Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Histoire
Histoire et civilisations de l’Europe

Histoire des politiques et des engagements publics à l’époque contemporaine

Vincent Duclert
p. 299-301

Texte intégral

Vincent Duclert, professeur agrégé

Politiques et engagements scientifiques en France, 1954-1969

1La création en 1958 d’un poste de Délégué général auprès du Premier ministre chargé de la recherche scientifique et technique puis sa transformation en Délégation générale (DGRST) représentent un tournant dans l’histoire des politiques scientifiques françaises et européennes. Le séminaire a poursuivi l’enquête d’histoire orale qui a été commencée les deux années précédentes sur cette construction et qui doit déboucher sur une compréhension des politiques et des engagements en matière d’organisation de la recherche en France ainsi que sur l’élaboration d’un dispositif documentaire (entretiens, archives et imprimés) nécessaire au traitement de cet objet. Marcel Boiteux, ancien président du Comité consultatif de la recherche scientifique et technique, et Jean-Pierre Causse, ancien vice-président du même Comité, ont été auditionnés par notre groupe.

2Le séminaire s’est attaché plus particulièrement à réfléchir cette année aux perspectives d’avenir de la recherche en France et en Europe, en relation avec les outils forgés dans l’étude des formes de mobilisation opérée au tournant des années 1950-1960. Plusieurs séances ont été consacrées à la réalisation de l’ouvrage Quel avenir pour la recherche ? paru en avril 2003 aux éditions Flammarion et pour lequel les membres du séminaire ont largement contribué. Ils ont été également sollicités pour le colloque du Sénat (28 avril 2003), co-organisé par Perrine Simon-Nahum (CNRS), Alain Chatriot (Collège de France) et Vincent Duclert, et qui a été construit sur la base de l’ouvrage précédemment publié. Vincent Duclert est intervenu sur ce thème à une table ronde organisée par la Fondation Charles-de-Gaulle sur la politique scientifique et technique du général de Gaulle le 12 juin 2003 et lors d’une journée d’étude de l’Institut pour la coopération franco-allemande en Europe de Berlin-Genshagen (BBI) consacrée au problème de la centralisation/décentralisation dans les champs de la recherche et de l’enseignement supérieur (25 juin 2003).

3Les autres communications de Vincent Duclert au cours de l’année 2002-2003 se sont rapportées à l’histoire politique de la France contemporaine (colloque « Images et représentation des Juifs 1848-1939 » à l’université de Versailles-Saint-Quentin le 22 novembre 2002 ; journée d’étude sur « Le geste en politique » à l’Université de Paris-X le 29 avril 2003 ; organisation d’une matinée d’étude à l’EHESS consacrée au Dictionnaire critique de la République le 18 janvier ; présentation de l’ouvrage dans le cadre du séminaire de Pierre Rosanvallon à l’EHESS et dans celui de Dominique Kalifa à l’Université de Paris-I), à l’histoire des intellectuels (colloque « Jorge Semprun » à l’Université de Gérone le 25 avril 2003 ; colloque « Paul Painlevé » au CNAM le 22 mai), et l’histoire des archives (colloque « Les archives et l’écriture de l’histoire » aux Archives fédérales suisses et à l’Université de Genève les 7 et 8 novembre 2002 ; journée d’étude de l’ADAL aux Archives municipales de Lyon le 17 janvier 2003 ; colloque « L’archivistique est-elle une science ? » le 31 janvier à la Sorbonne ; journée d’étude sur les politiques culturelles au Comité d’histoire du ministère de la Culture le 14 mars ; journée d’études « L’archive » à la Mission historique française en Allemagne le 24 mai ; colloque « Les lieux de l’archive » les 19 et 20 juin à l’EHESS).

Publications

  • Avec C. Prochasson, dir., Dictionnaire critique de la République, Paris, Flammarion, 2003, 1341 p.
  • Avec C. Prochasson, « Présentation. Un dictionnaire pour la République », ibid., p. 11-15.
  • Avec C. Prochasson, « Introduction. La République et l’histoire », ibid., p. 17-35.
  • Avec C. Prochasson, « L’Amitié », ibid., p. 87-94.
  • Avec C. Prochasson, « Jean Jaurès », ibid., p. 1212-1215.
  • Avec B. Joly et F. Monier, « La Défense républicaine », ibid., pp. 145-154.
  • Avec A. Rasmussen, « La République des savants », ibid., p. 439-445.
  • « Mémoires de l’affaire Dreyfus », ibid., p. 531-537.
  • « Les Archives nationales », ibid., p. 640-646.
  • « Les Bustes et les statues », ibid., p. 815-822.
  • « Alfred Dreyfus », ibid., p. 1188-1291.
  • « Georges Mandel », ibid., p. 1228-1231.
  • « Pierre Mendès France », ibid., p. 1232-1235.
  • « Charles Péguy », ibid., p. 1243-1246.
  • « S’engager », ibid., p. 1033-1041.
  • « Waldeck-Rousseau », ibid., p. 1277-1280.
  • « Jean Zay », ibid., p. 1281-1284.
  • « Émile Zola », ibid., p. 1285-1288.
  • Avec C. Prochasson et P. Simon-Nahum, dir., Il s’est passé quelque chose... le 21 avril 2002, Paris, Denoël (« Médiations »), 2003, 269 p.
  • Avec C. Prochasson et P. Simon-Nahum, « Ce que peuvent les sciences sociales », ibid., p. 9-13.
  • Avec C. Prochasson, P. Simon-Nahum et N. Tenzer, « Le premier acte », ibid., p. 259-265.
  • « L’espace perdu de la République », ibid., p. 50-62.
  • Avec A. Chatriot, dir., Quel avenir pour la recherche ?, Paris, Flammarion, 2003, 349 p.
  • Avec A. Chatriot, « Le sens d’un projet », ibid., p. 11-17.
  • Avec A. Chatriot, « Une pensée pour la recherche », ibid., p. 19-21.
  • Avec A. Chatriot, D. Dosso et P. Wacrenier, « Les pouvoirs de l’expérience », ibid., p. 171 -173.
  • Avec A. Chatriot, « La dynamique des institutions », ibid., p. 203-205.
  • Avec A. Chatriot, « Un rôle pour les sciences sociales », ibid., p. 285-286.
  • Avec P. Encrevé, éd. critique de M. Rocard, Rapport sur les camps de regroupement et autres textes sur la guerre d’Algérie, Paris, Mille et une nuits (« Document »), 2003, 333 p.
  • Avec P. Encrevé, « Introduction », ibid., p. 13-35.
  • Avec M. O. Baruch, dir., « L’État et les pratiques administratives en situation coloniale. L’exemple de l’empire français, milieu XIXe siècle-milieu XXe siècle », dossier de Outre-Mers. Revue d’histoire, 338-339, 1er semestre 2003, p. 5-197.
  • Avec M. O. Baruch, « Ouverture », ibid., p. 5-6.
  • « Un rapport d’inspecteur des finances en guerre d’Algérie. Des camps de regroupement au principe de gouvernement », ibid., p. 163-197.
  • « Les chercheurs face à la politique scientifique du général de Gaulle », Cahier de la Fondation Charles-de-Gaulle, 12, juin 2003 (dossier « Le général de Gaulle et la recherche scientifique et technique »), p. 222-240.
  • « La politique actuelle des archives », dans Archives « secrètes », secrets d’archives ? Historiens et archivistes face aux archives sensibles, sous la dir. de S. Laurent, Paris, CNRS Éditions, 2003, p. 21-55 et p. 273-277.
  • « République et archives », Revue française d’administration publique, 102, avril-juin 2002 (dossier : « La mémoire de l’administration »), p. 269-276.
  • « Réflexions sur les usages du complot dans l’affaire Dreyfus », dans Complots et conspirations en France du XVIIIe au XXIe siècle, sous la dir. de F. Monier, Valenciennes, Presses universitaires de Valenciennes, 2003, p. 75-90.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Vincent Duclert, « Histoire des politiques et des engagements publics à l’époque contemporaine », Annuaire de l’EHESS,  | 2004, 299-301.

Référence électronique

Vincent Duclert, « Histoire des politiques et des engagements publics à l’époque contemporaine », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2004, mis en ligne le 01 mars 2015, consulté le 22 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/16330

Haut de page

Auteur

Vincent Duclert

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals