Navigation – Plan du site
Cycles de formation pluridisciplinaire

Formation à la recherche dans l’aire océanienne

Alban Bensa, Jonathan Friedman, Brigitte Derlon, Marie Pineau-Salaün et Yannick Fer
p. 568-569

Texte intégral

Alban Bensa et Jonathan Friedman directeurs d’études
Brigitte Derlon, maîtresse de conférences avec Marie Pineau-Salaün et Yannick Fer

1Durant l’année, le séminaire hebdomadaire de la FRAO a abordé cinq thématiques visant à approfondir l’étude des sociétés du Pacifique, en faisant intervenir plusieurs chercheurs français et étrangers.

2Cinq séances ont été consacrées au thème des « Guerres coloniales dans le Pacifique » sous la coordination d’Alban Bensa (GTMS) qui en a proposé une introduction. Harry Beran de l’Université de Wollongongon a présenté une recherche intitulée « New Guinea Pastiche Woodcarvings by a mistery artist ». Puis Natacha Gagné, post-doctorante au GTMS, s’est interrogée sur l’attitude des Maaori face à la guerre, entre inclusion et résistance. Du côté de la Nouvelle-Calédonie, l’insurrection kanak de 1878 a été analysée par Alain Saussol de l’Université de Montpellier. Enfin, la projection du film documentaire Le bataillon des guitaristes d’Éric Beauducel a donné lieu à une réflexion autour de l’engagement volontaire de soldats du Pacifique pour libérer la France lors de la seconde guerre mondiale.

3Le thème des « Missions » coordonné par Marie Pineau-Salaün (GTMS) et Christine Demmer (CREDO), a été abordé sous différents aspects. Astrid de Hontheim du CREDO a posé le problème de la conversion des Asmat par les missionnaires catholiques croisiers. Jean-François Zorn de l’Institut protestant de théologie de la Faculté de Montpellier s’est intéressé à la mission protestante en Polynésie pour comprendre la perte et la recomposition des identités culturelles et religieuses. Yannick Fer du CEIFR a quant à lui analysé le pentecôtisme en Océanie. Le thème des missionnaires et la santé a été traité par Yoram Mouchenik du GTMS. Enfin, Michel Naepels, du GTMS, à travers l’exemple de Maurice Leenhardt, a abordé la construction missionnaire d’une anthropologie religieuse.

4Sous la coordination de Brigitte Derlon, trois séances ont été consacrées aux « Objets et images ». Lors de la première, Monique Jeudy-Ballini du CNRS a proposé une réflexion autour de l’esthétique et l’identité par le biais de l’ornementation corporelle dans les imaginaires mélanésiens et occidentaux. Brigitte Derlon (LAS) a présenté l’ouvrage de l’historien Bernard Smith European vision and the South Pacific (1960) et Sandra Revolon du CREDO s’est consacrée au marché de l’art au service de la tradition à l’Est des îles Salomon, Mélanésie.

5Jonathan Friedman (GTMS) a coordonné le thème sur « Les figures poiltiques dans le Pacifique » au cours duquel sont intervenus Edvard Hviding de l’Université de Bergen « Confrontation between multinationals and locals societies in the Solomons », Geoffrey White de l’Université d’Hawaii « Local disjunctions : articulations of culture and nation in a recovering state (Salomon Islands) » et Elizabeth Rata de l’Université d’Auckland « Ethnicising neoliberalism ; neotribal capitalism in New-Zealand ».

6Le dernier thème coordonné par Marie Pineau-Salaùn (GTMS) et Jonathan Friedman (GTMS) a porté sur « Capitalisme et conflits sociaux dans le Pacifique ». Anne-Christine Trémon (GTMS) a fait une analyse des rapports économiques dans l’ordre colonial en Polynésie française, à travers les flambeurs, spéculateurs et entrepreneurs. Cécile Garcia (GTMS) a étudié une entreprise néo-calédonienne et Jean-Marc Regnault, de l’Université de Polynésie française, a présenté son travail intitulé « En contrepoint à la décolonisation : la raison d’État en Polynésie française en 1958, l’arrestation du député Pouvanaa a Oopa ».

7Enfin, les dernières séances ont donné lieu à une série de présentations hors thème au cours desquelles sont intervenus : Karen Sykes de l’Université de Manchester, sur le thème suivant : « Adopting an obligation ; Bougainvillean children, New Ireland clans and rights to State services in Papua New Guinea » ; Deborah Gewertz (Amherst College, Massachusetts) sur le thème : « On Humiliation and class in contemporary Papua New Guinea » ; Frederick Errington (Trinity College, Hartford Conn) sur le thème : « Ramu Wives : the performance of gendered identity on a Papua New Guinea sugar plantation » ; Bambi Schieffelin (Université de New York), sur le thème : « The Influences of Christian Missionization on the language and culture of the Bosavi People » ; et enfin Gwendoline Malogne qui a présenté une exposition de photographies sur les Rapa.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Alban Bensa, Jonathan Friedman, Brigitte Derlon, Marie Pineau-Salaün et Yannick Fer, « Formation à la recherche dans l’aire océanienne », Annuaire de l’EHESS,  | 2006, 568-569.

Référence électronique

Alban Bensa, Jonathan Friedman, Brigitte Derlon, Marie Pineau-Salaün et Yannick Fer, « Formation à la recherche dans l’aire océanienne », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2006, mis en ligne le 01 avril 2015, consulté le 27 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/17752

Haut de page

Auteurs

Alban Bensa

Articles du même auteur

Jonathan Friedman

Articles du même auteur

Brigitte Derlon

Articles du même auteur

Marie Pineau-Salaün

Articles du même auteur

Yannick Fer

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals