Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Anthropologie historique

Anthropologie et histoire de l’alimentation

Françoise Sabban et François Sigaut
p. 419

Entrées d’index

Index thématique :

Anthropologie historique
Haut de page

Texte intégral

Françoise Sabban et François Sigaut, directeurs d’études

Analyse comparative des techniques et des formes de consommation alimentaire

1En l’absence de Françoise Sabban, en séjour de longue durée au Japon, le séminaire s’est tenu cette année sur un rythme ralenti : une séance sur deux. Ralentissement compensé, pour ainsi dire, par le foisonnement des recherches un peu partout, lui-même en rapport avec le nombre et l’importance des changements qu’offre l’actualité. Un problème naguère ponctuel comme celui de l’obésité, par exemple, est devenu un véritable fait de société. Après les États-Unis, l’Europe, le Japon et bientôt la Chine sont concernés, après les adultes les enfants, et après les humains... les animaux de compagnie ! On pourrait facilement multiplier les exemples semblables. Il faut naturellement s’efforcer de suivre ces questions d’actualité. Mais il ne faut pas s’essouffler dans cette poursuite, qui risquerait dès lors de faire double emploi avec un certain journalisme. Il ne faut pas, notamment, oublier l’existence de zones d’ignorance anciennes (sur les techniques alimentaires entre autres) que précisément la prolifération de l’actualité tend à rejeter dans une obscurité de plus en plus compacte. Lutter contre ce déséquilibre a toujours été une des lignes directrices de ce séminaire.

2Plusieurs séances ont été partiellement ou entièrement animées par des intervenants extérieurs. Le professeur Jing Jun, de l’Université Qing Hua de Pékin, a présenté un exposé sur la naissance de l’alimentation infantile en Chine. Olivier Fanica est venu présenter ses travaux sur l’histoire de la consommation du lait frais en France aux XVIIIe-XIXe siècles, d’où il ressort que cette habitude nouvelle a très probablement été en rapport étroit avec le développement épidémique de la tuberculose à la fin du XIXe siècle. Mohammed Oubahli a présenté sa thèse récente sur l’histoire des pratiques alimentaires au Maghreb. Et le professeur S. Kimura (Tokyo) a analysé le mythe du riz dans l’historiographie japonaise.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Françoise Sabban et François Sigaut, « Anthropologie et histoire de l’alimentation », Annuaire de l’EHESS,  | 2005, 419.

Référence électronique

Françoise Sabban et François Sigaut, « Anthropologie et histoire de l’alimentation », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2005, mis en ligne le 15 mars 2015, consulté le 25 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/16961

Haut de page

Auteurs

Françoise Sabban

Articles du même auteur

François Sigaut

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals