Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Histoire
Histoire et civilisations de l’Europe

Le territoire : représentations géographiques et pratiques politiques

Marie-Vic Ozouf-Marignier, Jacques Brun et Daniel Nordman
p. 223-224

Texte intégral

Marie-Vic Ozouf-Marignier, directeur d’études avec Jacques Brun, professeur à l’Université Paris-I et Daniel Nordman, directeur de recherche au CNRS

L’espace français. Construction et représentations (XVIe-XXe siècle). Essai de comparaisons internationales

1Le séminaire de cette année s’est explicitement inscrit dans la continuité de plusieurs thèmes abordés l’année précédente. Il s’agissait, en premier lieu, d’histoire de la géographie et de relation entre les deux disciplines dites « sœurs », l’histoire et la géographie. En guise de présentation générale, Marie-Vic Ozouf a dressé un tableau rétrospectif et historiographique des relations croisées entre l’histoire et la géographie, jusqu’aux pratiques interdisciplinaires récentes. Daniel Nordman a examiné, à partir de leurs œuvres historiques et géographiques, deux géographes du premier tiers du XXe siècle, l’un, Augustin Bernard, spécialiste de géographie coloniale qui est demeuré, d’Alger à Paris, dans l’Université, l’autre, Charles Monchicourt, auteur d’une thèse de géographie tunisienne, et qui a fait carrière dans l’administration en Tunisie. Marie-Vic Ozouf a examiné les travaux d’une géographie historique illustrée, à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, par des auteurs de tous horizons, universitaires, archivistes, fonctionnaires autodidactes dans la discipline (tels que Longnon, Mirot ou Brette). À titre comparatif, Josefina Gómez Mendoza (Université autonome de Madrid) a présenté l’œuvre de Manuel de Terán Álvarez et sa place dans la géographie espagnole au milieu du XXe siècle.

2Amorcée dans ce dernier exposé, l’histoire des notions géographiques en matière urbaine a ensuite fait l’objet de plusieurs Interventions. Jacques Brun s’est interrogé, à partir de travaux récents, sur l’origine et l’usage de concepts à l’œuvre dans la géographie urbaine contemporaine et dans la politique française de la ville depuis les années 1960 ou 1970, comme le concept de ségrégation dans l’habitat, et sur la question des limites ville-campagne. Frédéric Pousin (CNRS), de son côté, a étudié l’histoire, l’évolution et la circulation de notions désignées par les termes de townscape et de paysage urbain.

3Une dernière série d’exposés, plus courte, a porté sur l’histoire des pratiques d’observation ethnographique au XIXe et au début du XXe siècle. Daniel Nordman a repris le dossier des médecins hygiénistes et le contenu médical et ethnographique des topographies en Algérie, aux premiers temps de la colonisation française. Une autre source a été explorée par Daniel Schweitz, qui a constitué un large corpus de cartes postales permettant aux photographes et éditeurs du début du XXe siècle de représenter l’espace domestique traditionnel en Touraine.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie-Vic Ozouf-Marignier, Jacques Brun et Daniel Nordman, « Le territoire : représentations géographiques et pratiques politiques », Annuaire de l’EHESS,  | 2006, 223-224.

Référence électronique

Marie-Vic Ozouf-Marignier, Jacques Brun et Daniel Nordman, « Le territoire : représentations géographiques et pratiques politiques », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2006, mis en ligne le 01 avril 2015, consulté le 27 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/17466

Haut de page

Auteurs

Marie-Vic Ozouf-Marignier

Articles du même auteur

Jacques Brun

Articles du même auteur

Daniel Nordman

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals