Navigation – Plan du site
Enseignements principaux
Économie

Économie publique

Roger Guesnerie
p. 552

Entrées d’index

Index thématique :

Économie
Haut de page

Texte intégral

Roger Guesnerie, directeur d’études

1Le séminaire de l’an dernier a porté sur deux sujets théoriques mais qui se situent en amont de deux grandes questions de politique économique. Ce sont successivement les questions de concurrence oligopolistique, dont la compréhension est essentielle à l’évaluation des politiques de concurrence et les problèmes de coordination des anticipations qui sont à l’arrière-plan des discussions sur les phénomènes spéculatifs et les crises.

2La première partie consacrée à la concurrence oligopolistique a rappelé les enseignements des modèles canoniques (associés aux noms de Bertrand, Cournot...) mais aussi les difficultés d’extension de ces modèles canoniques dès lors que la dimension temporelle des choix est explicitée et que la concurrence s’exerce simultanément ou successivement dans plusieurs dimensions, c’est-à-dire qu’elle concerne tant les prix que les capacités, la différenciation de produits et qu’elle interfère avec les décisions de recherche-développement.

3La robustesse des résultats obtenus a ainsi été soumise à un examen critique qui met en exergue la fragilité de nombres d’argumentaires sophistiqués sous-tendant certains verdicts des autorités de concurrence.

4La seconde partie a présenté les concepts de stabilité divinatoire des anticipations dans le cadre de modèles canoniques simples (équilibre partiel à la Muth, modèles macroéconomiques élémentaires, modèles de la finance analysant la spéculation, modèles simples à horizon infini). Cette partie a donc fourni une introduction rapide aux recherches récentes, comme celles rapportées dans l’ouvrage publié par MIT Press et mentionné ci-dessous.

5L’accent a été mis ultérieurement sur l’explication des attaques spéculatives, et au niveau plus abstrait sur les effets relatifs des complémentarités stratégiques et des substituabilités stratégiques dans l’explication de la stabilité des anticipations « rationnelles » mises en exergue par la théorie économique.

Publications

  • Assessing rational expectations, 2, Eductive stability in economics, MIT Press, 2005, 455 p.
  • « When strategic subtitutabilities dominate strategic complementarities : towards a general theory of expectational coordination ? », Revue d’économie politique, n° sp. « Cofail », 4, 2005, p. 393-412.
  • « Jules Dupuit », Annales des Ponts et Chaussées, n° sp., 2004, p. 117-121.
  • « Évaluation théorique des procédures d’enchères », dans Règles de pouvoir dans les systèmes de régulation, sous la dir. de M.-A. Frison-Roche, Presses de Sciences-Po et Dalloz, 2004, p. 81-86.
  • « Remarques sur la concrétisation de l’équilibre économique », dans Histoire des représentations du marché, actes du colloque 2003 de l’association Charles Gide, 2005, Éd. M. Houdiard, p. 49-63.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Roger Guesnerie, « Économie publique », Annuaire de l’EHESS,  | 2006, 552.

Référence électronique

Roger Guesnerie, « Économie publique », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2006, mis en ligne le 01 avril 2015, consulté le 27 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/17736

Haut de page

Auteur

Roger Guesnerie

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals