Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Philosophie et épistémologie

La constitution du sujet dans les sociétés contemporaines XVIIIe-XXe siècle

Marcel Gauchet
p. 486

Entrées d’index

Index thématique :

Philosophie et épistémologie
Haut de page

Texte intégral

Marcel Gauchet, directeur d’études

Les religions séculières : bolchevisme, fascisme, nazisme

1Le séminaire de cette année a été entièrement consacré à l’examen du fascisme en tant que religion séculière. En sa complexité, en ses limites, en sa relative « modération » qui a conduit certains interprètes, et non des moindres, à l’exclure du cercle des totalitarismes proprement dits, il constitue un révélateur privilégié. L’analyse critique des travaux importants d’Emilio Gentile offrait en outre l’occasion d’une discussion des concepts – religion politique et religion séculière – qu’on a mise à profit. On s’est efforcé, pour commencer, d’établir la signification du surgissement des nationalismes comme idéologie radicale d’un genre nouveau dans l’Europe de la fin du XIXe et du début du XXe siècle (Allemagne, France, Italie). Ensuite de quoi, on s’est attaché à suivre la transmutation de ce nationalisme exacerbé et modifié par la guerre et ses suites en un régime de religiosité séculière dans l’Italie mussolinienne. On a identifié les étapes du processus. On s’est plus particulièrement concentré sur le phénomène du pouvoir charismatique qui en constitue le centre. On a Interrogé, enfin, la logique de radicalisation interne qui semble inséparable de ce type de formations idéologiques et politiques ; elle plonge ses racines, s’est-on employé à montrer dans la nature même de la religion séculière dont elle révèle les contradictions constitutives.

Publications

  • « La redéfinition des âges de la vie », p. 27-44 ; « L’enfant du désir », p. 98-121, Le Débat, 132, novembre/décembre 2004.
  • Un monde désenchanté ?, Paris, Éd. de l’Atelier, 2004, 253 p.
  • Avec L. Ferry, Le religieux après la religion, Paris, Grasset, 2004, 144 p.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marcel Gauchet, « La constitution du sujet dans les sociétés contemporaines XVIIIe-XXe siècle », Annuaire de l’EHESS,  | 2006, 486.

Référence électronique

Marcel Gauchet, « La constitution du sujet dans les sociétés contemporaines XVIIIe-XXe siècle », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2006, mis en ligne le 01 avril 2015, consulté le 23 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/17673

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals