Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Sociologie

Sociologie de l’institution familiale

Irène Théry
p. 601-602

Entrées d’index

Index thématique :

Sociologie
Haut de page

Texte intégral

Irène Théry, directrice d’études

Sexe, genre, sexualité : approche de sociologie juridique

1Ce séminaire qui, pour sa responsable, participe d’un travail entamé il y a plusieurs années sur la question des nouveaux régimes de normativité dans le domaine de la vie sexuelle, était pour les étudiants de l’EHESS de Marseille une nouveauté. On a donc conçu cette année de transition comme une initiation à la perspective d’une anthropologie comparative des sociétés contemporaines. L’objectif du séminaire était, au moment où se développe en France une sociologie de la sexualité, de penser cette notion en la situant dans la perspective plus large des transformations contemporaines de la distinction de sexe, de la parenté et de la famille, des modes de régulation sociales (et en particulier judiciaires) de la vie sexuelle. Dans cette perspective, le séminaire s’est efforcé de mettre en relation trois bouleversements majeurs : l’émergence de la mixité comme valeur de référence dans l’organisation globale de la vie sociale ; la transformation contemporaine de la parenté sous l’égide du « démariage », et en particulier de l’effacement de la distinction (autrefois organisatrice) entre naissances légitimes et illégitimes dans le droit occidental ; le passage d’une socialisation statutaire à une socialisation procédurale de la vie sexuelle et l’émergence du consentement à l’acte sexuel comme critère majeur de distinction du permis et de l’interdit dans le droit européen et nord-américain. S’il a été l’occasion d’une synthèse, ce séminaire a cependant aussi poursuivi le travail entamé au plan théorique, en particulier sur la notion occidentale moderne de « sexualité », mise en regard de travaux ethnographiques d’analyse de la « vie sexuelle » (B. Malinowski).

Publications

  • « Au-delà de la transgression. Pour une approche socio-anthropologique des mutations de la famille et de la sexualité », dans Éducation et maltraitance, sous la dir. de G. Diatkine, J.-C. Arfouilloux, A. Fréjaville et A. N’Guyen, Paris, PUF (« Monographies de la psychiatrie de l’enfant »), 2001.
  • « Le nom, entre préséance et préférence », Travail, Genre et Sociétés, 7, 2002, p. 189-197 (paru simultanément dans Esprit, fév. 2002).
  • « Approche sociologique de la “vie familiale” : la question des définitions », dans Le droit au respect de la vie familiale au sens de la Convention européenne des droits de l’Homme, sous la dir. de J.-P. Sudre, Bruxelles, Bruylant (« Droit et justice »), 2002.
  • « Les trois révolutions du consentement ; pour une approche socio-anthropologique de la sexualité », dans Les soins obligés ou l’utopie de la triple entente, Actes du XXXIIIe congrès de criminologie AFC/SBC/Lille-II, sous la dir. de P. Tournier, Paris, Dalloz, 2002.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Irène Théry, « Sociologie de l’institution familiale », Annuaire de l’EHESS,  | 2003, 601-602.

Référence électronique

Irène Théry, « Sociologie de l’institution familiale », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2003, mis en ligne le 15 février 2015, consulté le 23 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/15862

Haut de page

Auteur

Irène Théry

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals