Navigation – Plan du site
Enseignements organisés par les centres de recherche de l’EHESS

Centre de sociologie européenne – CSE

Gérard Mauger
p. 596-597

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

Gérard Mauger, directeur de recherche au CNRS

L’émeute de novembre 2005. Une révolte protopolitique

1Novembre 2005 : pendant trois semaines, « les violences urbaines » s’étendent à près de trois cents cités dispersées sur tout le territoire français. Parallèlement à cette émeute où s’affrontent « jeunes des cités » et policiers, se déroule une « émeute de papier » où se confrontent représentations et Interprétations hostiles ou favorables aux émeutiers : reportages et éditoriaux des journalistes, déclarations des hommes politiques, des partis, associations, mouvements, etc., visions contradictoires proposées par les Intellectuels mobilisés. Cette « émeute de papier » fait évidemment partie de l’émeute. L’intérêt suscité m’a conduit à réorienter le séminaire initialement intitulé : « Les “jeunes des cités”. Objets d’enquêtes, objets de politiques » vers un essai de « sociologie de l’actualité ». Il s’agissait d’établir à la fois une version contrôlée des faits – ce qui s’est passé dans les banlieues – et un répertoire raisonné des prises de position – ce qui s’est passé sur la scène médiatique, politique, intellectuelle. Mais cette double démarche ne dispensait évidemment pas de répondre à la question que chacun se posait : comment expliquer cette émeute ? Dans cette perspective, il s’agissait, non seulement de répondre aux questions naïves de la curiosité quotidienne en quête de responsables, mais surtout de mettre en évidence la logique de la causalité qui permet de rendre compte des faits.

2Comment enfin définir cette émeute ? Si l’on renonce à des énoncés plus proches de l’exhortation ou de la dénonciation que de l’explication, force est de constater qu’au regard du répertoire d’action politique institutionnalisé, l’émeute de novembre 2005 apparaît comme une révolte « protopolitique ». La « cause » des « jeunes des cités » reste en construction : dans une certaine mesure, elle dépend de l’issue des luttes symboliques qui opposent entre elles les diverses tentatives de disqualification et d’habilitation politiques de l’émeute et des émeutiers.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gérard Mauger, « Centre de sociologie européenne – CSE », Annuaire de l’EHESS,  | 2007, 596-597.

Référence électronique

Gérard Mauger, « Centre de sociologie européenne – CSE », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2007, mis en ligne le 15 avril 2015, consulté le 25 septembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/18504

Haut de page

Auteur

Gérard Mauger

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals