Navigation – Plan du site
Enseignements organisés par les centres de recherche de l’EHESS

Institut d’études sur l’Islam et les sociétés du monde musulman

Élisabeth Allès, Aminah Mohammad-Arif, Vincent Fourniau et Éric Germain
p. 708-709

Texte intégral

Élisabeth Allès et Aminah Mohammad-Arif, chargés de recherche au CNRS
Éric Germain

Les figures religieuses des musulmans en contextes minoritaire et diasporique

1Ce séminaire s’inscrit dans le cadre d’un projet de recherche. Il réunit chercheurs et doctorants et s’appuie sur une réflexion pluridisciplinaire qui couvre des aires géographiques très différentes.

2Cette année a été consacrée à la présentation de recherches récentes ou en cours sur le thème de « l’internationalisation de figures religieuses musulmanes ». Il s’agissait de mettre en lumière le rôle actuel et l’influence de personnalités religieuses, féminines ou masculines, en dehors de leur société d’origine. Cette thématique est partie de la constatation de l’importance accordée par les acteurs musulmans locaux à des figures religieuses très éloignées de leur propre société et elle se propose d’enrichir la réflexion sur le monde musulman en contextes minoritaire et diasporique. Les interventions de chercheurs travaillant en France et de collègues étrangers ont porté sur les biographies de ces figures, le contenu des discours, les formes de leur expression religieuse et les publics concernés. On y a réfléchi sur les intellectuels, théologiens, prédicateurs de divers pays tels que : Asghar Ali Engineer (Inde), Yussuf Qardawi (Qatar), Ali Shariati (Iran), Malika Dif et Tariq Ramadan (Europe) ; Ahmed Deedat (Afrique du Sud), le cheikh al-Alaoui et le cheikh Bentounes (Algérie), le cheikh Abdallah el Habachi (Liban), le cheikh Hussein Djibril du Wällo (Éthiopie), Maulana Sadeq Desai et Maulana Farid Esack (Afrique du Sud), les figures historiques de la Tablighi Jama’at (en Malaisie).

Vincent Fourniau, maître de conférences

La notion d’Asie centrale entre facteurs globaux et facteurs locaux : la longue durée

3L’axe de recherches de l’IISMM sur l’Asie centrale s’articule autour de ce séminaire, dans le cadre duquel on a étudié, cette année, les déséquilibres dans la prise en compte des facteurs globaux et des facteurs locaux de l’histoire de l’Asie centrale dans différentes traditions de connaissances sur cette région.

4Cet axe de recherches souhaite proposer et coordonner des travaux sur une aire majeure de l’Asie et du monde musulman, encore trop peu visible dans les institutions de recherches, ainsi qu’ouvrir des perspectives de coopérations internationales dans la zone concernée, notamment avec des chercheurs des pays qui la composent.

5Les séminaires, journées d’étude et conférences sont le cadre d’échanges de connaissances et d’information ainsi que de rencontres. En 2004-2005, les invités de mon enseignement principal ont accepté également d’intervenir dans ce séminaire, en particulier Irina Erofeeva (Kazakhstan), Nurbulat Masanov (Kazakhstan) et Ervard Rtveladze (Ouzbékistan).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Élisabeth Allès, Aminah Mohammad-Arif, Vincent Fourniau et Éric Germain, « Institut d’études sur l’Islam et les sociétés du monde musulman », Annuaire de l’EHESS,  | 2006, 708-709.

Référence électronique

Élisabeth Allès, Aminah Mohammad-Arif, Vincent Fourniau et Éric Germain, « Institut d’études sur l’Islam et les sociétés du monde musulman », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2006, mis en ligne le 01 avril 2015, consulté le 20 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/17929

Haut de page

Auteurs

Élisabeth Allès

Articles du même auteur

Aminah Mohammad-Arif

Articles du même auteur

Vincent Fourniau

Articles du même auteur

Éric Germain

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals