indétermination qui peut résulter de l’application des critères de Lorenz. Nous privilégions l’approche éthique qui consiste à construire l’indicateur d’inégalité à partir de la donnée d’une fonction de bien-être social vérifiant un certain nombre de propriétés. Formellement, la mesure éthique de l’inégalité emprunte la démarche de la théorie de la décision dans l’incertain, substituant l’aversion pour l’inégalité à l’aversion pour le risque. L’inégalité représente en quelque sorte la perte sociale (relative ou absolue) qui résulte du fait que la distribution des revenus ne permet pas à la société d’atteindre le maximum de bien-être que seule l’égalité permet de réaliser. Nous montrons comment il est possible de caractériser les familles d’indicateurs paramétrés d’Atkinson-Kolm-Sen et de Kolm-Pollack à partir d’un certain nombre de conditions d’invariance qui sont étroitement liées à la notion d’aversion au risque constante.

4Il a été montré que la progressivité du barème - la taxe acquittée augmente proportionnellement plus que le revenu - est une garantie de plus grande justice fiscale : les revenus disponibles sont distribués de façon plus égale que les revenus primaires. Toutefois, contrairement à ce que le résultat précédent semblerait suggérer, une augmentation du degré de progressivité d’une composante du système fiscal n’implique pas nécessairement une diminution de l’inégalité. Nous montrons que la capacité redistributive du système fiscal résulte du jeu combiné de la distribution des revenus primaires et de la structure des barèmes. Nous examinons successivement les cas où 1) la distribution des revenus primaires est fixée et le barème variable, 2) la distribution des revenus primaires est variable et le barème fixé, et 3) la distribution des revenus primaires et le barème varient simultanément. Les résultats théoriques seront utilisés pour apprécier les effets redistributifs d’un certain nombre de propositions de réforme de la fiscalité directe en France.

5Enfin nous examinons les possibilités d’extension des critères précédents pour comparer des situations impliquant des agents hétérogènes tels que des ménages qui se distinguent par la taille et la composition familiale. Nous présentons l’approche classique qui repose sur la notion d’échelle d’équivalence ainsi que l’approche alternative faisant intervenir la notion de courbe de Lorenz généralisée, introduite par Atkinson et Bourguignon.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Patrick Moyes, « Inégalité et redistribution des revenus », Annuaire de l’EHESS,  | 2002, 787-788.

Référence électronique

Patrick Moyes, « Inégalité et redistribution des revenus », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2002, mis en ligne le 01 février 2015, consulté le 25 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/15497

Haut de page

Auteur

Patrick Moyes

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals