Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Histoire
Histoire et civilisations de l’Europe
Études allemandes

Histoire socioculturelle des relations franco-allemandes (XIXe-XXe siècles)

Michael Werner
p. 347-349

Texte intégral

Michael Werner, directeur d’études

Historiographies franco-allemandes et transferts culturels

1Le séminaire de cette année a ouvert un nouveau chantier portant sur une histoire croisée de l’Allemagne et de la France entre 1815 et 1870. L’objectif consiste, d’une part, à mener des enquêtes parallèles concernant des thèmes communs à l’histoire des deux pays et d’associer, d’autre part, l’étude de cas à une perspective historiographique elle-même croisée à partir de points de vue français et allemands. À travers une série de séances thématiques, nous avons successivement abordé la référence à la Révolution française, les phénomènes de restauration politique entre 1815 et 1830, le rapport entre philosophie et État, les références allemandes du romantisme français, les mutations de la culture littéraire, les relations musicales entre l’Allemagne et la France, la question sociale et la naissance du mouvement ouvrier international, le système éducatif, l’émergence de la figure du « criminel » et l’évolution du système pénitencier, l’impact de la « crise du Rhin » en 1840, le mouvement du « Vormärz » comparé aux années Guizot en France, les effets à court et moyen terme de la révolution de 1848-1849, enfin la diffusion des nationalismes liés à des pratiques sociales associatives et à des formes de mobilisation collective. Parallèlement, nous avons discuté, tout au long de l’année, les aspects théoriques et méthodologiques d’une approche en termes d’histoire croisée appliquée aux enquêtes en cours. Annette Keilhauer (Berlin), Barbara Hahn (Princeton), Klaus Günther (Francfort/Main), Rebekka Habermas (Göttingen), Ursula Bähler (Zurich) ont exposé leurs travaux lors de séances en cours d’année. Qu’ils et elles en soient remercié(e)s ici.

2Par ailleurs, j’ai animé trois séminaires mensuels : « Lieux et espaces musicaux » (avec Patrice Veit), « Musique et sciences sociales » (avec Esteban Buch et Laure Schnapper-Flender) et « Les savoirs dans la construction des sociétés nationales. Europe centrale-Russie-Allemagne, 1750-1850 » (avec Marie-Elizabeth Ducreux et Wladimir Berelowitch). J’ai également coordonné le séminaire inter-établissements sur « Histoire et historiographies allemandes » mis en place entre l’EHESS et les départements d’histoire de Paris-I et Paris-VII. En février 2003, j’ai organisé avec Patrice Veit une journée d’études à la Maison des sciences de l’Homme consacrée à « Minorité et fait confessionnel hier et aujourd’hui (France-Allemagne) ».

3J’ai présenté des résultats et aspects de mes recherches lors de conférences à l’Université de Bielefeld, au Centre d’histoire comparée de l’Europe de Berlin, au Collegium Budapest, au CEFRES (Prague) et à l’Université de Francfort-sur-le-Main. Je suis intervenu dans des colloques et tables rondes au Centre Pompidou, au Collegium Budapest, au Monte Verita (Ascona), à l’EHESS (journées « aires culturelles » et journée « Circulations, transferts et connections XIXe-XXe siècle : réflexions autour de la réforme urbaine ») et l’Université de Lyon-II. En septembre 2002, j’ai animé, avec Bénédicte Zimmermann et Hervé Joly, le séminaire doctoral franco-allemand du CIERA sur les « Questions d’échelle ». J’ai enfin également assuré des enseignements lors de deux écoles d’été : l’une organisée en septembre 2002 par les universités berlinoises sur « La civilisation européenne » et l’autre consacrée à un bilan critique des « sciences de la littérature » et organisée en juillet 2003 aux Archives littéraires de Marbach par le Schiller-Nationalmuseum, l’Université de Stuttgart et le Center for German and European Studies de Université du Wisconsin.

Publications

  • Avec B. Zimmermann, La recherche française sur l’Allemagne et la coopération franco-allemande en sciences humaines et sociales. Bilan et perspectives, Lille, Presses du Septentrion, 2002, 192 p. (numéro hors série de la revue Allemagne d’aujourdhui).
  • Avec H.-E. Bödeker et P. Veit, Le concert et son public. Mutations de la vie musicale en Europe 1780-1914 (France, Allemagne, Angleterre), Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’Homme, 2002, 494 p.
  • « Börne, Heine, Gans : Drei Deutsch-jüdische Intellektuelle zwischen Deutschland une Frankreich im Spannungsfeld von Akkulturation, Politik und Kulturtransfer », dans Eduard Gans (1797-1839). Politischer Professor zwischen Restauration und Vormärz, R. Blänkner, G. Göhler, N. Waszek (éd.), Leipzig, Universitätsverlag, 2002, p. 41-56.
  • Avec B. Zimmermann, « Vergleich, Transfer, Verflechtung. Der Ansatz der Histoire croisée und die Herausforderung des Transnationalen », Geschichte und Gesellschaft, 28, 2002, p. 607-636.
  • Avec I. Kalinowski, « Ganz schön narziβstisch ? Deutschsprachige Germanistik in Frankreich und französdische Germanistik im deutschsprachigen Raum » ; dans Spiel ohne Grenzen ? Zum Deutsch-französischen Transfer in den Ge/síes- und Sozialwissenschaften, F. Nies (éd.), Tübingen, Gunter Narr Verlag, 2002, p. 191-203.
  • « Nationalphilologie und Komparatistik. Historisch-methodische Überle-gungen zum Problem des Vergleichs in der Literaturwissenschaft », dans www.germanistik2001.de, H. Kugler (éd.), Bielefeld, Aisthesis-Verlag, 2002, t. 1, p. 61-77.
  • « Deutsch-französische Verflechtungen im Pariser Musikleben der Julimonarchie », Forum Vormärz Forschung, Jahrbuch 2002, p. 211-227.
  • Avec B. Zimmermann, « Penser l’histoire croisée. Entre empirie et réflexivité », Annales HSS, 2003, p. 7-34.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Michael Werner, « Histoire socioculturelle des relations franco-allemandes (XIXe-XXe siècles) », Annuaire de l’EHESS,  | 2004, 347-349.

Référence électronique

Michael Werner, « Histoire socioculturelle des relations franco-allemandes (XIXe-XXe siècles) », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2004, mis en ligne le 01 mars 2015, consulté le 27 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/16366

Haut de page

Auteur

Michael Werner

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals