Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Géographie

Géographie culturelle

Augustin Berque
p. 125-127

Entrées d’index

Index thématique :

Géographie
Haut de page

Texte intégral

Augustin Berque, directeur d’études

Histoire de la desurbanité, 2 : de l’ermitage paysager au pavillon de banlieue en Asie orientale

1Par « désurbanité » s’entend la décomposition du capital social, tant physique que moral, qui s’incarnait dans la ville, et la diffusion d’une forme d’habitat individualisée, placée sous le signe de ce qui jusqu’alors était l’antiville : la campagne, perçue comme « nature ». L’hypothèse est que cette forme d’habitat est insoutenable, en raison d’une part de son empreinte écologique démesurée (elle détruit son objet même : la nature), d’autre part de ses effets ontologiques : la réduction croissante de l’humain à la logique de ses systèmes techniques (en premier lieu par la motorisation, c’est-à-dire l’itération du même). Cette hypothèse est résumée par une image : celle de Cyborg, et par une formule : le mécanicisme de marché. Le cours vise en particulier à montrer, sur une période de plusieurs années, la filiation qui, de la tradition érémitique chinoise, mène jusqu’au pavillon à jardinet dans le Japon contemporain, par le truchement d’une esthétique : celle qui s’exprime dans des concepts comme le wabi, le sabi etc., dans des formes d’art telles que la poésie, la céramique, la cérémonie du thé etc., et plus spécifiquement encore dans la tradition architecturale (pavillon et jardin) du sukiya zukuri. Cette année, parmi diverses questions nourrissant l’hypothèse d’ensemble (panorama tracé dans deux articles : « L’habitat insoutenable. Recherche sur l’histoire de la désurbanité », L’Espace géographique, XXXI, 3, 2002, et « El paisaje de Ciborg », Quintana, II, 2003), ont été plus particulièrement commentées certaines thèses d’Ômuro Mikio sur l’évolution de l’urbanité chinoise à l’époque des Six-Dynasties, qui vit se développer l’érémitisme et naître, dans ce cadre, la notion de paysage ; analysé le texte de Tao Yuanming, Taohuayuan ji (Récit de la source aux fleurs de pêcher), équivalent chinois du mythe arcadien ; étudié les images (tant littéraires que picturales et jardinières) rassemblées par Takeda Masaya dans Tôgenkyô no kikaigaku (Mécanique du pays de la Source aux pêchers) ; et commenté le livre d’Ishida Yoshisada, Inja no bungaku (La Littérature érémitique). Ont été, corrélativement, accueillies des conférences de Shirahata Yôzaburô (sur les jardins de daimyôs), Evgeny Torchinov (sur la recherche taoïste de l’immortalité), et Kuwako Toshio (sur certains thèmes esthétiques du paysage au Japon).

2Parallèlement était organisé, en collaboration avec Cynthia Ghorra-Gobin (CNRS) et Philippe Bonnin (CNRS) le séminaire « Les trois sources de la ville-campagne », qui compare les bassins sémantiques ayant mené à l’idéalisation d’un habitat ruraliforme en Asie orientale, en Europe et en Amérique du Nord. Outre les trois responsables du séminaire, ont animé des séances Daniel Pinson, Alain Suberchicot, et Maïté Clavel.

3D’autre part, dans le cadre du DEA « Jardins, paysages, territoire », était donné au premier semestre le cours « Paysage et écoumène », qui développe en matière de paysage la problématique de la médiance (« moment structurel de l’existence humaine », selon la définition de l’inventeur de ce concept, Watsuji Tetsurô). Le séminaire annuel de ce DEA prit cette année (les 22 et 23 mai 2003) la forme d’un colloque franco-japonais sur le thème « Paysage, aménité, bien-être social », avec la participation d’une délégation de l’AMR (Amenity Meeting Room, Tokyo) sous la présidence de M. Sakai Ken’ichi.

4Enfin, comme chaque année, était organisé avec la collaboration de M. Jacques Van Waerbeke un séminaire consacré aux travaux de doctorants.

Publications

  • « Le lieu du paysage de Triste campagne ou la rose malade de Satô Haruo », Ebisu, 28, printemps-été 2002, p. 9-23.
  • L’habitat insoutenable. Recherche sur l’histoire de la désurbanité », L’Espace géographique, XXXI, 3, 2002, p. 241-251.
  • « Pour que naquît ce paysage », dans Œuvre et lieu, sous la dir. d’A.-M. Charbonneaux et N. Hillaire, Paris, Flammarion, 2002, p. 18-34.
  • « De la science au comportement religieux », Géographie et cultures, 42, été 2002, p. 22-23.
  • De la terre, du ciel, et de l’insoutenable en architecture », dans Philosophie, ville et architecture. La renaissance des quatre éléments, sous la dir. de C. Younès et T. Paquot, Paris, La Découverte, 2002, p. 43-56.
  • Préface à Georges-Hubert de Radkowski, Anthropologie de l’habiter. Vers le nomadisme, Paris, PUF, 2002, p. 7-14.
  • Indigènes au-delà de l’exotisme », Diogène, 200, 2002, p. 46-57.
  • « Le rôle de la recherche dans les écoles du paysage en France : une orientation », Géographie et cultures, 44, 2002, p. 124-127.
  • « La cité naturelle. De l’ermitage paysager en Chine médiévale à l’e-urbanization post-fordienne », dans L’Esthétique : Europe, Chine et ailleurs, sous la dir. de Y. Escande et J.-M. Schaeffer, Paris, You-Feng, 2003, p. 71-84.
  • « sabaku », présentation et traduction de Watsuji Tetsurô, Ebisu, 29, (automne-hiver 2002), 2003, p. 7-26.
  • Préface « Jobun », dans Araki Tôru, Kotoba ni katachi wo (Une forme aux mots), Tokyo, Kenkyûkai Shiguno, 2003, p. 1-3.
  • « Anthropisation », p. 76-77, « Écoumène », p. 298-300, « Géogramme », p. 397-398, « Lieu », p. 555-556, « Médiance », p. 598-600, dans Dictionnaire de la géographie et de l’espace des sociétés, sous la dir. de J. Lévy et M. Lussault, Paris, Belin, 2003, 1034 p.
  • « shizen to iu bunka » [« La culture comme nature »], dans Shizen to iu bunka no shatei, sous la dir. de Kihei Eisaku, Kyôto, Kyôto Daigaku daigakuin bungaku kenkyûka, 2003, p. 7-23.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Augustin Berque, « Géographie culturelle », Annuaire de l’EHESS,  | 2004, 125-127.

Référence électronique

Augustin Berque, « Géographie culturelle », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2004, mis en ligne le 01 mars 2015, consulté le 25 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/16215

Haut de page

Auteur

Augustin Berque

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals