Navigation – Plan du site
Conférences complémentaires
Sociologie

Sociologie des formes comptables

Ève Chiapello
p. 769

Entrées d’index

Index thématique :

Sociologie
Haut de page

Texte intégral

Ève Chiapello, professeur associé au groupe HEC

1Nous avons continué le travail d’interrogation de cette technique sociale particulière qu’est la comptabilité que nous avions entamé l’an passé. Le séminaire fut centré principalement autour des relations entre les catégories comptables et les catégories forgées par les sciences économiques essentiellement sur la base d’articles publiés dans les revues comptables et économiques entre les années 1930 et 1970 qui furent des décennies d’intense débat entre les deux disciplines. Ont été étudiées plus précisément les relations entre la notion comptable de capital et la notion économique.

2Deux séances furent également consacrées à l’analyse de textes appartenant à la controverse post-sombartienne. Le sociologue et historien allemand Werner Sombart déclarait en effet dans son opus magnum Der Moderne Kapitalismus en 1916 que la comptabilité en partie double et le capitalisme ne pouvaient absolument pas être dissociés, étant l’un vis-à-vis de l’autre comme la forme et le fond. Il consacrait par ailleurs à cette thèse plus d’une dizaine de pages qui ont été largement commentées et critiquées au cours du siècle dernier notamment par les historiens de la comptabilité.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Ève Chiapello, « Sociologie des formes comptables », Annuaire de l’EHESS,  | 2004, 769.

Référence électronique

Ève Chiapello, « Sociologie des formes comptables », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2004, mis en ligne le 01 mars 2015, consulté le 25 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/16683

Haut de page

Auteur

Ève Chiapello

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals