Skip to navigation – Site map

HomeNumérosAnnuaire 2006-2007Enseignements EHESSPhilosophie et épistémologiePsychanalyse et politique

Enseignements EHESS
Philosophie et épistémologie

Psychanalyse et politique

Agnès Antoine
p. 502-503

Index terms

Top of page

Full text

Agnès Antoine, professeur agrégée

1Narcissisme et pulsion de mort dans le collectif

2Ce séminaire a pour vocation de réfléchir aux apports de la théorie et des concepts psychanalytiques pour éclairer le fonctionnement de la vie collective, tant au niveau social que politique. Nous avons poursuivi l’exploration méthodique des textes sociopolitiques de Freud, entreprise depuis deux ans, en étudiant plus particulièrement, cette année, Psychologie des foules et analyse du moi (1921).

3Un texte complexe et fondamental. Parce que Freud, à travers la question des liens de foule et de la transformation psychique de l’individu en situation de foule, s’efforce de préciser plus généralement la nature du sentiment social chez l’être humain. Mais aussi parce que Freud met à l’œuvre la nouvelle théorie des pulsions énoncée dans Au-delà du principe de plaisir (1920), avec le dualisme des pulsions de vie et des pulsions de mort, en même temps qu’il met en place sa « seconde topique » de l’appareil psychique, qui trouvera son achèvement dans Le moi et le ça (1923). La foule est le terrain où s’affirme plus que jamais le caractère affectif et libidinal de la vie sociale, puisque Freud révèle la nature « amoureuse » des liens qui unissent les individus de la foule au meneur et les liens horizontaux identificatoires entre ces individus, qui en découlent.

4Nous avons abordé ce texte sous l’angle de la question du narcissisme, en le lisant parallèlement au texte de 1914 « Pour introduire le narcissisme », dans lequel Freud, influencé par la clinique psychotique, met en place ce concept. Dans la figure du chef ou meneur, nous nous sommes davantage intéressée à l’« hypnotiseur », support d’un jeu de miroir narcissique, qu’au spectre du « père de la horde primitive », qui a suscité jadis désir meurtrier et culpabilité œdipienne. Ce qui pose la question du rôle spécifique des relations archaïques, ici avec le père, pour comprendre les phénomènes collectifs de dépendance à un leader. Nous avons travaillé, en particulier, la question de la « servitude volontaire », en lisant également en parallèle le texte de La Boétie et son analyse du désir récurrent des hommes d’être « tous Un » plutôt que « tous uns ».

5Freud invite à dépasser, par la « nouvelle psychologie » psychanalytique, la distinction entre psychologie individuelle et psychologie sociale, pour lui substituer celle entre actes psychiques narcissiques et actes psychiques sociaux. Mais, de même que les moralistes classiques soulignaient la difficulté du « pur amour », la théorie freudienne, en dévoilant la dimension de « substitut » au narcissisme de nombre de relations d’objet et de formations d’Idéal, rend cette distinction moins tranchée qu’il n’y paraît, tant il est vrai que « l’être humain ne veut pas se passer de la perfection narcissique de son enfance ». En un mot, sort-on jamais du narcissisme ? Et quelles sont les conséquences de cette donnée pour la vie collective ? La question devient davantage alors celle du lien entre narcissisme et pulsions de vie et de mort, lien que Freud n’établit pas explicitement, alors même qu’il « met au travail » les deux notions. Aussi sera-ce l’objet du séminaire de l’an prochain que de continuer à approfondir ce rapport, et en particulier, celui entre narcissisme et pulsion de mort, et sa destinée dans le collectif, plus que Freud ne l’a directement fait lui-même, et en s’aidant des apports théoriques d’autres œuvres psychanalytiques.

Top of page

References

Bibliographical reference

Agnès Antoine, “Psychanalyse et politique”Annuaire de l’EHESS,  | 2008, 502-503.

Electronic reference

Agnès Antoine, “Psychanalyse et politique”Annuaire de l’EHESS [Online],  | 2008, Online since 02 May 2015, connection on 28 October 2021. URL: http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/18850

Top of page

About the author

Agnès Antoine

By this author

Top of page

Copyright

EHESS

Top of page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search