Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Sociologie

Sociologie du religieux

Danièle Hervieu-Léger et Frédéric Gugelot
p. 471-472

Entrées d’index

Index thématique :

Sociologie
Haut de page

Texte intégral

Danièle Hervieu-Léger, directrice d’études
Frédéric Gugelot, maitre de conférences à l’Université de Reims

Les déplacements du religieux

1Le religieux contemporain se donne à voir à travers une gamme variée de phénomènes de déplacements – migrations religieuses, transnationalisation des mouvements religieux, déterritorialisation et reterritorialisation des communautés, etc. – qui bouleversent et remodèlent en permanence les géographies et les formes de la sociabilité religieuses. La mobilité religieuse contemporaine s’exprime également (dans le champ chrétien en particulier) à travers les redistributions des croyances et des pratiques autorisées par le desserrement du contrôle institutionnel sur les individus croyants, quels que soient par ailleurs les efforts des institutions religieuses pour consolider les orthodoxies dont elles prétendent être les garantes. De façon plus générale, l’Importance des phénomènes de conversion et la fluidité des affiliations communautaires et des appartenances confessionnelles manifestent une instabilité régulièrement considérée comme un trait spécifique de la scène religieuse des sociétés ultramodernes, caractérisée par l’individualisation et la subjectivisation du croire.

2La construction des liens entre ces différentes séries de phénomènes permet de dessiner une sociologie du religieux en mouvement, à laquelle le séminaire s’est efforcé de faire prendre corps. L’une des questions posées était celle de la façon dont des acteurs religieux (individus et communautés affinitaires) tirent parti de cette instabilité pour définir eux-mêmes leur positionnement social et religieux sur cette scène mouvante, au prix de quelles réinterprétations de la tradition et avec quels effets pour les institutions religieuses.

3L’exercice – collectivement animé par plusieurs chercheurs du CEIFR – a été conduit à partir de dossiers correspondant à leurs recherches respectives en cours : sur le fait diasporique juif contemporain, sur les mouvements religieux en Amérique latine, sur les redéfinitions des problématiques de la “mission” dans les communautés catholiques, ou encore sur la négociation, par les écrivains catholiques, de leur relation à l’institution et à l’autorité religieuse.

4Le séminaire a accueilli parallèlement des contributions d’historiens – sur le fait diasporique à l’époque moderne (N. Muchnik), sur les rapports religieux dans le Brésil colonial (J. Hébrard) – qui ont permis de décentrer le regard porté sur les seuls dossiers contemporains et de réévaluer de façon critique la description sociologique de la religiosité des sociétés hypermodernes.

5La problématique de la modernité religieuse (et celle des rapports entre tolérance et intolérance) a été interrogée, par ailleurs, à l’occasion des interventions de D. Sorkin, directeur d’études invité, et de R. Hermon-Belot, sur la relation des Lumières à la question religieuse, en Autriche (où c’est l’État qui promeut et soutient une réforme profonde de l’Église), et en France.

Publications

  • « Sciences sociales et autres sciences : quelles interfaces ? », dans Les sciences sociales en mutation, sous la dir. de M. Wieviorka, Auxerre, Éditions Sciences Humaines, 2007, p. 239-248.
  • « Islam and the republic : The french case », dans Democracy and the new religious pluralism, sous la dir. de Thomas Banchoff, Oxford, Oxford University press, 2007, p. 203-221.
  • « L’héritage chrétien de la France » Cahiers Français, Les religions dans la société française, n° 340, septembre-octobre, 2007.
  • « De l’accomplissement de soi à la dépendance psychologique : de quelques produits paradoxaux de l’individualisme spirituel contemporain », Cahiers du Centre de recherches historiques, dépendances(s), octobre 2007, n° 40, p. 67-76.
  • « Vieux interdits, nouveaux absolus. Le cas de l’approche catholique de la nature », sous la dir. de F. Champion, S. Nizard et P. Zawadski, Le sacré hors religions, Paris, l’Harmattan, 2007, p. 241-253.
  • « Sécularisation et ritualité. Peut-on parler de rites séculiers ? », dans Riti religiosi e riti secolari, sous la dir. de A. N. Terrin, Padoue, Edizioni Messagero, 2007, 79-105 ; Traduction en grec de Sociologies et Religion (avec J.-P. Willaime, PUF 2001), Athènes, Kritiki, 2007.
  • Préface au livre de Céline Béraud, Prêtres, diacres, laïcs : révolution silencieuse dans le catholicisme français, Paris, PUF, 2007.
  • Préface à la réédition du livre d’Yves Lambert, Dieu change en Bretagne, La religion à Limerzel de 1900 à nos jours, Paris, Cerf, 2007 (1re édition 1985).
  • « Religion as memory : Reference to tradition and the constitution of a heritage of belief in modern societies », dans Religion. Beyond a Concept, sous la dir. de H. de Vries, New York, Fordham University Press, 2008, p. 245-275.
  • « Religious Individualism, Modem Individualism and Self-fulfilment. À few reflections on the origins of contemporary religious individualism », dans The centrality of religion in social life. Essays in honour of James A. Beckford, sous la dir. de E. Barker, Londres, Ashgate, 2008, p. 29-40.
  • « Prodicciones religiosas de la modernidad », dans Modernidad, Religion y Memoria, sous la dir. de F. Mallimacci, Buenos Aires, Colihue, Universidad/Centro Argentino de Altos Estudios, 2008, p. 15-39.
  • Sous la dir. de D. Menozzi, G. Filoramo, Le religioni e il mondo moderno, « Christianesimo e postmodernità : il cattolicesimo », Turin, Einaudi, 2008, p. 569-584.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Danièle Hervieu-Léger et Frédéric Gugelot, « Sociologie du religieux », Annuaire de l’EHESS,  | 2009, 471-472.

Référence électronique

Danièle Hervieu-Léger et Frédéric Gugelot, « Sociologie du religieux », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2009, mis en ligne le 15 mai 2015, consulté le 13 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/19434

Haut de page

Auteurs

Danièle Hervieu-Léger

Articles du même auteur

Frédéric Gugelot

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals