Navigation – Plan du site
Conférences complémentaires
Sociologie

Les imaginaires sociaux de la culture de masse

Éric Macé
p. 639

Entrées d’index

Index thématique :

Sociologie
Haut de page

Texte intégral

Éric Macé, maître de conférences à l’Université Paris-III

1Ce séminaire exploratoire était introductif aux concepts et méthodes permettant de saisir la culture de masse comme un objet culturel et sociologique « normal », indépendamment du légitimisme culturel propre aux objets classiques de la sociologie de la culture. Les trois premières séances ont été consacrées à la mise en place des outils d’analyses, inspirés à la fois de la sociologie des mouvements sociaux et des Cultural Studies. On a montré en quoi la « médiation médiatique » peut être considérée comme une forme particulière de construction sociale de la réalité et, à ce titre, comme un ensemble de rapports sociaux objectivés dans des représentations, autant dans la fiction que dans l’information. L’étude de la configuration de ces représentations et de leurs variations s’est faite sur trois plans. Le premier est celui de la sphère publique, et on a montré en quoi les conflits de définition entre mouvements et contre-mouvements culturels dans les arènes publiques constituaient à vrai dire l’environnement et donc le matériau principal des industries culturelles. Les dynamiques et les tensions propres à ces dernières ont été analysées afin de rendre compte non seulement de leur porosité aux événements de la sphère publique, mais aussi des régimes de contraintes et d’injonctions contradictoires qui en font des « industries du risque », et donc à la fois une source de créativité renouvelée en même temps qu’un pôle nécessairement conformiste. Les trois séances suivantes ont été consacrées à des études de cas. On a étudié tout d’abord la dimension historique de la plasticité de la culture de masse en comparant les mythologies soulignées dans les années 1950 et 1960 par Roland Barthes et Edgar Morin avec les représentations contemporaines. On a ensuite exploré les représentations des rapports sociaux de classe avec l’émission de télévision française Loft story, les rapports sociaux de genre avec un corpus de publicité télévisuelles françaises et étrangères, les transformations d’un Imaginaire national transnationalisé avec la pop culture japonaise et enfin les « insu » de la société française dans son rapport aux « subalternes » (femmes, milieux populaires et non-Blancs) à travers une ethnographie des programmes ordinaires de la télévision. La dernière séance a été consacrée à une discussion portant sur les matériaux et études de cas des participants.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Éric Macé, « Les imaginaires sociaux de la culture de masse », Annuaire de l’EHESS,  | 2006, 639.

Référence électronique

Éric Macé, « Les imaginaires sociaux de la culture de masse », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2006, mis en ligne le 01 avril 2015, consulté le 21 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/17850

Haut de page

Auteur

Éric Macé

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals