Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Économie

Économie industrielle appliquée

Marc Ivaldi
p. 674-675

Entrées d’index

Index thématique :

Économie
Haut de page

Texte intégral

Marc Ivaldi, directeur d’études

Approches économétriques de la politique de la concurrence

1Le séminaire poursuit son tour d’horizon des outils d’analyse des pratiques sur les marchés ; autrement dit, l’objectif reste de développer une méthodologie pour analyser les conditions de la concurrence. Partout dans le monde, les économies connaissent un vaste mouvement de déréglementation, et les lois de la concurrence, quand elles existent, deviennent l’unique cadre de référence pour la régulation des marchés. Dans ce contexte, le séminaire a pour but de préciser quels peuvent être les apports des économètres à la mise en œuvre de la politique de la concurrence.

2L’enseignement prend trois formes : un cours, un atelier de travail et une conférence.

3Le cours est adapté à la finalité de l’enseignement. Dans une première partie, je passe en revue les mécanismes et méthodes de tarification. Pour cela, je procède à une lecture de la littérature sur l’étude de la structure et des coûts des entreprises, l’analyse de la demande, et sur la caractérisation des schémas contractuels et des mécanismes d’enchères. La deuxième partie est consacrée à l’analyse du fonctionnement du marché et à la détermination des choix stratégiques. L’exposé est centré sur la mesure du pouvoir de marché et des effets de la collusion, le rôle de la différentiation des produits, l’usage de la discrimination par les prix, l’importance des coûts d’entrée et de sortie des industries, et la place de la recherche et du développement dans le fonctionnement des entreprises. La troisième partie s’attelle à l’analyse de la politique de la concurrence proprement dite. En particulier, la question de l’utilisation des modèles économiques et de la statistique comme argument et enjeu juridique a été discutée. Enfin, l’attention se porte sur les problèmes techniques d’évaluation des effets des fusions.

4Durant l’atelier de travail, j’invite les étudiants à présenter des articles importants de la littérature du domaine, et je leur demande de critiquer et de commenter les présentations de leurs pairs.

5Sous la forme d’invitation de chercheurs ou d’économistes professionnels, la conférence a pour but de mettre les étudiants en contact avec différents points de vue et approches, de leur faire connaître différentes pratiques et problématiques comme source de nouveaux projets. La conférence d’Économie industrielle des transports et des réseaux a ainsi accueilli des intervenants sur la plupart des industries de réseaux : transport urbain et ferroviaire, services postaux, services aéroportuaires, contrôle aérien, électricité et gaz, télécommunications.

Publications

  • Avec B. Chizzolini et V. Cerasi, « Branching and competition in the European banking industry », Applied Economics, 34, 2002, p. 2213-2225.
  • Avec P. Gagnepain, « Incentive regulatory policies : The case of public transit systems in France », Rand Journal of Economics, 33, 4, 2002, p. 605-629.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marc Ivaldi, « Économie industrielle appliquée », Annuaire de l’EHESS,  | 2004, 674-675.

Référence électronique

Marc Ivaldi, « Économie industrielle appliquée », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2004, mis en ligne le 01 mars 2015, consulté le 27 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/16578

Haut de page

Auteur

Marc Ivaldi

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals