Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Histoire
Histoire et civilisations de l’Europe
Monde méditerranéen

Histoire comparée des noblesses européennes

Jean Boutier
p. 342-343

Texte intégral

Jean Boutier, directeur d’études

Échanges savants et cultures nobiliaires

1Le séminaire a entrepris de rouvrir le dossier des « échanges savants » dans l’Europe d’Ancien Régime à partir de la problématique de la « civilité » et des pratiques nobiliaires qui lui sont liées. Il s’est appuyé sur un ensemble de travaux récents, notamment à partir des cas du Provençal Fabri de Peiresc ou du Romain Alessandro Gregorio Capponi. Il devrait conduire à une reformulation des analyses du fonctionnement et de l’espace de la « République des Lettres », dont la force en tant que représentation collective auto-produite par les intellectuels (lettrés et savants) de l’Europe d’Ancien régime a fini par la faire reconnaître comme une anticipation de l’espace européen dont la construction s’effectue sous nos yeux.

2Deux réalités spatiales d’échelle très différentes ont fait l’objet d’investigations spécifiques. Un état « régional » comme le grand-duché de Toscane, présenté par Franco Angiolini, professeur à l’université de Pise, est un laboratoire fécond pour la mise en place de structures nobiliaires étroitement liées, simultanément, aux structures politiques citadines héritées du monde communal, à la monarchie « tutélaire » qui se met en place sous les Médicis, aux cultures aristocratiques qui circulent à travers l’Europe des cours. L’espace atlantique, étudié par David Hancock, professeur à l’université du Michigan, est le théâtre d’échanges et de négociations complexes au sein même des élites, qui aboutissent à la création d’un produit phare de la culture matérielle aristocratique tant européenne que nord-américaine, qu’est le vin de Madère.

3Plusieurs séminaires ont été consacrés à des questions d’historiographie et de méthodologie dans le cadre de la formation doctorale de sciences sociales (Marseille) et du département de « studi sullo stato » de l’Université de Florence (février 2003). Plusieurs conférences concernant l’histoire culturelle de la Renaissance italienne ont été données, à l’Université de Bordeaux-III et à l’Université d’Orléans, en novembre 2002.

Publications

  • « Quelques observations sur la géographie de l’imprimé en Italie aux XVIe et XVIIe siècles », dans Le livre et l’imprimé dans le monde méditerranéen, XVIe-XXe siècles, H. Michel (éd.), Montpellier, Presses de l’Université de Montpellier, 2003.
  • « Giovanni Lami accademico. Échanges et réseaux intellectuels dans l’Italie du XVIIIe siècle », dans Religione, cultura e politica nell’età moderna, C. Ossola, M. Verga, M. A. Visceglia (éd.), Florence, Olschki, 2003, p. 547-558.
  • « Le “grand tour” : une pratique d’éducation des noblesses européennes, XVIe-XVIIIe siècles », dans Histoire des voyages, actes du colloque de 2001, Bulletin de l’Association des historiens modernistes des universités, 27, Paris, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 2004.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean Boutier, « Histoire comparée des noblesses européennes », Annuaire de l’EHESS,  | 2004, 342-343.

Référence électronique

Jean Boutier, « Histoire comparée des noblesses européennes », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2004, mis en ligne le 01 mars 2015, consulté le 25 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/16360

Haut de page

Auteur

Jean Boutier

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals