Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Histoire
Histoire et civilisations de l’Europe

Population, épidémies, santé

Patrice Bourdelais
p. 228-229

Texte intégral

Patrice Bourdelais, directeur d’études

Construire une histoire de la santé publique : de la tuberculose à la grippe

1Le séminaire a poursuivi cette année son recentrage sur le XXe siècle et sur la gestion des deux épidémies très dissemblables, celle de tuberculose et celle de grippe. L’action du Comité national de défense contre la tuberculose (CNDT) a été analysée pour la période de l’entre-deux-guerres, non seulement ses structures parisiennes mais aussi son fonctionnement et les caractéristiques de son maillage départemental qui correspond, pour la première fois dans l’histoire de la France, à la mise en œuvre d’un réseau de santé publique. Les éléments de l’inversion de l’étiologie et de l’épidémiologie officielles de la tuberculose entre 1905 et 1928 ont aussi été étudiés, dont la reconnaissance de l’importance des conditions de travail dans la maladie.

2Le séminaire a aussi, plus largement, discuté des travaux récents ou en cours dans le domaine de la santé publique. L’analyse de l’ouvrage de W. Troesken, Water, race and disease (2004) a ainsi été mis en perspective avec les travaux de L. Cain et E. Rotella. Elyce Rotella (directrice d’études invitée) a exposé ses travaux sur l’efficacité des investissements municipaux sur le recul des crises de mortalité dans les grandes villes américaines du début du XXe siècle. Gabriel Gachelin (chef de département à l’Institut Pasteur de Paris) a exposé ses travaux en cours sur la lutte contre le croup et les débuts de la sérothérapie. Isabel Porras, également directrice d’études invitée, a de son côté fait part de ses études comparées entre l’Espagne et la France, en ce qui concerne la grippe espagnole, les attitudes des médecins confrontés à la mise en place des assurances sociales, l’évolution des structures de soins de rééducation professionnelle des invalides du travail. Des participants réguliers du séminaire ont en outre présenté leurs recherches : Christine Debue-Barazer sur les nouveaux médicaments du XXe siècle et les travaux de Fourneau ; Emiliano Fruciano sur les logiques de la reconnaissance scientifique à partir du cas de la phagothérapie de d’Hérelles ; Didier Torny sur la question de la levée de l’obligation vaccinale par le BCG ; Luc Berlivet sur l’impact de l’émergence de l’épidémiologie analytique sur l’expertise de santé publique en Grande-Bretagne ; et enfin Adrien Minard sur la prophylaxie individuelle de la syphilis (1903-1945).

3Le directeur d’études a effectué plusieurs missions dans le cadre de sa participation au réseau thématique européen PhoenixTN, Health and social welfare policies, il a aussi participé à un Intensive Programm européen de master intitulé Health and social change. Enfin, il a organisé, en collaboration avec Didier Fassin, une mention du master en sciences sociales de l’École, intitulée « Santé, population, politiques sociales ». Il a aussi constitué, avec les universités de Linkôping (Suède), Barcelone (Espagne), Evora (Portugal), et en partenariat avec des collègues de Varsovie, Prague et Londres, un master Erasmus Mundus, Dynamics of health and welfare.

Publications

  • Avec Y. Fijalkow, « Les grandes villes françaises et la loi de 1902 (anticipations et applications, 1880-1980) », Ruptures, Revue transdisciplinaire en santé, Université de Montréal, 2004, 10, 1, p. 105-115.
  • « Improving public health in France. The Local political mobilization in the Nineteenth Century », Hygiea internationalis, n° sp., Health and social change past and present evidence, 4, 1, 2004, p. 229-253.
  • Avec D. Fassin, dir., Les constructions de l’intolérable, La Découverte, 2005, 230 p.
  • Avec D. Fassin, « Les frontières de l’espace moral », dans Les constructions de l’intolérable..., op. cit., p. 7-15.
  • « L’intolérable du travail des enfants. Son émergence et son évolution entre compassion et libéralisme, en Angleterre et en France », dans Les constructions..., op. cit., p. 91-109.
  • Avec O. Faure, Les nouvelles pratiques de santé, objets, acteurs, pratiques sociales, Belin, 2005, 383 p.
  • Avec O. Faure, « Le nouveau dans le domaine médical et sanitaire : objets, pratiques, logiques sociales », dans Les nouvelles pratiques..., op. cit., p. 7- 24.
  • « Les bureaux d’hygiène municipaux (1859-1900), connaître, décider, innover, assister, convaincre et diffuser », dans Les nouvelles pratiques..., op. cit., p. 267-284.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Patrice Bourdelais, « Population, épidémies, santé », Annuaire de l’EHESS,  | 2006, 228-229.

Référence électronique

Patrice Bourdelais, « Population, épidémies, santé », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2006, mis en ligne le 01 avril 2015, consulté le 16 juillet 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/17469

Haut de page

Auteur

Patrice Bourdelais

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals