Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Philosophie et épistémologie

Laboratoire disciplinaire « Pensée des sciences »

Éric Brian et Charles Alunni
p. 609-610

Entrées d’index

Index thématique :

Philosophie et épistémologie
Haut de page

Texte intégral

Éric Brian, directeur d’étude avec Charles Alunni, responsable du Laboratoire à l’ENS

1Le laboratoire disciplinaire « Pensée des sciences », actif à l’ENS depuis 1995, vise à explorer le questionnement le plus actuel de disciplines aussi différentes que la biologie, la physique, les mathématiques ou les sciences sociales. C’est en effet la diversité des intérêts et des approches qui doit se recueillir et se ressaisir en un même geste. Le thème « Acte, puissance, virtualité » gouverne concrètement, philosophiquement, le profil méthodologique et dialectique des réunions (on pourra consulter à cet égard le n° 1, janvier-mars 1999, de la Revue de Synthèse).

2Le séminaire a été formé de trois séries. Un premier ensemble touchait aux mathématiques : Alain Connes (Collège de France/IHÉS) a récapitulé l’itinéraire de la notion de symétrie et de son traitement depuis Galois et jusqu’à la mécanique quantique actuelle ; David Ruelle (IHÉS) a provoqué une réflexion sur le platonisme mathématique contemporain ; Edgar Elbaz (Université de Lyon-I) a examiné la place de l’approche visuelle et de la diagrammatique dans l’algèbre vectorielle actuelle ; Pierre Cartier (ENS/IHÉS) est revenu sur les travaux d’Hermann Weyl ; Damien Wyart (CNAM-Paris) a proposé un ex cursus sur l’histoire du calcul de la date de Pâques et Frédéric Patras (Université de Nice-Sophia-Antipolis) a donné un exposé de synthèse sur les questions de structures et de catégories dans les mathématiques contemporaines, ouvrant le dossier de la théorie des catégories qui sera exploré systématiquement au cours de l’année 2002-2003. Les deux autres thèmes de cette année ont été portés par des séries de réunions tenues à l’occasion de la venue à Paris, à l’initiative du séminaire, de deux philosophes italiens : en premier lieu Rossella Fabricchesi-Leo (Université de Milan) qui a consacré trois séances à l’étude de la pensée iconique et de la pensée diagrammatique chez Charles Sanders Peirce ; en second lieu Aldo G. Gargani (Université de Pise) dont les trois séances consécutives ont porté sur la théorie de la science chez Ernst Mach, puis sur le Tractatus logico-philosophicus de Ludwig Wittgenstein et sa situation par rapport au Cercle de Vienne et aux débats sur les protocoles de la science, enfin sur les développements de la philosophie analytique et l’épistémologie constructiviste à partir d’un commentaire des travaux de Nelson Goodman, Hilary Putman et Richard Rorty.

3On peut suivre les activités du laboratoire sur le site <www.ens.fr/pense-science>. On peut aussi les consulter via le site <www.ehess.fr/acta/brian>.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Éric Brian et Charles Alunni, « Laboratoire disciplinaire « Pensée des sciences » », Annuaire de l’EHESS,  | 2003, 609-610.

Référence électronique

Éric Brian et Charles Alunni, « Laboratoire disciplinaire « Pensée des sciences » », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2003, mis en ligne le 15 février 2015, consulté le 21 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/15868

Haut de page

Auteurs

Éric Brian

Articles du même auteur

Charles Alunni

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals