Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Sociologie

Sociologie des arts et de la culture

Jean-Claude Passeron, Jean Boutier, Jean-Louis Fabiani, Jean-Pierre Olivier de Sardan, Emmanuel Pedler et André Mary
p. 541-544

Entrées d’index

Index thématique :

Sociologie
Haut de page

Texte intégral

Jean-Claude Passeron, Jean Boutier, Jean-Louis Fabiani et Jean-Pierre Olivier de Sardan, directeurs d’études avec André Mary, directeur de recherche au CNRS

L’enquête en sociologie, histoire et anthropologie : contributions contemporaines

1Ce séminaire confronte depuis plusieurs années des anthropologues, des historiens et des sociologues tout aussi persuadés de l’unité des sciences sociales que désireux de mettre cette unité épistémologique à l’épreuve de l’histoire sociale de leurs disciplines. Les thèmes et les invitations de chercheurs extérieurs sont choisis pour favoriser l’analyse tant des convergences que des divergences entre sciences sociales. Emprunts, rencontres ou alliances, conflits, séparations ou re-compositions font évoluer les méthodologies, les frontières, les définitions d’objets, les théories et les programmes d’enquête. Cette année, le séminaire qui réunit à Marseille les chercheurs du SHADYC avec leurs invités et les doctorants de la formation a consacré une première journée (le 3 décembre 2000) au débat qui s’y est ouvert sur les usages actuels de la notion de « culture » dans différents chantiers des sciences sociales, en discutant les interventions de Jean-Louis Fabiani (« Du mode d’existence des objets culturels »), de Sanjay Subrahmanyam (« Sanskritomanie et sanskritophobie : construction d’une culture nationale dans l’Inde indépendante »), de Francis Zimmermann (« Le retour de la langue dans la définition de la culture : l’évolution des idées en Europe dans les années 1990 »). Les autres séances ont été consacrées à la discussion de nouveaux thèmes de journées programmées pour l’année suivante, afin de préparer d’autres volumes collectifs, après les débats sur l’argumentation et la preuve, soit : les pratiques de la description historique dans leurs différences avec la description romanesque ; les disciplines et leurs frontières aujourd’hui ; les réponses au texte d’Ann Rawls sur « L’argument caché chez Durkheim » ; l’obsolescence ou le retour du concept de « culture » ; l’état de la question des gender studies, le poids des dichotomies venues des théories classiques dans la recherche contemporaine ; les sciences cognitives et les sciences sociales.

Publications

Jean-Claude Passeron

  • Avec M. de Fornel, dir., L’argumentation : preuve et persuasion, Paris, Éd. de l’EHESS (« Enquête », 2), 2002, 191 p.
  • « Logique formelle, rhétorique et schématique », ibid., p. 149-181.
  • « L’acteur, l’agent, l’actant : personnages en quête d’un scénario introuvable », Revue européenne des Sciences sociales, 121, 2002, p. 15-30.
  • « Quel regard sur le populaire ? », interview par J. Roman, Esprit, mars-avr. 2002, p. 145-161.
  • « Mort d’un ami, disparition d’un sociologue », lichiko (Tokyo), 75, 2002, p. 55-72 ; trad. japonaise par Yuzuru Enomoto, lichiko, 76, 2002, p. 97-119.

Emmanuel Pedler, maître de conférences

L’enquête et l’interprétation en sociologie de la culture et de la communication (avec Emmanuel Ethis, maître de conférences à l’Université d’Avignon)

2Dans ce séminaire méthodologique accueillant la discussion de travaux en cours nous avons poursuivi l’analyse de quelques travaux récents en sociologie de la culture et de la communication afin de faire apparaître la diversité des méthodes et des outils engagés, en ce domaine, au service de problématiques très différentes les unes des autres – qu’elles soient sociologiques ou historiques. Pour la dernière année de ce séminaire, de nombreux chercheurs ont été invités à y intervenir, dont Jérôme Bourdon (Université de Tel Aviv) et Erik Neveu (Institut d’études politiques, Rennes).

Les formes culturelles de la communication

3Consacré à la façon dont les objets culturels circulent et s’inscrivent – à partir d’offres et de réceptions identifiées par l’enquête – dans les pratiques ordinaires ce séminaire poursuit un travail de recherche engagé depuis deux ans. Ce sont donc les modalités de ces circulations, les formes des circuits empruntés, l’orientation des offres et la nature des réceptions sur lesquelles se sont concentrées les discussions. Les séances de cette année ont été consacrées notamment à la description, du point de vue des sciences sociales, des échanges réalisés à l’aide et par les dispositifs technologiques émergents. Ces derniers mettent en circulation des objets visuels et sonores d’origines diverses et tentent de les inscrire dans les pratiques ordinaires. En analysant les tensions qui traversent l’inscription historique des offres et de leur administration, en objectivant les traces de leurs origines qui ne sont jamais complètement gommées par leur fonctionnement solipsiste, on a cherché à explorer un domaine de recherche situé à la frontière de plusieurs secteurs disciplinaires (sociologie de la culture, de la communication et des techniques). Par « dispositif » on entend circonscrire les contraintes matérielles et procédurales auxquelles sont soumis les objets culturels mis à disposition. Mais les enquêtes empiriques de réception nous amènent également à tenir compte de la façon dont les publics mettent à l’épreuve les offres, les soumettent à examen – qu’il soit pratique ou métalinguistique –, bref, les font « travailler » dans la durée pour les incorporer ou non à leurs pratiques ordinaires. Comme la mise à l’épreuve des dispositifs est un processus temporel qui interagit avec ces derniers, il est intéressant d’explorer l’histoire à l’extrême présent des dispositifs, notamment les dispositifs technologiques émergents, pour rendre compte des actions et rétroactions qui les animent. Enfin, l’observation des offres traditionnelles – les festivals, salles de concert ou de théâtre et bibliothèques, mais également les programmations de la télévision ou de la radio, etc. – livre un cadre comparatif intéressant. Dans les discussions, le caractère non monolithique des circulations culturelles a été mis en évidence en insistant sur la diversité des forces qui les traversent, même si leur développement est régulé par un mouvement constant de rationalisation technique. Ce constat s’applique à l’invention technologique qui n’est ni unique ni orientée par une seule fin et qui est constamment mise à l’épreuve par ses usagers. De manière plus générale, c’est le processus de « socialisation » des offres, de leur incorporation dans des pratiques et des usages qu’il est important de décrire, ainsi que le fait par exemple un chercheur comme James Katz (Connections : social and cultural studies of the telephone in American life, Transaction Publishers, 1999).

Publications

  • Dir., Les formes culturelles de la communication, Protée, UQAM, Québec, Chicoutimi, 34 (2), 2002.
  • Entendre l’opéra, Paris, L’Harmattan (« Logiques sociales »), 2002, 184 p.
  • Avec de D. de Bourbonnaud, « Un pacte de confiance entre l’organisation festivalière et son public », dans Avignon : le public réinventé, sous la dir. d’E. Ethis, Paris, Documentation française, 2002, chap. V, p. 131-159.
  • Avec O. Zerbib, « Le dessous des cartes : le festival comme révélateur d’un territoire culturel », ibid., chap. VII, p. 185-211.
  • Avec E. Ethis et J.-L. Fabiani, « Petite sociomorphologie des festivaliers ordinaires : sociogrammes de quelques festivaliers remarquables », ibid., chap. IX, p. 245-268.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Claude Passeron, Jean Boutier, Jean-Louis Fabiani, Jean-Pierre Olivier de Sardan, Emmanuel Pedler et André Mary, « Sociologie des arts et de la culture », Annuaire de l’EHESS,  | 2003, 541-544.

Référence électronique

Jean-Claude Passeron, Jean Boutier, Jean-Louis Fabiani, Jean-Pierre Olivier de Sardan, Emmanuel Pedler et André Mary, « Sociologie des arts et de la culture », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2003, mis en ligne le 15 février 2015, consulté le 22 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/15823

Haut de page

Auteurs

Jean-Claude Passeron

Articles du même auteur

Jean Boutier

Articles du même auteur

Jean-Louis Fabiani

Articles du même auteur

Jean-Pierre Olivier de Sardan

Articles du même auteur

Emmanuel Pedler

Articles du même auteur

André Mary

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals