Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Méthodes et techniques des sciences sociales

Socioinformatique

Francis Chateauraynaud et Didier Torny
p. 114-115

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

Francis Chateauraynaud, directeur d’études
Didier Torny, chargé de recherche à l’INRA

Concepts et méthodes pour l’analyse des dossiers complexes

1Conçu comme un lieu d’expérimentation et de critique des méthodes de la sociologie contemporaine, ce séminaire examine les outils et les formes d’enquête à partir de la confrontation de deux espaces de variations : d’un côté, une large collection de dossiers (comme le nucléaire, les OGM, les pesticides, les nanotechnologies, le dopage, etc.) ; de l’autre, un ensemble de figures de l’action et du jugement, justiciables d’une modélisation sociologique (alertes, accusations, délibérations, modes de protestation, procédures d’enquête et d’expertise, modes de « gouvernance », etc.). Les premières séances du séminaire ont consisté à faire le bilan des concepts et des outils accumulés ces dernières années. Outre la discussion épistémologique des propositions qui sous-tendent les outils logiciels développés pour l’analyse des grands corpus évolutifs – Prospéro, Marlowe, Tirésias et Chéloné –, on a insisté sur la concrétisation de ces travaux sous la forme d’observatoires socio-informatiques. Trois séances ont ainsi concerné le projet d’observatoire informatisé du dossier des OGM. Pour déplacer l’angle d’attaque sur un dossier aussi conflictuel, on propose la création d’un espace coopératif liant des chercheurs ayant une très bonne connaissance du dossier – Marie-Angèle Hermitte (EHESS-CNRS), Pierre-Benoît Joly (INRA) et Christophe Bonneuil (CNRS) –, des membres du GSPR qui travaillent sur les alertes et les risques, et l’ensemble des logiciels qui disposent désormais d’une « expertise » non négligeable sur les grands dossiers controversés. À cette occasion est apparu pour la première fois dans le séminaire une nouvelle entité, intitulée Marloweb, qui permet de tisser un réseau de corpus et d’instances de Marlowe interrogeables à distance.

2D’autres séances ont permis d’entendre des chercheurs aux prises avec des matériaux qualitatifs ou pour le moins réfractaires aux protocoles standardisés des sciences sociales. Sont ainsi intervenus : Béatrice Madiot (GSPR), qui, après une revue des travaux menés dans le cadre des Caqdas, surtout en Grande-Bretagne, a présenté une utilisation comparative des logiciels Alceste et Prospéra sur des corpus d’entretiens ; Antoine Vion (Université d’Aix) et ses collègues d’Inria Futurs ont exposé leurs travaux en cours sur les normes et standards du Web, en particulier leurs outils de suivi des débats d’expert sur la norme Xquery ; Francis Chateauraynaud a abordé, dans la même séance, la manière dont les « controverses de neutralité » suscitées dans et par l’encyclopédie en ligne Wikipedia a engendré un projet concurrent, Citizendium, qui réinstaure une asymétrie entre « experts » et « profanes » ; Sébastien Buisine (doctorant, Paris-X) a fait le point sur ses travaux de thèse, pour lesquels il a construit un important corpus de biographies de cyclistes professionnels ; Julien Velcin (Lip6) est venu présenter son dernier algorithme de clustering, applicable à des corpus de dépêches et permettant des classifications fort utiles face aux flux d’informations ; Nicolas Séradin (doctorant au GSPR) a présenté les linéaments de sa thèse sur les relations entre histoire, témoignage et archives numériques sur l’Internet, en prenant le cas des formes de présence de la guerre d’Indochine ; Marie-Anne Paveau (Ceditec, Paris-XII) a exposé l’état des recherches en analyse de discours à partir de son concept de prédiscours qui lui permet de lier analyse de corpus et approche cognitive ; enfin, Benjamin Chapas, doctorant à l’IFGE (Lyon) est intervenu à propos d’un corpus de controverses sur la rémunération des dirigeants.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Francis Chateauraynaud et Didier Torny, « Socioinformatique », Annuaire de l’EHESS,  | 2008, 114-115.

Référence électronique

Francis Chateauraynaud et Didier Torny, « Socioinformatique », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2008, mis en ligne le 02 mai 2015, consulté le 23 octobre 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/18546

Haut de page

Auteurs

Francis Chateauraynaud

Articles du même auteur

Didier Torny

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals