Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Linguistique, sémantique

Linguistique cognitive

Michel de Fornel
p. 650-652

Entrées d’index

Index thématique :

Linguistique‚ sémantique
Haut de page

Texte intégral

Michel de Fornel, directeur d’études

1. Interaction verbale, cognition et culture

1Le séminaire a été consacré à une réflexion théorique et méthodologique sur la possibilité de reprendre les acquis empiriques de l’analyse conversationnelle dans le cadre d’une conception située de la cognition. Plusieurs séances ont porté sur l’ouvrage d’Herbert Clark, Using Langage, qui présente l’intérêt de réhabiliter la notion de savoir mutuel et de développer une théorie de l’interaction en termes de niveaux d’action commune. On a montré le caractère inadéquat du principe de complétude ascendante proposé par Clark, qui ne permet pas rendre compte de l’organisation des phénomènes d’hétéro-corrections conversationnelles, ou de celle des pré-séquences. On a proposé dans les séances suivantes un modèle alternatif que l’on a mis à l’épreuve en examinant des séquences de salutations dans diverses sociétés. Cette réflexion a permis de réexaminer sur de nouvelles bases la question des universaux de la salutation proposés en anthropologie linguistique. Jennifer Hartog, de l’Université de Hambourg, a présenté ses travaux récents dans le cadre de la pragmatique fonctionnelle sur la dimension interculturelle des interactions institutionnelles.

Publication

  • « Capacités génératrices et ethnométhodes », dans Travailler avec Bourdieu, sous la dir. de P. Encrevé et R.-M. Lagrave, Paris, Flammarion, 2003, p. 219-226.

2. Langues, cultures, arts : y a-t-il des systèmes continentaux ? (avec Emmanuel Désveaux, maître de conférences, et Pierre Encrevé, directeur d’études)

2Le séminaire a porté sur les rapports entre langues et manifestations esthétiques. Emmanuel Désveaux a montré la pertinence d’une approche transformationnelle des esthétiques de l’Amérique du Nord en présentant le résultat de ses recherches sur l’art du masque de l’île de Kodiak en Alaska, dont les singularités formelles s’éclairent dès lors que l’on s’aperçoit qu’elles constituent un état transformationnel intermédiaire entre l’art de la côte Nord-Ouest et celui des Yupik. Le séminaire a alors examiné dans quelle mesure l’hypothèse transformationnelle des styles pouvait permettre de repenser le modèle diffusionniste des aires culturelles et pouvait rencontrer les préoccupations des linguistes soucieux d’échapper à la fausse alternative entre modèle de convergence (au principe de l’approche diffusionniste) et de divergence (au principe de l’approche généalogique) des langues. Pierre Encrevé a repris la question de l’hyperfigurativité des masques de la côte Nord-Ouest dans son opposition à « l’abstraction » relative des autres cas considérés et s’est demandé quel type de transformation (formalisable) rendrait compte du rapport entre une représentation marquée en termes zoomorphiques et une représentation marquée en termes anthropomorphiques. Il s’est interrogé sur la fascination qu’a éprouvée Breton pour les masques Inuit Yupik et est revenu à cette occasion sur les fondements idéologiques de l’esthétique surréaliste telle qu’elle transparaît dans le « mur » de Breton. Il a discuté des universaux cognitifs dans le cas de l’art et du langage à propos des premières écritures (Suse et Uruk au quatrième millénaire) mais aussi de l’art rupestre. Michel de Fornel a examiné le statut des archétypes visuels dans l’anthropologie visuelle d’Aby Warburg en se centrant en particulier sur la célèbre conférence sur le rituel du serpent chez les Hopis. Il a montré qu’une approche en termes d’intégration conceptuelle articulée à une approche transformationnelle permettait d’éclairer non seulement divers phénomènes centraux dans ce rituel mais également, par un double effet d’affinité et de capillarité, la nature même de l’entreprise intellectuelle d’Aby Warburg.

3. Le problème de l’interprétation (avec Jacques Aumont et Pierre Encrevé, directeurs d’études)

3Cf. le compte rendu à la rubrique Signes, formes, représentations.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Michel de Fornel, « Linguistique cognitive », Annuaire de l’EHESS,  | 2004, 650-652.

Référence électronique

Michel de Fornel, « Linguistique cognitive », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2004, mis en ligne le 01 mars 2015, consulté le 23 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/16555

Haut de page

Auteur

Michel de Fornel

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals