Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie

Anthropologie comparée de l’Asie du Sud-Est

Yves Goudineau et Bénédicte Brac de la Perrière
p. 402-403

Texte intégral

Yves Goudineau, directeur d’études à l’EFEO
Bénédicte Brac de la Perrière, chargée de recherche au CNRS

Productions identitaires et politiques du religieux en Asie du Sud-Est (suite)

1Le séminaire, toujours dans la perspective d’étudier certaines configurations ou reconfigurations de l’articulation entre la sphère du religieux et celle du politique en Asie du Sud-Est continentale, s’est plus particulièrement concentré cette année sur les cultes à la montagne pratiqués à travers la région. Bien connus pour la Chine ou le Japon, et au centre de la ritualité tibétaine, ces cultes n’ont curieusement fait l’objet de presqu’aucune recherche en Asie du Sud-Est. L’un des premiers objectifs a donc été de réunir et d’analyser des matériaux ethnographiques et historiques, qui se sont révélés nombreux, existant à leur sujet. À partir de là, les séances ont d’abord été consacrées à retracer l’histoire rituelle de plusieurs « hauts lieux » en Birmanie (Mont Popa), au Cambodge (Phnom Kulen) ou au Laos (Vat Phou). Il est apparu, sans surprise, que les transformations cultuelles que l’on pouvait suivre sur un siècle ou deux étaient intimement liées aux évolutions politiques locales ou régionales. Dans la plupart des cas, principautés ou chefferies, le contrôle des plus importants cultes locaux aux montagnes s’avère essentiel pour affirmer une légitimité sur un territoire. À partir de là plusieurs modalités de mainmise se font jour : identification de l’esprit de la montagne avec un ancêtre dynastique, direction des rites par le prince comme sacrifiant principal ou comme thaumaturge, fondation de sanctuaires sous patronage royal, etc. L’évolution de l’occupation permanente ou temporaire des lieux a été également analysée : grottes refuges pour des ascètes, constitution d’ermitages ou de monastères, aires sacrificielles avec installations éphémères, organisation de pèlerinages (au sud du Vietnam notamment). On s’est en outre penché sur les conditions d’un changement d’échelle dans la constitution d’une cartographie des sites montagneux sacrés : par exemple comment certains cultes très localisés à la montagne se sont retrouvés intégrés dans une sorte de géographie bouddhique du Lanna (Nord-Thaïlande). Enfin, on s’est intéressé aux transformations identitaires des montagnes : tel esprit anonyme se trouvant peu à peu pourvu d’une biographie prestigieuse consignée par écrit. Plusieurs collègues ont participé à ce séminaire, notamment Anne Bouchy (EFEO-EHESS) qui a fait d’utiles parallèles avec la place des montagnes dans l’univers religieux japonais, et a plus spécifiquement exposé certaine pratiques d’ascétisme liées à la montagne dans le Shugendô.

2Les deux dernières séances de l’année ont été consacrées à la présentation des travaux des étudiants en master 1 et 2.

Publications

  • New Research on Laos/Nouvelles recherches sur le Laos, sous la dir. d’Yves Goudineau et Michel Lorrillard, Paris, EFEO, coll. Études thématiques n° 18, 2008, 678 p.

Yves Goudineau

  • « L’anthropologie du Sud-Laos et la question Kantou » dans New Research on Laos/Nouvelles recherches sur le Laos, sous la dir. d’Y. Goudineau et M. Lorrillard, Paris, EFEO, coll. Études thématiques n° 18, 2008, p. 639-664.
  • Notice « Marcel Granet » dans Dictionnaire des orientalistes de langue française, sous la dir. de F. Pouillon Paris, IISMM-Karthala, 2008, p. 457.
  • Notice « Henri Maspero », dans Dictionnaire des orientalistes de langue française, sous la dir. de F. Pouillon, Paris, IISMM-Karthala, 2008, p. 654-655.
  • « La guerre comme projet social », dans Du social hors la loi. L’anthropologie analytique de Christian Geffray, sous la dir. d’Y. Guillaud et F. Létang, Paris, p. 89-103.
  • « Les aléas d’une frontière incertaine : Centre Vietnam-Sud-Laos », colloque « Frontières aux confins du Monde chinois », EHESS, Paris, 15 février 2008.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Yves Goudineau et Bénédicte Brac de la Perrière, « Anthropologie comparée de l’Asie du Sud-Est », Annuaire de l’EHESS,  | 2009, 402-403.

Référence électronique

Yves Goudineau et Bénédicte Brac de la Perrière, « Anthropologie comparée de l’Asie du Sud-Est », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2009, mis en ligne le 15 mai 2015, consulté le 24 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/19374

Haut de page

Auteurs

Yves Goudineau

Articles du même auteur

Bénédicte Brac de la Perrière

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals