Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie

Images du religieux

Jean-Claude Penrad
p. 449-450

Texte intégral

Jean-Claude Penrad, maître de conférences

1. Religion et société en Afrique orientale et dans l’océan Indien occidental

1Trois thèmes relatifs au traitement du religieux par l’image ont été privilégiés cette année. Le premier concerne le problème de l’image sainte en islam. Nous avons repris ici, en le développant, un montage vidéographique conçu à l’origine pour la filière « Images » de l’EHESS et qui nous propose de suivre un glissement sémantique, celui qui puise dans l’écriture arabe, langue de la révélation coranique, les motifs qui vont se développer dans l’image bannie, celle des représentations humaines, celle des figurations de la sainteté et, a fortiori, des prophètes. Le refus de l’image est en fait celui du support matériel de l’image plus que de celle-ci. Il accompagne le rejet des idoles. Il demeure, cependant, dans les sociétés musulmanes, comme dans beaucoup d’autres, une quête de la représentation, celle qui recherche l’exemplarité des actions et de la personne des saints ou du sceau des prophètes. En un sens, la fréquentation des tombes, par les personnes en quête d’intercession, exprime le besoin d’une relation physique, immédiate, avec le sacré, elle donne une réalité palpable, au sens propre, à une représentation imaginaire. Au risque des détournements cultuels dénoncés par les réformistes, l’appel de la forme humaine de la sainteté participe à une quête intime du sacré. L’image exemplaire, voilée ou non, contribue au récit symbolique du religieux, elle donne à voir du sens inscrit dans l’histoire.

2Le deuxième thème peut être compris comme un prolongement du premier. Il concerne l’élégie, présente dans les rituels soufi et shi’ites que nous avons donnés à voir au travers des représentations du martyre de l’Imam Hussein notamment.

3En troisième lieu, la possession, le monde des esprits ont de nouveau été approchés, sous différents angles, par des invités qui sont venus présenter leurs travaux. Anne Lescot, anthropologue et cinéaste, a traité de l’investissement d’homosexuels haïtiens dans les pratiques vaudou. Paolo Israel a quant à lui abordé la danse en pays makonde, au Mozambique, pour montrer les transformations d’un langage du corps, impliqué à l’origine pour traduire l’invocation des esprits, vers une figuration politique de l’espace national, vers une mise en Nation de la culture locale. Enfin, Jean-Marc Lamoure et Thomas Osmond, respectivement cinéaste et doctorant à l’IΕΑ d’Aix-en-Provence, nous ont permis de débattre, à partir de leur réalisation filmique sur le culte de Maram Elemo, des transformations politiques et de la réorganisation identitaire en pays oromo, à l’ouest du Shoa éthiopien.

2. L’image, le religieux et l’intime (avec Michèle Fiéloux, chargée de recherche au CNRS et Jacques Lombard, directeur de recherche à l’IRD)

4Les deux modules du séminaire, bien que séparés dans l’organisation du travail, ont cependant permis de nombreuses correspondances thématiques. Ainsi, nous avons poussé notre réflexion sur l’élégie pour aborder le domaine des larmes, entre sacré et intime. Pour ce faire nous avons eu recours à des documents filmés par nous-même et à des extraits d’un film sur les cérémonies de ‘Ashura, au Liban, réalisé par Jalal Toufic. Michèle Fiéloux et Jacques Lombard ont poursuivi leurs interrogations sur le passage de l’intime au social, sur ces « regards en gamme » qui rendent perceptible les modulations comportementales du sujet, être individuel et social.

5Deux invités ont participé à notre réflexion sur et par l’image. Laetitia Merli, doctorante, a présenté ses travaux concernant l’initiation chamanique dans la taïga mongole. Des extraits de l’un de ses films, Le tambour de la louve, ont été utilisés pour conduire sa démonstration. Jean Chiappino (IRD) s’est intéressé lui aussi à l’image du chaman chez les Yanomani, mais pour conclure en l’impossibilité de produire ces images.

Publications

Jean-Claude Penrad

  • « Religieux et profane dans l’école coranique. Le cas de l’Afrique orientale et de l’océan Indien occidental », Cahiers d’études africaines, 169-170, 2003, p. 321-336.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Claude Penrad, « Images du religieux », Annuaire de l’EHESS,  | 2004, 449-450.

Référence électronique

Jean-Claude Penrad, « Images du religieux », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2004, mis en ligne le 01 mars 2015, consulté le 26 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/16422

Haut de page

Auteur

Jean-Claude Penrad

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals