Navigation – Plan du site
Conférences complémentaires
Anthropologie

Les sociétés amérindiennes de l’Amérique du Nord (États-Unis, Canada) aujourd’hui : réalités économiques, sociales et politiques, enjeux pour le futur

Marie Mauzé et Joëlle Rostkowski
p. 752-753

Entrées d’index

Index thématique :

Anthropologie
Haut de page

Texte intégral

Marie Mauzé, directeur de recherche au CNRS
Joëlle Rostkowski, consultante à l’UNESCO

1L’objectif de ce séminaire, a été de réunir autour de Marie Mauzé, anthropologue, et de Joëlle Rostkowski, ethnohistorienne, des chercheurs, des étudiants et des collègues étrangers spécialistes des sociétés amérindiennes de l’Amérique du Nord (Canada et États-Unis). Le séminaire a été placé sous une double orientation : d’une part, l’anthropologie sociale et culturelle de ces sociétés et d’autre part, l’histoire post-coloniale et contemporaine, y compris les problèmes politiques, économiques et culturels d’aujourd’hui. La création de ce séminaire entendait répondre à une demande de plus en plus précise émanant de plusieurs interlocuteurs des chargées de conférences.

2Au cours de cette première année, il est apparu clairement que l’initiative prise répondait à un réel besoin. Le séminaire a regroupé une vingtaine d’auditeurs réguliers dont des collègues et des étudiants préparant des travaux universitaires. L’enseignement a débuté par une série de cours qui visaient à mettre en place le cadre anthropologique et historique dans lequel s’inscrit la réflexion portant sur la condition amérindienne. Il s’agissait de présenter les nouveaux défis auxquels se trouvent confrontées les communautés autochtones partagées entre l’affirmation identitaire et la nécessité de la reconnaissance au sein de la société majoritaire. Le séminaire a en outre bénéficié de la participation et des discussions que lui ont apportées plusieurs collègues invités. Michael Harkin, professeur à l’Université du Wyoming, nous a présenté un exposé sur le rapatriement et la question de la propriété culturelle chez les Kwakwakaka’wakw de la Colombie britannique ; Raymond de Mallie, professeur à l’Université d’Indiana, invité pour cette année universitaire à l’initiative du CENA, nous a fait partager son expérience à propos de la sauvegarde des traditions et des langues Lakota ; Michèle Terrien, professeur à l’INaLCO, a mis en évidence les principales étapes de la reconstruction sociale, culturelle et politique au Nunavut. Par ailleurs, les étudiants ont été sollicités pour présenter de courts exposés sur des points particuliers de leurs travaux en cours.

3Si tant est qu’un bilan puisse être dressé à partir d’une première année d’expérience, il apparaît que le séminaire de l’an prochain, dont le nombre de séances sera doublé par rapport à cette année, ancrera l’étude des sociétés nord-amérindiennes dans le dispositif de l’enseignement de l’École et pourra profiter de l’apport particulièrement précieux de collègues universitaires nord-américains.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie Mauzé et Joëlle Rostkowski, « Les sociétés amérindiennes de l’Amérique du Nord (États-Unis, Canada) aujourd’hui : réalités économiques, sociales et politiques, enjeux pour le futur », Annuaire de l’EHESS,  | 2004, 752-753.

Référence électronique

Marie Mauzé et Joëlle Rostkowski, « Les sociétés amérindiennes de l’Amérique du Nord (États-Unis, Canada) aujourd’hui : réalités économiques, sociales et politiques, enjeux pour le futur », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2004, mis en ligne le 01 mars 2015, consulté le 24 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/16662

Haut de page

Auteurs

Marie Mauzé

Articles du même auteur

Joëlle Rostkowski

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals