Navigation – Plan du site
Enseignements organisés par les centres de recherche de l’EHESS

Centre d’histoire et de théorie des arts

Sylviane Agacinski, Jacques Aumont, Jean-Claude Bonne, Giovanni Careri, Annie Cohen-Solai, Danièle Cohn, Georges Didi-Huberman, Patricia Falguières, André Gunthert, François Lissarrague et Éric Michaud
p. 835

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

Séminaire collectif
Avec la participation de Sylviane Agacinski, Jacques Aumont, Jean-Claude Bonne, Giovanni Careri, Annie Cohen-Solai, Danièle Cohn, Georges Didi-Huberman, Patricia Falguières, André Gunthert, François Lissarrague, Éric Michaud

Temporalités de l’art

1Nous avons continué à explorer différents aspects de la question de la temporalité de l’art aussi bien du point de vue du temps de l’œuvre que du point de vue du temps des opérations de production et de réception des œuvres. Patricia Falguières nous a présenté son travail sur les modèles théoriques impliqués par les traités des machines à l’époque maniériste en Italie et en France. Elle a démontré que les principes de causalité de ces mécanismes d’avant la Science sont ceux de la tragédie selon Aristote. Paolo Berdini (Princeton, invité à l’EHESS) a parlé de la temporalité du non finito de Michel Ange, en insistant particulièrement sur les effets d’introspection motivés par l’inhibition du mouvement dans les figures en contrapposto. Philippe Dubois (Paris-III) a étudié la construction de la temporalité complexe de La jetée de Kris Marker en réfléchissant en particulier sur le rapport entre l’image, le temps et le son. Elie During (ENS) a proposé une lecture philosophique bergsonienne de l’organisation du temps dans Matrix et plus précisément dans les scènes tournées en Bullet Time. Gottfried Boehm (Bâle, invité à l’EHESS) nous a présenté ses travaux sur la visibilité du temps en dialogue avec Cézanne et Merleau-Ponty. Enfin Omar Calabrese (Sienne, invité à l’EHESS) a présenté et analysé la série complète des variations sur Las Meninas de Velasquez par Picasso. Il a mis en évidence la grande valeur théorique de cette entreprise du point de vue des dispositifs d’énonciation et de la question de la traduction intersémiotique.

2Chacune de ces communications a été suivie par un long débat qui a permis la participation de l’ensemble des présents.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sylviane Agacinski, Jacques Aumont, Jean-Claude Bonne, Giovanni Careri, Annie Cohen-Solai, Danièle Cohn, Georges Didi-Huberman, Patricia Falguières, André Gunthert, François Lissarrague et Éric Michaud, « Centre d’histoire et de théorie des arts », Annuaire de l’EHESS,  | 2005, 835.

Référence électronique

Sylviane Agacinski, Jacques Aumont, Jean-Claude Bonne, Giovanni Careri, Annie Cohen-Solai, Danièle Cohn, Georges Didi-Huberman, Patricia Falguières, André Gunthert, François Lissarrague et Éric Michaud, « Centre d’histoire et de théorie des arts », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2005, mis en ligne le 15 mars 2015, consulté le 28 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/17310

Haut de page

Auteurs

Sylviane Agacinski

Articles du même auteur

Jacques Aumont

Articles du même auteur

Jean-Claude Bonne

Articles du même auteur

Giovanni Careri

Articles du même auteur

Annie Cohen-Solai

Articles du même auteur

Danièle Cohn

Articles du même auteur

Georges Didi-Huberman

Articles du même auteur

Patricia Falguières

Articles du même auteur

André Gunthert

Articles du même auteur

François Lissarrague

Articles du même auteur

Éric Michaud

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals