Navigation – Plan du site
Conférences complémentaires
Sociologie

Sociohistoire des sciences sociales : recherches sur Le Play et ses continuateurs (XIXe-XXe siècles)

Antoine Savoye
p. 635-636

Entrées d’index

Index thématique :

Sociologie
Haut de page

Texte intégral

Antoine Savoye, professeur à l’Université Paris-VIII

1L’objectif des conférences était de faire le point sur les travaux relatifs à Le Play et ses continuateurs, produits dans différents champs des sciences sociales au cours des trente dernières années (1970-2000) et qualifiés d’« études leplaysiennes ».

2Un bilan d’ensemble de ces travaux, appuyé sur une bibliographie générale, a d’abord été dressé. Il a fait apparaître que les deux cents titres recensés se répartissent en trois catégories elles-mêmes diversifiées en fonction du champ disciplinaire de leurs auteurs : les recherches relatives à Le Play, celles portant sur ses continuateurs, enfin celles qui traitent spécifiquement des enquêtes monographiques (ayant pour objet des familles, des pays ou des régions) et qui constituent une catégorie spéciale centrée sur une modalité très spécifique de la science sociale leplaysienne étudiée en tant que telle. Ce sont ces deux dernières catégories de recherche qui se sont le plus développées récemment, sous l’angle de l’histoire des sciences sociales, d’une part, de l’histoire sociale, d’autre part.

3À la suite de cet inventaire général des études leplaysiennes, les séances du séminaire ont été consacrées à un examen d’échantillon de recherches portant sur des objets particulièrement significatifs de la sociohistoire de la science sociale leplaysienne. Dans chaque cas, on a montré les acquis de ces travaux, mais aussi leurs lacunes et dessiné quel programme à venir pourrait les combler.

4Successivement, ont été traitées les recherches portant sur les acteurs et le dispositif institutionnel de l’École de Le Play (à travers la biographie de Le Play, la description des organisations leplaysiennes, l’exemple des juristes de l’École de Le Play présenté par F. Audren), puis celles focalisées sur les monographies de familles (S. Baciocchi) et les monographies de régions et de pays (M.-V. Ozouf-Marignier). L’étude des liens entre la science sociale leplaysienne et l’action sociale, prenant la forme souvent d’une ingénierie sociale, a donné lieu à deux exposés, l’un sur la « science des villes » (C. Bruant, A. Sevin, L. Coudroy-de-Lille), l’autre sur les implications de la science sociale de continuateurs de Le Play, Henri de Tourville et Edmond Demolins, dans le champ éducatif (N. Duval).

5À ces séances centrées sur l’histoire « interne » de l’École de Le Play, ont succédé des exposés sur la réception de la science sociale leplaysienne et la portée de celle-ci, d’un point de vue théorique et épistémologique, dans le champ des sciences sociales aujourd’hui. Ainsi, on a pu s’interroger sur la filiation entre les monographies leplaysiennes et la pratique de la monographie de familles en ethnographie aujourd’hui (F. Weber). La genèse des sciences de l’environnement a été questionnée au regard de la pensée de Le Play (B. Kalaora). Enfin, la science sociale de Le Play a été présentée comme une enquête collective d’anthropologie comparative de grande ampleur, appuyée sur la notion pivot de « fait social coordonné ». Elle peut-être, à ce titre, considérée comme l’expérience historique d’une science sociale non déterministe, traitant le « fait social » comme un vécu et non comme une chose, pour laquelle il n’y a pas de question sociale, il n’y a qu’une question économique (A. Cottereau). Cette conception a donné lieu à un débat sur le contraste entre le « fait social coordonné » selon les enquêtes de terrain du collectif leplaysien et le « fait social consolidé » conceptualisé selon les théories durkheimiennes, dans le contexte des différentes formes de sociétés savantes (J.-L. Fabiani, S. Baciocchi). Une ultime séance a permis d’élaborer le programme des conférences pour l’année 2005-2006.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Antoine Savoye, « Sociohistoire des sciences sociales : recherches sur Le Play et ses continuateurs (XIXe-XXe siècles) », Annuaire de l’EHESS,  | 2006, 635-636.

Référence électronique

Antoine Savoye, « Sociohistoire des sciences sociales : recherches sur Le Play et ses continuateurs (XIXe-XXe siècles) », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2006, mis en ligne le 01 avril 2015, consulté le 23 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/17845

Haut de page

Auteur

Antoine Savoye

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals