Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Archéologie

Archéologie et histoire de la culture matérielle : textile, costume, quotidien

Françoise Piponnier et Perrine Mane
p. 138-139

Entrées d’index

Index thématique :

Archéologie
Haut de page

Texte intégral

Françoise Piponnier, directrice d’études avec Perrine Mane, directrice de recherche au CNRS

1Dans la continuité des méthodes et des sujets traités l’année précédente, ce séminaire a porté sur l’étude des métiers en relation avec le vêtement et les textiles médiévaux. La méthode s’attache à confronter les données procurées par l’archéologie, les textes – en particulier des comptabilités et des inventaires après décès dijonnais – et l’iconographie. L’attention s’est portée à la fois sur les conditions de travail (atelier, équipement, outillage et techniques), les produits finis, la valeur du capital professionnel, la clientèle.

2Le port de certains vêtements de cuir, « pourpoints », « robes », tabliers des ouvriers du métal, n’a pas donné naissance à des « métiers » spécialisés à Dijon. Sans doute étaient-ils réalisés par les spécialistes des vêtements faits d’étoffe. Pour leur part, les gantiers, cordonniers et fabricants de bourses et ceintures tenaient boutique, y offrant une production de série et, sans aucun doute, travaillant aussi à façon. Vendait-on dans la ville des chaussures fabriquées ailleurs ? Rien ne permet de le supposer. En revanche, pour les accessoires faits de cuir, ou parfois de matériaux textiles et leurs décors métalliques, la concurrence des grands centres de production (Paris, Milan, Cologne) est vive, probablement aussi celle d’autres villes non nommées. Ces marchandises venues de l’extérieur figurent, parfois en énormes quantités, dans les stocks des « merciers » dijonnais. Les images en relation avec ces accessoires sont abondantes ; elles permettent de mettre des formes sous des noms parfois problématiques.

3D’autres thèmes ont été abordés. À propos de la bijouterie-joaillerie, Giustina Ostuni a présenté l’évolution artistique et technique du bijou dans la France médiévale. Cécile Jérome a exposé l’état des recherches qu’elle mène en vue du mémoire de l’École sur l’iconographie des bijoux dans le domaine bourguignon au XVe siècle. Deux séances ont été consacrées aux techniques et au commerce des teintures dans la France du Sud (Dominique Cardon et Anthony Pinto). Enfin Nadège Gauffre est venue présenter le dossier qu’elle constitue à partir des données iconographiques et archivistiques relatives à un type de décor vestimentaire souvent utilisé (fin XIVe-XVe siècle), les « découpures » ou « freppes ».

Publications

Françoise Piponnier

  • « Conclusions et perspectives », Fasciculi archaeologiae historicae, XIII-XIV, 2000, La forge au château, p. 97-100
  • « Les ateliers du cuir d’après les inventaires de biens meubles de la mairie de Dijon. Tanneurs et parcheminiers (fin XIVe-XVe siècle) », dans Le travail du cuir de la préhistoire à nos jours (XXIIe rencontres internationales d’archéologie et d’histoire d’Antibes), sous la dir. de F. Audoin Rouzeau et S. Beries, Antibes, 2002, p. 411-423.
  • « Maçons des champs et maçons des villes en Bourgogne à la fin du Moyen Âge aperçus à travers l’inventaire de leurs biens meubles », dans Budownictwo i budowniczowie w przeszlosci [Construction et constructeurs, Mélanges en l’honneur du Professeur Tadeusz Poklewski], Lodz, 2002, p. 321-334.

4Perrine Mane

  • « Les travaux et les jours », dans Moyen Âge en lumière, manuscrits enluminés des bibliothèques de France, sous la dir. de J. Dalarun, Paris, Fayard, 2002, p. 139-171.
  • Avec J. Lefort et J. Le Goff, codir., Les calendriers. Leurs enjeux dans l’espace et dans le temps, Paris, Somogy, 2002.
  • Emergence du costume professionnel pour les métiers de la construction dans l’Occident médiéval », dans Budownictwo i budowniczowie w przeszlosci [Construction et constructeurs, Mélanges en l’honneur du Professeur Tadeusz Poklewski], Lodz, 2002, p. 245-256.
  • « Outillage », dans Dictionnaire du Moyen Âge, Paris, 2002, p. 1030-1031.
  • Métiers et artisanats urbains : images et réalité », dans Le verbe et l’image. Les représentations du monde du travail et des élites dans la ville médiévale, Louvain, 2003, p. 126-148.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Françoise Piponnier et Perrine Mane, « Archéologie et histoire de la culture matérielle : textile, costume, quotidien », Annuaire de l’EHESS,  | 2004, 138-139.

Référence électronique

Françoise Piponnier et Perrine Mane, « Archéologie et histoire de la culture matérielle : textile, costume, quotidien », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2004, mis en ligne le 01 mars 2015, consulté le 22 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/16224

Haut de page

Auteurs

Françoise Piponnier

Articles du même auteur

Perrine Mane

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals