Navigation – Plan du site
Cycles de formation pluridisciplinaire

Formation à la recherche américaniste (FRA)

Juan Carlos Garavaglia et Frédérique Langue
p. 713-714

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

Juan Carlos Garavaglia, directeur d’études et Frédérique Langue, chargée de recherche au CNRS

1Ce cycle de séminaires, destiné en priorité aux étudiants des deux formations doctorales « Histoire et civilisations » et « Ethnologie et anthropologie sociale », s’est poursuivi suivant deux axes prioritaires. Il s’agit, d’une part, de donner aux étudiants inscrits dans ces formations les éléments d’une culture américaniste générale. D’où la prise en considération de différents « espaces » du Nouveau Monde, et des points de vue conjugués de l’archéologie, de l’ethnologie et de l’histoire, voire de la sociologie. Il s’agit, d’autre part, d’y rendre accessibles des recherches les plus récentes dans des domaines extrêmement variés et faisant une place décisive aux interrogations du monde contemporain, et notamment en ce qui concerne les projets réalisés dans les centres de recherche de l’École. Ce cycle de vingt-six conférences présentait donc un intitulé explicite sur ce point : « problématiques actuelles de la recherche américaniste ».

2Après l’habituelle séance d’introduction, assurée par Juan Carlos Garavaglia et Frédérique Langue, Juan Carlos Garavaglia a poursuivi cette présentation par son intervention centrée sur « l’économie du système colonial espagnol ». « Les Indiens du Mexique, diversité culturelle et mondialisation » ont été traités par Yvon Le Bot et les « protoécritures et pictographies en Amérique indienne », par Carlo Severi. Pap Ndiaye a ensuite présenté les « problèmes d’analyse en histoire de l’esclavage ». Daniel Lévine a privilégié une approche comparée de l’« archéologie de la Mésoamérique et des zones andines ».

3La période coloniale proprement dite s’est poursuivie avec l’exposé de Jacques Poloni-Simard, consacré aux « métissages urbains dans les Andes au XVIIe siècle », et prolongée par l’analyse de Serge Gruzinski, consacrée au « Mexique et la monarchie catholique : une perspective globale pour l’histoire de l’Amérique latine ». Bernard Vincent a traité la question des « saints noirs dans le monde ibérique », aussi bien en Europe qu’en Amérique. L’archéologie de la côte sud du Pérou et la civilisation Nazca ont fait l’objet d’une intervention d’Aïcha Bachir Bacha, qui a approfondi la question dans une séance ultérieure portant sur « le centre cérémoniel de Cahuachi. Nouvelles données, nouvelles perspectives. Côte sud du Pérou, Ica-Nazca, 400 avant J.-C.-400 après J.-C ». Jean-Paul Zuñiga s’est intéressé aux « carrières et intégration impériale : la vice-royauté du Pérou à l’époque moderne ». Revenant à une période plus récente, Alain Musset a décrit la « croisade nationale d’alphabétisation (Nicaragua 1980) : un “homme nouveau” dans “un autre monde” » et Frédérique Langue a analysé plus particulièrement « l’écriture de l’histoire et les pratiques politiques au Venezuela ».

4L’introduction cette année de problématiques nord-américaines a permis à François Weil d’assurer une séance sur le thème de l’« intérêt généalogique aux États-Unis, objet d’histoire ? ». Myriam Cottias a prolongé cette ouverture des mondes américanistes en évoquant « les rumeurs de la liberté ou la conception du droit et de la justice dans les Antilles françaises après l’abolition de l’esclavage ». Christophe Giudicelli a présenté un panorama des « Guerres et révoltes indiennes au nord du Mexique ». Valérie Robin a étudié l’« État péruvien et la gestion des “différences culturelles” : le cas des communautés paysannes andines ». Lors des séances finales, Nicolas Ellison s’est efforcé de présenter une synthèse des questions d’anthropologie de l’économie : « représentations de l’environnement et agriculture commerciale dans les relations entre Totonaques et métis (Sierra de Puebla, Mexique) ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Juan Carlos Garavaglia et Frédérique Langue, « Formation à la recherche américaniste (FRA) », Annuaire de l’EHESS,  | 2005, 713-714.

Référence électronique

Juan Carlos Garavaglia et Frédérique Langue, « Formation à la recherche américaniste (FRA) », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2005, mis en ligne le 15 mars 2015, consulté le 25 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/17158

Haut de page

Auteurs

Juan Carlos Garavaglia

Articles du même auteur

Frédérique Langue

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals