Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Histoire
Histoire et civilisations de l’Europe
Europe centrale et orientale

Sociétés, État, populations en Russie et en URSS

Alain Blum
p. 370-371

Texte intégral

Alain Blum, directeur d’études

Formation et action de l’État, société et population en Russie et en URSS, XIXe-XXe siècles

1Ce séminaire a prolongé le précédent en poursuivant une réflexion sur une histoire de l’État soviétique à travers l’étude du développement des formes administratives, en particulier l’administration statistique. Il s’est plus particulièrement orienté vers la question de la relation entre sciences et politique, ainsi que sur la question de l’expertise et de son introduction dans l’Union soviétique après la mort de Staline. Les approches suivies ont toujours été fortement ancrées dans une démarche biographique et prosopographique, tout en usant de sources originales, tels les procès staliniens dont la lecture complexe a permis de réfléchir sur les multiples sens des sources dans l’histoire d’un État autoritaire. La question des modes d’action des acteurs de la formation de l’État, celle de l’information et des signaux reçus entre les divers niveaux d’organisation et personnels ont été abordées de façon approfondie. Enfin, une attention particulière a été portée sur les assignations d’identité. Le séminaire a en particulier permis de montrer que cette question ne pouvait être résolue simplement, étant donné la diversité des cultures administratives dans les administrations et les institutions politiques génératrices de formes d’assignation (administration statistique, administration policière, centre politique, etc.). Enfin, l’accent mis sur les identités relationnelles (chacun est défini à travers son réseau, autant qu’à travers ses propres caractères) a permis aussi de souligner les limites d’une approche en terme d’assignation.

2Le séminaire a ensuite abordé l’histoire russe plus ancienne, en engageant une analyse des divers niveaux de pouvoirs et de décisions au XIXe siècle, entre l’individu, la famille, le village et le propriétaire foncier. Nous avons donc réfléchi sur l’usage des sources démographiques et statistiques pour répondre à ces questions. Nous avons continué une interrogation des nomenclatures statistiques et donc de la lecture, à divers niveaux, de sources à usage statistique.

Publications

  • « Resistance to identity categorization in France », dans Census and identity. The politics of race, ethnicity, and language in national censuses, sous la dir de. D. Kertzer et D. Arel, Cambridge, Cambridge University Press (« New perspectives on anthropological and social demography »), 2002, p. 121-147.
  • Avec F. Guérin-Pace et H. Goldstein, « An analysis of international comparisons of adult literacy », Educational Assessment, 2001.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Alain Blum, « Sociétés, État, populations en Russie et en URSS », Annuaire de l’EHESS,  | 2003, 370-371.

Référence électronique

Alain Blum, « Sociétés, État, populations en Russie et en URSS », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2003, mis en ligne le 15 février 2015, consulté le 26 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/15729

Haut de page

Auteur

Alain Blum

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals