Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Histoire
Problèmes généraux

Entreprise et travail en Europe occidentale et aux États-Unis aux XIXe et XXe siècles

Patrick Fridenson
p. 141-144

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

Patrick Fridenson, directeur d’études

Distribution et société

1Entre la production et la consommation il y a la distribution. Celle-ci est interrogée depuis peu d’années par différentes sciences sociales dans les pays industriels. Cette première année de séminaire s’est centrée sur une série de questions liées. Quels sont les rapports mutuels entre le développement de la distribution depuis le XIXe siècle et les transformations de la société en Europe, en Amérique et au Japon ? Comment interpréter les formes nouvelles prises par la distribution (magasins populaires, libres services, grands magasins, supermarchés, hypermarchés) ? Comment analyser l’essor des marques et aussi leur contrefaçon ? Peut-on parler d’un passage de la vente par correspondance à la vente sur Internet ? Comment différents types de distributeurs se font-ils ou non concurrence ? Quel est l’Impact de la distribution sur la vie urbaine ? Quels sont les coûts sociaux de la grande distribution et ceux du commerce classique ? Comment ont été conçues et appliquées les lois sur la distribution ? Quelles sont les places des fournisseurs et des consommateurs ? Comment la grande distribution s’internationalise-t-elle ? Comment le grand commerce est-il à l’origine de l’intégration européenne ?

2La constitution de circulations entre espaces nationaux de distribution et d’une mondialisation de la distribution a fait l’objet d’une série de séances. Makoto Kasuya (maître de conférences associé) a présenté les débuts des grandes compagnies japonaises d’import-export à la fin du XIXe siècle, notamment le cas de Mitsui. Yves Soulabail (consultant) a étudié les relations entre les méthodes américaines de NCR et la croissance de la société française Carrefour depuis le début des années 1960. La question de la copie a été replacée dans un tel cadre international. Véronique Pouillard (Université Libre de Bruxelles) est ainsi intervenue sur la dissémination des modèles de haute couture européens aux États-Unis depuis 1929, les copies dont ils font l’objet et la protection inégale du copyright qui leur est assurée. Florence Brachet, doctorante, a analysé le passage des Galeries Lafayette (en matière de mode) de la copie aux marques entre 1893 et 1969.

3Les transformations des méthodes de vente en fonction de l’urbanisation et du changement social ont été un autre thème. Le directeur d’études a analysé l’émergence aux États-Unis de la profession de vendeur et la création de répertoires de méthodes de vente et d’outils correspondants. Il a montré la transformation du crédit à la consommation aux États-Unis d’une pratique Informelle en un élément central de la distribution dans ce qui devient « une nation de débiteurs ». Il a étudié la naissance de la distribution franchisée aux États-Unis sur le cas de l’automobile. Monique Vervaeke (chargée de recherche au CNRS, Centre Maurice Halbwachs) a mis en lumière une récente révolution dans les circuits de distribution dans le cas des lunettes. Vincent Chabault (docteur en sociologie de l’EHESS) a cerné la naissance et les mutations de la grande surface spécialisée dans les biens culturels, avec la FNAC, contribuant à des réflexions sur le marché de la culture et sur l’insertion de jeunes générations d’employés. Pierre Volle (professeur de gestion, Université Paris-Dauphine), faisant le lien entre pratiques économiques et transformations des disciplines universitaires, a proposé une lecture de l’évolution et des usages du marketing. Emmanuel d’Ornano (doctorant) a mis en débat le thème du marketing coopératif.

4Le dernier thème abordé a été une histoire sociale des multiples acteurs de la distribution. Thierry Maillet (doctorant) a fait l’histoire d’un négociant soyeux lyonnais devenu le fondateur du premier bureau de style français : Fred Carlin. Catherine Grandclément (docteur en sociologie de l’École des Mines) a exposé ses recherches sur « vendre sans vendeurs : sociologie de la reconfiguration du client dans les magasins en libre-service ». Cédric Lomba (chargé de recherche au CNRS, Cultures et sociétés urbaines) a étudié la constitution et le maintien de coopératives de distribution pour les produits pharmaceutiques en Belgique et en France.

5Ces travaux sur distribution et société ont été exposés par le directeur d’études et par trois doctorants dans différentes sessions du congrès euro-péano-américain d’histoire des entreprises qui s’est tenu à Milan du 11 au 13 juin 2009. Le séminaire continuera l’année prochaine.

6Hors de la thématique de cette année, Robert F. Freeland, sociologue, maître de conférences associé, a présenté ses importantes recherches en cours sur les manières dont les relations sociales entre managers et propriétaires sont au cœur des évolutions de la nature de la firme.

Publications

  • (Dir.) Organisations publiques, organisations marchandes : cultures, évolutions, contestations, Le Mouvement Social, juillet-septembre 2009, 224 p.
  • « Nouvelles perspectives sur les organisations », Le Mouvement Social, juillet-septembre 2009, p. 3-8.
  • « Les trois âges de l’entreprise selon André Courtaigne (1965) », Entreprises et Histoire, juin 2009, p. 124-133.
  • « L’industrie en France au XXIe siècle. Politique française ou politique européenne ? », dans Politiques industrielles d’hier et d’aujourd’hui en France et en Europe, sous la dir. d’Ivan Kharaba et al., Dijon, Éditions universitaires de Dijon, 2009, p. 232-233, 244-246, 255-257, et 262-263.
  • Avec Daniel Fixari, « Financement et organisation : les transformations de Renault de 1981 à 1999 », dans Financer les entreprises face aux mutations économiques du XXe siècle, sous la dir. de Laure Quennouëlle-Corre et André Straus, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2009, p. 329-352.
  • « Préface », dans Ils fabriquent et racontent... Peugeot Sochaux-Montbéliard, sous la dir. de Nadia Simony et Ute Engelen, Vesoul, Maé-Erti éditeurs, 2009, p. 12-13.
  • « Corporate culture in French automobile industry : the changes from 1944 to 2004 », dans Towards mobility. Varieties of automobilism in East and West, sous la dir. de Manfred Grieger, Ulrike Gutzmann, Dirk Schlinkert, Wolfsburg, Verlag der Historischen Kommunikation, 2009, p. 165-174.
  • « Préface », dans Patron de Renault. Pierre Lefaucheux (1944-1955), sous la dir. de Cyrille Sardais, Paris, Presses de Sciences Po, 2009, p. 13-18.
  • « L’entrée de Simca dans la banque internationale », dans La croissance en économie ouverte (XVIIIe-XXIe siècle) : Hommages à Jean-Charles Asselain, sous la dir. de Bertrand Blancheton et Hubert Bonin, Bruxelles, P.I.E. Peter Lang, 2009, p. 387-402.
  • « The limits of American multinationals in consumer goods : the case of automobile and consumer electronics in France (1892-1992) », dans American firms in Europe (1880-1980). Strategy, identity, perception and performance, sous la dir. d’Hubert Bonin et Ferry de Goey, Genève, Droz, 2008, p. 321-337.
  • Avec Lucie Paquy, « Du haut enseignement commercial à l’enseignement supérieur de gestion (XIXe-XXe siècles) », dans La Chambre de commerce et d’industrie de Paris 1803-2003. II. Études thématiques, sous la dir. de Paul Lenormand, Genève, Droz, 2008, p. 199-257.
  • « La multiplication des classements de revues de sciences sociales », Le Mouvement Social, janvier-mars 2009, p. 3-14.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Patrick Fridenson, « Entreprise et travail en Europe occidentale et aux États-Unis aux XIXe et XXe siècles », Annuaire de l’EHESS,  | 2010, 141-144.

Référence électronique

Patrick Fridenson, « Entreprise et travail en Europe occidentale et aux États-Unis aux XIXe et XXe siècles », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2010, mis en ligne le 01 juin 2015, consulté le 21 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/annuaire-ehess/19828

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • OpenEdition Journals