Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Signes, formes, représentations

Fonctions imaginaires et sociales des arts et des littératures

Jacques Leenhardt
p. 517-519

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

Jacques Leenhardt, directeur d’études

Paysages et société dans la littérature et les arts aux XIXe et XXe siècles

1Le séminaire a été centré cette année sur la période romantique allemande, notamment les textes de Novalis (Heinrich von Ofterdingen) et de Caspar David Friedrich, et surtout les neuf Lettres sur la peinture de paysage de Carl Gustav Carus. À cette occasion a été travaillé en particulier le rapport entre sciences naturelles et peinture de paysage, ainsi que l’arrière-fond de la « Naturphilosophie » allemande, notamment illustrée par des textes de Schelling. On s’est également arrêtés sur le texte de Joachim Ritter : Paysage : fonction de l’esthétique dans la société moderne (1962). En dernière partie du séminaire, et afin d’illustrer certains aspects de la reprise contemporaine des problématiques de cette époque, nous avons analysé le roman du paysagiste Gilles Clément : Thomas et le voyageur (1997). Ont présenté leurs travaux dans le cadre du séminaire : le professeur André Stoll, de l’Université de Bielefeld (Allemagne), sur le paysage dans l’œuvre photographique de l’écrivain mexicain Juan Rulfo, et le professeur Ronaldo Lima Lins, de l’Université fédérale de Rio de Janeiro (Brésil), sur l’idée de dégradation du paysage moderne.

2Dans le champ de recherche sur le paysage, j’ai communiqué au colloque franco-italien « Espaces/Environnements/Métamorphoses » (Université Paris-I/ Università Ca’Foscari di Venezia) ; donné une série de séminaires sur « Littérature et paysage » à l’Université technique de Yildiz à Istanbul ; communiqué, avec Gianni Burattoni, à la séance du séminaire de l’ENS consacrée à « Jardins et paysages » ; communiqué au colloque International « Paysage & modernité(s) » (CNRS/Université Paris-III) et au symposium « Existence and experience in contemporary garden design » (Dumbarton Oaks garden and landscape studies & United States botanic garden) à Dumbarton Oaks.

3Dans le domaine de recherche sur la littérature et les arts, j’ai communiqué au séminaire international « Arte, crítica e mundialização », organisé par l’Association brésilienne des Critiques d’art et l’Escola de comunicações et artes da USP ; au deuxième simpósio nacional de história cultural « História e linguagens » (UFRJ/UFRGS) à Rio de Janeiro ; à la table ronde organisée par le musée du Jeu de Paume à l’occasion de l’exposition « L’Ombre du temps : documents et expérimentations dans la photographie du XXe siècle » et aux rencontres internationales de sociologie de l’art « Sociologie des arts, sociologie des sciences », organisées par le GDR OPuS et le CIRUS-CERS à Toulouse. J’ai été discutant de la session « Villes et sociétés dans le Rio de la Plata et l’Amazonie (XIXe-XXe siècles) » organisée à Paris par le CERMA. J’ai dispensé un séminaire sur la théorie littéraire à l’École doctorale francophone en sciences sociales à Bucarest ; donné une série de séminaires sur « Introduction à l’histoire et à l’anthropologie de la lecture » à l’Université technique de Yildiz à Istanbul et communiqué pour le « Dia internacional dos museus » organisé par le musée d’Art contemporain de Sâo Paulo (MACUSP). À la demande de l’AFAA, j’ai animé, avec le photographe Alain Bizos, une master class de photographie pour les « 5e rencontres de la photographie africaine à Bamako ». À la demande de la Comissão permanente de Avaliaçâo de l’Université de Sâo Paulo, j’ai expertisé le département de théorie littéraire et littérature comparée de la Faculté de philosophie, lettres et sciences humaines de cette Université. En outre, le groupe Clíope (universités de Rome, Bologne, Porto Alegre, USP et EHESS) s’est réuni deux fois, à Paris et à Porto Alegre, sur le thème : « Jean-Baptiste Debret, Ferdinand Denis et Auguste Saint-Hilaire : “redécouvreurs” du Brésil ».

Publications

  • Préface à A. Hauser, Histoire sociale de l’art et de la littérature de Paris, Paris, PUF (« Quadrige »), 2004, p. 7-19 [rééd. rev. Le Sycomore, 1982, vol. I, p. 7-22].
  • « As luzes da Cidade. Notas sobre uma metáfora urbana em Jorge Amado », dans Escrita, linguagem, objetos. Leituras de história cultural, sous la dir. de S. Jatahy Pesavento, Bauru (SP), EDUSC, 2004, p. 147-164.
  • « La littérature au carrefour des sciences humaines », dans Romanistische Kulturwissenschaft ?, sous la dir. de C. Jünke, R. Zaiser et P. Geyer, Würzburg, Verlag Königshausen & Neuman, 2004, p. 57-63.
  • « Le nombre et la série : Réflexions sur la méthode photographique d’Arthur Omar », dans Les Artistes contemporains et l’archive. Interrogation sur le sens du temps et de la mémoire à l’ère de la numérisation/Contemporary artists and archives. On the meaning of time and memory in the digital age, Presses universitaires de Rennes, 2004, p. 189-196 [trad. anglaise de J. O’Toole, p. 197-203].
  • « Du pays de Combray au paysage retrouvé », Les Études sociales, 139-140, Les pays et leurs enjeux, 1er et 2nd semestres 2004, p. 183-194.
  • Préface à A. Camus, Viaggio nell America del Sud, « Il Pot au Noir », trad. italienne de G. Nicodemi, Traina (Italie), Città Aperta Edizioni, 2005, p. 9-17.
  • Préface à C. Frérot, Art contemporain d’Amérique latine. Chroniques françaises 1990-2005, Paris, L’Harmattan, 2005, p. 9-11.
  • « Modalités de prise en charge du cognitif dans l’art. Chemins que cela esquisse pour une recherche des sciences de la cognition sur l’expérience esthétique », dans Approches cognitives de la création artistique, sous la dir. de M. Borillo, Liège, Mardaga (« Philosophie et langage »), 2005, p. 57-64.
  • « Du pays aux paysages », dans Paysages d’ici et d’ailleurs, sous la dir. de D. Toma, D. Samarineanu et C. Gîrbea, Bucarest, Editura Universitatii, 2005, p. 7-17.
  • « Sérgio Milliet e Olhar Etnológico (a Respeito de Marginalidade da arte moderna) », dans Sérgio Milliet – 100 anos : trajetória, crítica de arte e ação cultural, sous la dir. de L. Rebollo Gonçalves, São Paulo, ABCA/Impresa Oficial do Estado, 2005, p. 61-72.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jacques Leenhardt, « Fonctions imaginaires et sociales des arts et des littératures », Annuaire de l’EHESS,  | 2006, 517-519.

Référence électronique

Jacques Leenhardt, « Fonctions imaginaires et sociales des arts et des littératures », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2006, mis en ligne le 01 avril 2015, consulté le 22 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/17699

Haut de page

Auteur

Jacques Leenhardt

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals