Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Histoire
Histoire et civilisations de l’Europe

Histoire des pratiques et des représentations politiques à l’époque contemporaine

Christophe Prochasson
p. 309-310

Texte intégral

Christophe Prochasson, directeur d’études avec Anne Rasmussen, maître de conférences à l’Université de Strasbourg-I

Historiographies de la Grande Guerre

1Pendant quatre ans, notre séminaire a pris la Grande Guerre comme observatoire pour étudier des cultures et des représentations dont les fractures issues du conflit rejouent au cours d’un long XXe siècle. Ces travaux collectifs ont, à de nombreuses reprises, mis l’accent sur le rôle central de la guerre dans la construction historiographique de notre contemporain. Le conflit suscite la définition d’une histoire du « temps présent », telle que la professe par exemple Pierre Renouvin, façonne la figure emblématique de Norton Cru ou encore détermine la place croissante de la discipline historique dans le débat juridique sur les responsabilités, crucial dans l’entre-deux-guerres. Surtout il fait émerger des enjeux durables, tels l’instrumentation d’un couple antithétique de référence – le vrai et le faux en histoire –, l’intervention de l’historien dans le prétoire, la pratique du comparatisme national, la réflexion sur les découpages chronologiques, et l’élaboration de sources, les « documents sur la guerre », conçues à destination de l’historien. Aussi nous a-t-il semblé pertinent de nous arrêter cette année sur les pratiques historiographiques engendrées par le conflit mondial, qu’elles soient histoire de l’histoire de la guerre, mais aussi inventaire de formes historiennes qui ont modelé cette rupture chronologique consacrée (histoire militaire, culturelle, politique), regard sur les objets d’échelles variées qu’elles ont récemment investis (l’État, le deuil, le combat, l’invention, les funérailles nationales...), et démarches intellectuelles alternatives dans la tentative de compréhension de l’événement (mythes et métaphores construits par la mémoire, pratiques d’écriture propres à la littérature). Afin de cerner ces pratiques, et de leur associer étroitement les sources qui les fondent et les discours dont elles sont porteuses, le séminaire a adopté une nouvelle formule, faite de longues séances d’une demi-journée, composées chacune de trois séquences : d’abord, présentation thématique des catégorisations historiographiques sur la longue durée, puis, discussion de documents ou de recherches en cours (notamment celles de John Horne sur les « atrocités allemandes », de Stéphane Audoin-Rouzeau sur le deuil de guerre et de Gabriel Galvez-Béhar sur le ministère Jules-Louis Breton), enfin, exposé sur la « fabrique de l’histoire » par un historien invité spécialiste de la guerre (Panagiotis Grigoriu, Anne Duménil, Leonard Smith, Avner Ben Amos, Bruno Cabanes, Gilles Pécout).

2Le séminaire a trouvé un terme approprié en réunissant la majorité de ses participants au colloque de l’Historial de Péronne qui, en juillet 2002, a fait le bilan de dix ans de renouvellements historiens militant autour de la notion de « culture de guerre ». Celle-ci, loin d’être une « explication en dernière instance », demandait à son tour à être historisée : le séminaire y a contribué tout au long de l’année, en insistant sur la variété des temporalités (les focales nationales de Grèce, d’Italie, d’Allemagne, de Belgique ont constitué dans cette perspective des apports très stimulants) et en mettant en exergue les déplacements de sens qui forgent des images historiques successives d’un événement, la guerre de 14-18, illusoirement unifié.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christophe Prochasson, « Histoire des pratiques et des représentations politiques à l’époque contemporaine », Annuaire de l’EHESS,  | 2003, 309-310.

Référence électronique

Christophe Prochasson, « Histoire des pratiques et des représentations politiques à l’époque contemporaine », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2003, mis en ligne le 15 février 2015, consulté le 26 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/15673

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals