Skip to navigation – Site map
Enseignements EHESS
Anthropologie historique

Anthropologie et image : l’expérience grecque

François Lissarague
p. 341-343

Index terms

Subject index :

Anthropologie historique
Top of page

Full text

François Lissarague, directeur d’études

Questions de méthodes : cataloguer

1Pour débuter l’année, avant d’en venir au programme annoncé, deux dossiers ont été successivement abordés. Le premier, en liaison avec un Colloque tenu à Milan « La collezione di vasi Intesa Sanpaolo e i nuovi indirizzi di ricerca sulla ceramica greca e magnogreca » porte sur la réflexivité des images italiotes ; outre les nombreux cas de mise en abyme, dont on a montré qu’ils produisaient des effets significatifs, on a étudié les jeux de méta-iconicité, mettant en tension des types de représentations distincts – statuaire et théâtre en particulier. Ces expérimentations plastiques sont à nos yeux le produit d’une réflexion empirique fort avancée de la part des peintres de Grande Grèce sur ce qu’est une image.

2Le second dossier a porté sur une relecture du travail de Jean-Pierre Vernant autour de l’image. On a retracé la généalogie des textes successifs de Vernant sur ces questions, mesuré l’inflexion donnée à certains d’entre eux par leur association et leur reconfiguration dans les recueils successifs qu’il a publiés, et examiné l’élaboration progressive d’une théorie qui va de l’étude du signe (le kolossos) à une réflexion plus large sur la figuration des dieux et la pré-sentification de l’invisible. Plus que des analyses d’images, Vernant nous a donné un cadre conceptuel sur l’image et son statut anthropologique, sur le vocabulaire de l’image, qui ont orienté durablement la recherche.

3On a ensuite repris le cours annoncé de la réflexion méthodologique. Après le problème de la description s’impose celui de la mise en ordre. De l’inventaire au catalogue, de l’objet au musée, quels critères, quelles stratégies de regard sont à l’œuvre dans les opérations de catalogage ? On est parti d’un examen des cabinets de peinture chers aux peintres flamands, en particulier David Téniers – façon de relier la réflexion sur l’image au travail d’inventaire et de célébration que sont les catalogues – pour en venir ensuite à une réflexion plus spécifique sur les catalogues dans le domaine de la céramique grecque. On s’est arrêté, avec M.-C. Villanueva (CNRS, Centre Louis-Gernet), sur le Corpus Vasorum Antiquorum et son inventeur, E. Pottier, avant d’en venir à la question centrale du catalogue comme outil de recherche, hiérarchisation de critères et mise en forme synthétique d’un parcours analytique. Une série d’études de cas a permis de montrer la grande flexibilité de la notion de catalogue, et d’en mieux percevoir les possibilités heuristiques.

Images et rituels

4On est revenu sur ce dossier de manière limitée, faute de temps, en se focalisant sur le rituel du mariage. La production de formes spécialisées, exclusivement destinées au rituel matrimonial, a des conséquences claires sur les choix iconographiques et le traitement figuré de ce rituel. Deux formes particulières sont concernées : la loutrophore (également impliquée dans les funérailles) et le lébès dit “gamikos”. À chaque forme correspond une iconographie spécifique ; la loutrophore portant plus souvent l’image du cortège matrimonial, tandis que le lébès retient davantage l’image des préparatifs de la mariée, toilette, visites et remises de cadeaux. La venue de Victoria Sabetai (Académie d’Athènes) a été l’occasion d’approfondir ces questions, grâce à ses deux exposés sur l’univers féminin (« Women at the Fountain. Reality, imaginary and visual fiction » et « The Loutrophoros and its Role in Wedding and Death »).

5D’autres collègues nous ont fait l’honneur de venir présenter leurs recherches, en liaison avec les thèmes du séminaire. Ainsi Irene Favaretto (Université de Padoue) avec son exposé « De la collection privée au musée public : les collections d’antiquités des Grimani et la formation de la Statuaire de la République de Venise » a complété la réflexion sur le catalogue et la collection. Gunnel Ekroth (Université de Stockholm) a analysé un relief votif du Louvre (« Theseus and the stone. The iconographical and ritual context of a Greek votive relief »).

6En fin d’année, Dyfri Williams (British Museum, Londres) a présenté deux exposés portant l’un sur l’imagerie théâtrale (« Prometheus in clasical Athens : Vase-painting and drama ») et l’autre sur une classe d’objets trop souvent négligée, les bijoux grecs (« Greek gold : Classical jewellery and jewellers »). Enfin Paul Cartledge (Université de Cambridge) s’est intéressé à un curieux bronze grec : « Noir(e) s dans l’Antiquité : un cas spartiate ? ». Qu’ils soient tous remerciés.

Publications

  • « Looking at shield devices : Tragedy and vase painting », avec Visualizing the tragic. drama, myth, and ritual in Greek art and litterature. Essays in honour of Froma Zeitlin, sous la dir. de Christina Kraus, Simon Goldhill, Helene P. Foley and Jas Eisner, Oxford, OUP, 2007, p. 151-164.
  • Avec Alain Schnapp, « Athènes, la cité, les images », dans Athènes et le politique, sous la dir. de P. Schmitt Pantel et F. de Polignac, Paris, Albin Michel, 2007, p. 19-49.
  • « Ajax, corps et armes », dans Iconografia 2006, Gli Eroi di Omero, sous la dir. de I. Colpo, I. Favaretto, F. Ghedini, Rome, Quasar, 2007, p. 21-32.
  • « Métamorphoses d’une expertise : de Sir John Beazley au Beazley Archive d’Oxford », Perspective, 2007-2, p. 305-309.
  • « Image and representation in the Pottery of Magna Grecia », dans Performance, iconography, reception : Studies in honour of Oliver Taplin, sous la dir. de M. Reverman, P. Wilson, Oxford, OUP, 2008, p. 439-449.
Top of page

References

Bibliographical reference

François Lissarague, « Anthropologie et image : l’expérience grecque », Annuaire de l’EHESS,  | 2009, 341-343.

Electronic reference

François Lissarague, « Anthropologie et image : l’expérience grecque », Annuaire de l’EHESS [Online],  | 2009, Online since 15 May 2015, connection on 17 February 2020. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/19318

Top of page

About the author

François Lissarague

By this author

Top of page

Copyright

EHESS

Top of page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals