Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Histoire
Histoire des techniques

Anthropologie et histoire des techniques

François Sigaut
p. 163-164

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

François Sigaut, directeur d’études

Technique et agriculture dans les sociétés préindustrielles

1En dehors des rubriques usuelles qui reviennent chaque année (actualités, questions relatives à l’identification des outils et des techniques, documentation, musées, etc.), le séminaire de 2006-2007 a traité essentiellement d’un problème posé depuis longtemps mais qui reste sans solution satisfaisante : la répartition des tâches entre hommes et femmes.

2Cet échec relatif s’explique, entre autres, par l’imprécision trop fréquente des descriptions techniques. Il ne suffit pas d’indiquer sommairement les tâches dont on parle. Il faut entrer dans le détail des techniques. Dans la France du XIXe siècle (et l’observation peut être étendue beaucoup plus loin), une même tâche, comme par exemple le semis des céréales, peut être masculine ou féminine selon la technique gestuelle de son exécution.

3Mais il est évident qu’une foule d’autres éléments peuvent entrer en ligne de compte, qui ont souvent été perdus de vue dans les travaux récents. D’où l’intérêt de recourir à des auteurs anciens et oubliés, comme par exemple le leplaysien Paul Descamps (1872-1946) et son concept d’atelier (cf. « L’atelier chez les sauvages », Revue de l’Institut de sociologie, novembre 1923, et Les causes du matriarcat, Mercure de France, juillet 1925). Ces concepts anciens doivent naturellement être critiqués et éventuellement corrigés, mais ce travail même semble être une des voies qui permettront peut-être de sortir des apories actuelles.

4Une autre voie consiste à explorer les solutions adoptées dans diverses sociétés pour permettre à certains individus d’enfreindre les règles normales de partage des tâches entre les sexes (ou de les y contraindre). Une de ces solutions est le travestissement, dont l’exemple le plus connu est celui des berdaches d’Amérique du Nord. Il semble bien que cet exemple ne soit pas unique : celui, assez semblable, des mahu d’Océanie, incite à élargir l’enquête à d’autres aires culturelles. Une autre solution est l’esclavage, au moins dans celles de ses formes où l’esclave n’ayant pas de personnalité sociale, rien ne s’oppose à ce qu’on lui fasse faire des travaux de femmes. Sur ce point encore, le recours à des auteurs anciens (H.J. Nieboer, Slavery as an industrial System, 1900) s’avère étonnamment plus fructueux que la littérature la plus récente.

5Trois séances (dont deux en dehors des horaires réguliers) ont en outre été consacrées aux activités du groupe animé par Charlotte von Verschuer, sur la comparaison des techniques et des outillages agricoles entre l’Extrême-Orient et l’Europe. L’une d’elles (celle du 15 mars) a été organisée à l’occasion de la mission en France du professeur Michiaki Kōno, un des meilleurs connaisseurs des musées d’agriculture au Japon, sur le thème « Labours et techniques d’après récolte ».

6Participation à des colloques ou à des séminaires : « Premières Rencontres internationales de Tunisie sur le Patrimoine culturel immatériel », Mahdia, février 2007, organisé par Abderrahman Ayoub, Institut national du patrimoine, Tunis ; colloque « Histoire des fruits », Université de Toulouse-Le Mirail, mars 2007, organisé par Marie-Pierre Ruas ; « Les Techniques de conservation des denrées alimentaires... », séance du séminaire sur « Le ravitaillement des cités de la Méditerranée », Aix-en-Provence, MMSH, mai 2007, organisé par Brigitte Marin et Catherine Virlouvet ; « Cultures temporaires et féodalité », séance du 31 mai 2007 du séminaire Pierre Bonnassie, Université de Toulouse-Le Mirail, organisé par Christine Rendu et Roland Viader.

Publication

  • « Les outils et le corps », Communications, 81, 2007, p. 9-30 (numéro sur « Le corps et les techniques »).
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

François Sigaut, « Anthropologie et histoire des techniques », Annuaire de l’EHESS,  | 2008, 163-164.

Référence électronique

François Sigaut, « Anthropologie et histoire des techniques », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2008, mis en ligne le 02 mai 2015, consulté le 24 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/18586

Haut de page

Auteur

François Sigaut

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals