Navigation – Plan du site
Enseignements organisés par les centres de recherche de l’EHESS

Programme de recherches interdisciplinaires « Dimension sexuée de la culture et de la société » – PRIDIM

Agnès Fine, Dominique Blanc et Agnès Martial
p. 712-713

Texte intégral

Agnès Fine, directrice d’études
Dominique Blanc, ingénieur d’études
Agnès Martial, chargée de recherches au CNRS

1Nous avons organisé quatre journées d’études sur les deux thèmes portés par le Centre d’anthropologie dans le cadre du PPF « Dimension sexuée de la vie sociale » (tout en participant également aux journées sur la « personne », organisées dans le même cadre par le SHADYC de Marseille).

Apprentissages, initiations. La construction des identités sexuées

2Exemple paradigmatique du rite de passage biographique, « l’initiation » est aujourd’hui soumise à une interrogation des anthropologues travaillant sur « nos sociétés » occidentales, européennes en particulier. Là, l’emploi du terme même d’initiation pose problème. N’est-il pas largement métaphorique ? Ne sert-il pas trop souvent à traduire dans le langage anthropologique de la ritualité ce que l’on peut désigner par ailleurs comme des étapes dans la socialisation des individus « modernes » ? Pendant deux jours, nous nous sommes interrogés sur les définitions, sur les usages des notions mais aussi, à travers des exemples largement exposés et empruntés aussi bien à des terrains lointains qu’à des terrains proches, sur les voies d’accès à une identité sexuée, faites d’apprentissages et/ou d’initiations.

3Agnès Fine a exposé sa recherche sur l’apport du roman d’apprentissage pour une approche anthropologique de l’adolescence masculine dans les sociétés européennes, à partir du roman de Russel Banks, Rule of the Bone. Nicolas Adell-Gombert (jeune docteur en anthropologie), a présenté l’histoire des rituels initiatiques chez les compagnons du Tour de France. Dominique Pasquier (sociologue), a exposé ses analyses de la construction des identités sexuées des lycéens par les pratiques culturelles. Laurence Hérault (ethnologue), a Interrogé la notion de rite de passage utilisée par des chercheurs pour qualifier l’expérience transsexuelle. Pascale Bonnemère (ethnologue) a analysé ensuite le rite ankave de la première naissance en Papouasie Nouvelle-Guinée. Enfin, Sophie Blanchy (ethnologue) a analysé l’éducation et le destin respectif des frères et des sœurs dans l’île de Ngazidja (Comores). Jean-Pierre Albert a conclu les journées en proposant des précisions quant au contenu des différentes notions en question.

4Le deuxième thème du séminaire, animé par A. Martial, et portant sur « Les partages au sein des couples : normes juridiques et usages sociaux de l’argent et des biens » a été l’occasion d’échanges interdisciplinaires et internationaux. Irène Théry a ouvert la première journée par une analyse sur « Propriété et appropriation : l’enjeu identitaire des biens dans le couple », Jean-Louis Renchon et Nathalie Beaugniet, Centre de droit de la famille, de la personne et de son patrimoine, Louvain (Belgique), ont présenté les grandes lignes de « L’évolution contemporaine du droit du couple en Belgique », Alain Roy et Thuy Nam Tran Tran, Université de Montréal (Canada), ont exposé « L’évolution contemporaine du couple au Québec ou le triomphe de l’égalité dans toutes ses dimensions ». Geoffrey Willem, Centre de droit de la famille, de la personne et de son patrimoine, Louvain (Belgique), a proposé des rapprochements entre littérature et droit sur la conjugante contemporaine, enfin, Hélène Belleau (INRS, Montréal), Agnès Martial (LISST, Toulouse), Caroline Henchoz (Université de Neuchâtel), Laurence Bachmann (Université de Genève), ont chacune présenté en quatre exposés comparatifs, les rapports entre « argent et tensions conjugales ». Enfin, Isabelle Delaunay, SHADYC, Marseille, a analysé « Le veuvage en France : un révélateur de nos conceptions du couple ».

5Les riches interventions faites au cours de ces deux rencontres seront publiées prochainement.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Agnès Fine, Dominique Blanc et Agnès Martial, « Programme de recherches interdisciplinaires « Dimension sexuée de la culture et de la société » – PRIDIM », Annuaire de l’EHESS,  | 2008, 712-713.

Référence électronique

Agnès Fine, Dominique Blanc et Agnès Martial, « Programme de recherches interdisciplinaires « Dimension sexuée de la culture et de la société » – PRIDIM », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2008, mis en ligne le 02 mai 2015, consulté le 25 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/19081

Haut de page

Auteurs

Agnès Fine

Articles du même auteur

Dominique Blanc

Articles du même auteur

Agnès Martial

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals