Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Signes, formes, représentations

Histoire des pratiques culturelles et sociales de la musique, XVIIIe-XXe siècle

Michael Werner, Denis Laborde et Patrice Veit
p. 535

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

Michael Werner, directeur d’études
Denis Laborde, chargé de recherche au CNRS
Patrice Veit, directeur de recherche au CNRS

Espaces et lieux de musique : le musicien, l’architecte, le spectateur et le politique

1Dans le cadre de ce séminaire mensuel, à raison de séances de quatre heures, nous avons poursuivi l’exploration des espaces et lieux de musique, thématique envisagée en croisant des perspectives historiques, sociologiques, anthropologiques et musicologiques sur l’objet. Comme dans le passé, le séminaire a également associé des praticiens (compositeurs, architectes, acousticiens et musiciens). Plusieurs séances ont été consacrées à des lieux de concert spécifiques. Gesa zur Nieden (EHESS/Université de Bochum) a exposé, à propos du théâtre du Châtelet, la relation entre pièces à grand spectacle et lieu de production. Nicolas Southon (Université de Tours) a présenté l’histoire et les productions musicales de la salle de l’ancien Conservatoire de Paris, alors qu’Étienne Jardin (CRIA) a analysé le cas plus général des concerts organisés par les conservatoires des villes de province en France au XIXe siècle. Trois autres séances ont porté sur des lieux sociaux de production et d’écoute de la musique : Martin Brzoska (Folkwangschule Essen) a étudié les salons musicaux à Berlin pendant la première moitié du XIXe siècle, Tatjana Böhme-Mehner (Martin-Luther-Universität Halle-Wittenberg) s’est intéressée au cas aux lieux de la musique électroacoustique en France et en Allemagne, et Anthony Pecqueux (Shadyc, Marseille) a présenté les dispositifs d’écoute du rap. Deux séances enfin ont été animées par des artistes et des praticiens du fait musical : Mark André a approfondi, à partir d’exemples concrets (partitions et extraits musicaux), le concept d’espace dramaturgique qu’il travaille dans ses compositions, alors que Xavier Fabre (École d’architecture Paris-Malaquais) a exposé la façon dont s’est nouée la relation entre architecte et acousticien lors de la construction ou de la rénovation de certaines salles de concert et de théâtre (Cité universitaire internationale Paris, Poitiers, Théâtre Marinski Saint-Pétersbourg).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Michael Werner, Denis Laborde et Patrice Veit, « Histoire des pratiques culturelles et sociales de la musique, XVIIIe-XXe siècle », Annuaire de l’EHESS,  | 2008, 535.

Référence électronique

Michael Werner, Denis Laborde et Patrice Veit, « Histoire des pratiques culturelles et sociales de la musique, XVIIIe-XXe siècle », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2008, mis en ligne le 02 mai 2015, consulté le 23 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/18871

Haut de page

Auteurs

Michael Werner

Articles du même auteur

Denis Laborde

Articles du même auteur

Patrice Veit

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals