Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Anthropologie historique

Anthropologie et image : l’expérience grecque

François Lissarrague
p. 424-426

Entrées d’index

Index thématique :

Anthropologie historique
Haut de page

Texte intégral

François Lissarrague, directeur d’études

Aspects religieux et rituels du banquet

1La première moitié de l’année a porté sur l’étude des aspects religieux et rituels du banquet. Alors que les poèmes homériques montrent les dieux sans cesse banquetant, comme un état permanent de leur béatitude, l’imagerie classique ne reprend guère ce motif et les assemblées de dieux au banquet font figure d’exception. En fait les peintres de vases retiennent surtout Dionysos ou Héraclès comme figures du banqueteur par excellence, le plus souvent isolé sur sa klinè, et rarement dans un espace convivial. Ce même modèle est repris sur les reliefs votifs consacrés à des héros, avant de passer dans le répertoire funéraire, à une époque où tout défunt est un héros en puissance. Dans la ligne du travail de J.-M. Dentzer, on a écarté une lecture entièrement funéraire de ces reliefs. On s’est ensuite arrêté plus longuement sur le thème de la théoxénie des Dioscures. Les peintres de vases ont retenu des solutions picturales qui montrent, à l’articulation entre l’espace humain qui les reçoit et l’espace divin qui est le leur, la venue des héros jumeaux, leur présence visible non pas en tant que figures déjà installées au banquet, mais en route, en train d’arriver dans l’espace humain où ils doivent s’insérer le temps du rituel. À la double nature, humaine et divine, de Castor et Pollux répond une articulation spatiale qui dédouble la surface picturale et traduit visuellement, avec une grande économie de moyens, la nature de ce rituel très particulier.

Objets en représentation

2Cette partie du séminaire a repris l’enquête ouverte l’an dernier, et prolongé l’inventaire des objets isolés en image. On est d’abord revenu sur la notion de xenia, qui désigne les cadeaux d’hospitalité, dans son rapport avec l’alimentation et l’échange de dons. Une bonne partie des objets susceptibles d’autonomie figurative – dans le système majoritairement anthropomorphique de l’imagerie attique – entre en effet dans le domaine des dons et des offrandes. C’est le cas des armes auquel on s’est arrêté : remises à Achille par sa mère divine Thétis, confiées à Patrocle quand Achille refuse de combattre, prises par Hector sur la dépouille de Patrocle, ces armes exemplaires circulent et accumulent ainsi prestige et valeur. Sur un mode mineur, mais fortement métaphorique et constamment marqué par le modèle homérique, d’autres armes sont représentées dans des procédures d’échange ou isolées, comme marqueurs d’héroïsme. Dans une culture guerrière comme celle des Grecs des époques archaïque et classique, les armes comme signe jouent un rôle considérable, sur lequel il faudra revenir.

3Au cours de l’année plusieurs collègues et doctorants nous ont fait l’honneur de présenter leurs recherches : C. Isler Kerényi (céramique d’Athènes : des formes aux images), R. di Donato (un inédit de Gernet), H. Hoffmann (la tortue de Zénon), P. Veyne (visibilité et efficacité des images), C. Jubier Galinier (les ateliers des peintres de Sappho et de Diosphos), R. Schlesier (le vocabulaire grec de l’écrit et de l’image), K. Trehuedic (les insignes du pouvoir). Qu’ils en soient toutes et tous vivement remerciés.

Publications

  • « La fabrique de Pandora : naissance d’images », dans Ève et Pandora, la création de la première femme, sous la dir. de J.-C. Schmitt, Paris, Gallimard (« Le temps des images »), 2002, p. 40-67.
  • « L’Antiquité. La Grèce », dans Histoire visuelle de l’Art, sous la dir. de C. Frontisi, Paris, Larousse, 2001, p. 30-47.
  • « Art/artistes », dans Plutarque. Vies parallèles, sous la dir. de F. Hartog, Paris, Gallimard, 2001, p. 1964-1967.
  • « L’écriture des vases grecs », dans Histoire de l’écriture. De l’idéogramme au multimédia, sous la dir. d’A.-M. Christin, Paris, Flammarion, 2001, p. 241-243.
  • « “Notations” musicales chez Hérodote », Musica e Storia, 9, 2, 2001, p. 403-418.
  • « Iconografia musicale », dans Atti del convegno Mittelfest 2001, Cividale Scuola Normale de Pisa, Trieste, Mittelfest, 2002, p. 39-53.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

François Lissarrague, « Anthropologie et image : l’expérience grecque », Annuaire de l’EHESS,  | 2003, 424-426.

Référence électronique

François Lissarrague, « Anthropologie et image : l’expérience grecque », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2003, mis en ligne le 15 février 2015, consulté le 21 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/15759

Haut de page

Auteur

François Lissarrague

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals