Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Sociologie

Modèles sociologiques pour l’analyse des processus de mobilisation

Francis Chateauraynaud et Jean-Michel Fourniau
p. 406-407

Entrées d’index

Index thématique :

Sociologie
Haut de page

Texte intégral

Francis Chateauraynaud, directeur d’études
Jean-Michel Fourniau, directeur de recherche à l’INRETS

Sociologie des controverses et des débats publics. 1. Inventions argumentatives et formes de mobilisation

1Les formes contemporaines de la délibération qui s’incarnent dans de multiples scènes de débat public entrent en tension avec trois modalités d’action publique : le recours judiciaire (la plainte), la protestation collective (le rapport de forces) et la représentation politique (la délégation). Après une présentation des enjeux théoriques de la sociologie des controverses et des débats publics, on a exposé les résultats de l’étude menée sur les débats nucléaires organisés par la Commission nationale du débat public (sur les déchets radioactifs, le réacteur EPR et la ligne THT du Nord-Cotentin). La question de la délibération fait poindre négativement celle des rapports de pouvoir dans lesquels sont pris les protagonistes. Francis Chateauraynaud est revenu sur cette dimension en présentant une sociologie des asymétries de prises. François Dubreuil (doctorant en économie du travail et relations industrielles) a développé, pour sa part, une nouvelle conception de la « force », conçue positivement comme « compétence managériale ». Frédéric Claisse (doctorant à l’Université de Liège) est intervenu sur le thème des menaces pour la vie privée et de la dénonciation des formes de surveillance. Gilles Tetart (associé au Laboratoire d’anthropologie sociale du Collège de France) est venu parler des conflits suscités par la pêche sportive et l’élevage du saumon sauvage. Marie-Angèle Hermitte a présenté un de ses textes consacrés à « La fondation juridique d’une société des sciences et des techniques par les crises et les risques ». Revenant sur le dossier nucléaire, Yannick Barthe (CNRS-École des Mines) a développé ses analyses de la mise en politique des déchets nucléaires. Yves Sintomer (CSU, Paris-VIII) a exposé les différents paradigmes de la démocratie participative. Enfin, Jean-Michel Fourniau a conclu le séminaire à partir de la comparaison des formes « Débat public » et « conférences de citoyens ».

2. Démocratie délibérative et rapports de pouvoir

2Le séminaire a poursuivi l’examen des dispositifs de participation et la manière dont ils articulent le local et le global. Outre les organisateurs, de nombreux chercheurs sont intervenus au fil des séances : Cesare Mattina (Université de Provence) sur les rapports entre « Démocratie locale et pouvoir politique à Marseille, Toulon et Nice » ; Mathieu Leborgne (Arenes) sur la notion de « territoire du risque » ; Iannis Papadopoulos (Institut d’études politiques et internationales de l’Université de Lausanne) sur la gouvernance ; Antoine Vion (Université de Provence) sur les formes de légitimité professionnelle et leur mise à l’épreuve dans les affaires publiques ; Jean-Pierre Le Bourhis (Max-Planck-Institut for the Study of societies, Cologne) sur les modes de concertation dans la politique de l’eau ; Cécilia Claeys-Mekdade (Université de la Méditerranée) sur les rhétoriques de la concertation démocratique dans les procédures d’aménagement du territoire ; Michel Callon (CSI, Paris) sur l’histoire du partage entre économie et politique ; Guillaume Faburel (Paris-XII) sur la représentation des publics dans le cas des conflits aéroportuaires ; Bernard Manin sur les débats contemporains autour de la démocratie ; Marie-Hélène Bacqué (Université d’Évry) sur la question de l’« empowerment » dans ses rapports à la participation ; Samuel Bordreuil sur la dimension publique de la vie sociale.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Francis Chateauraynaud et Jean-Michel Fourniau, « Modèles sociologiques pour l’analyse des processus de mobilisation », Annuaire de l’EHESS,  | 2007, 406-407.

Référence électronique

Francis Chateauraynaud et Jean-Michel Fourniau, « Modèles sociologiques pour l’analyse des processus de mobilisation », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2007, mis en ligne le 15 avril 2015, consulté le 27 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/18229

Haut de page

Auteurs

Francis Chateauraynaud

Articles du même auteur

Jean-Michel Fourniau

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals