Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Philosophie et épistémologie

Biologie et société

Henri Atlan et Claudine Cohen
p. 617-618

Entrées d’index

Index thématique :

Philosophie et épistémologie
Haut de page

Texte intégral

Henri Atlan, directeur d’études et Claudine Cohen, maître de conférences

1Le séminaire a poursuivi cette année l’étude des interactions entre biologie et société. Élisabeth de Fontenay (Université de Paris-I) a présenté une réflexion sur le statut de l’animal, mettant l’accent sur la perception de la différence entre animal et humain à travers l’histoire de la philosophie, d’Aristote à Heidegger et Derrida. Claudine Cohen a mis en évidence les modalités de l’usage d’un « paradigme indiciel » en paléontologie – montrant que la métaphore du déchiffrement des traces est présente dès l’œuvre inaugurale de Cuvier, avant que ne se constitue, au cours du XIXe siècle, la paléoichnologie (science du déchiffrement des traces fossiles) comme une discipline scientifique à part entière. Elle a insisté sur les limites de ce modèle ichnologique, liées aux difficultés que soulève l’approche conjointe de la morphologie et de l’évolution dans la reconstitution du vivant et de son histoire. Charles Galpérin (Université de Lille-III) a présenté une réflexion sur l’histoire du concept d’information de position, et sa place dans la biologie du développement contemporaine, et Guillaume Lecointre (MNHN) a ouvert le débat sur les méthodes et les usages de la cladistique, s’efforçant d’éclairer les controverses dont elle est l’objet en décryptant leurs fondements théoriques et leurs enracinements idéologiques. Alain Mahé a présenté une réflexion sur les formes de la vengeance dans la société kabyle, montrant que la violence sociale est étroitement en rapport avec les cadres juridiques de cette société.

2Le Programme de recherche interdisciplinaire a engagé d’autre part l’organisation de journées de réflexion, notamment sur les lois bioéthiques au moment de leur discussion au Parlement ; plusieurs « forums » de discussion sont prévus en 2002-2003 sur l’évolution au XXe siècle : la réflexion portera d’une part sur les concepts évolutionnistes (sélection naturelle et auto-organisation), d’autre part sur les implications idéologico-sociales des critiques de l’évolutionnisme (renouveau du créationnisme américain sous la forme des théories de l’« Intelligent design »).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Henri Atlan et Claudine Cohen, « Biologie et société », Annuaire de l’EHESS,  | 2003, 617-618.

Référence électronique

Henri Atlan et Claudine Cohen, « Biologie et société », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2003, mis en ligne le 15 février 2015, consulté le 23 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/15874

Haut de page

Auteurs

Henri Atlan

Articles du même auteur

Claudine Cohen

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals